CECI n'est pas EXECUTE cems : RP-14 / L’invention de la société

RP-14 / L’invention de la société

Laurence KAUFMANN & Jacques GUILHAUMOU (dir.)

Image1

Parler d’invention de la société peut surprendre, du moins d’un point de vue de sens commun. Pourtant la société est bien une création socio-historique, esquissée au xviie siècle. Elle fait partie de ces entités qui adviennent à l’existence à travers les concepts utilisés pour les désigner. Le terme désigne un regroupement déterminé par la volonté humaine, qui ne peut se transformer en corps politique que par un constat social dans lequel les sociétaires s’engagent de leur plein gré.

La matrice intellectuelle de cette invention est une métaphysique nominaliste qui s’impose, à la fin du xviisiècle, dans les discours et les pratiques politiques. Déniant toute réalité aux « abstraits réalisés », cette métaphysique accorde une primauté systématique aux individus. Aussi la société inventée est-elle « une société des individus » : ceux-ci deviennent les termes premiers d’une association qui leur garantit l’indépendance tout en étendant leur liberté dans une certaine forme de dépendance réciproque

Un autre volet de cette invention est l’idée d’une science du social. Mais la science projetés ne se restreint pas à une investigation d’ordre intellectuel. Elle doit contribuer à instaurer et à réglementer les institutions citoyennes. Elle doit être une science appliquée, à vocation « correctrice » et régénératrice. L’idée d’une telle science est étroitement liée à l’émergence de l’idéologie : c’est à elle qu’il appartient dorénavant de fonder en raison les institutions et les significations du monde social.

 

 

SOMMAIRE

  • présentation

Esquisses nominalistes

  • Hélène Merlin-Kajman
    Le moi dans l’espace social
    Métamorphoses du xvii e  siècle
  • Isabelle Luciani
    La poésie française comme pratique sociale (xvie-début xviie siècle)
  • Daniel Gordon
    Le principe de dématérialisation
    Sociabilité et circulation au xviiie siècle
  • David A. Bell
    Nation et patrie, société et civilisation
    transformations du vocabulaire sociale français, 1700-1789

Figures et apories de l’art politique

  • Laurence Kaufmann
    Le Dieu Social
    Vers une socio-logie du nominalisme en Révolution
  • Daniel H. Colman
    De la Révolution à la Raison
    Les sciences morales et politiques dans la Révolution thermidorienne
  • Jacques Guilhaumou
    L’avènement de la « métaphysique politique »
    Sieyès et le nominalisme politique
  • Sophie Wahnich
    Désordre social et émotions publiques pendant la période révolutionnaire

Ontologie historique et science sociale

  • Bruno Karsenti
    Autorité, société, pouvoir
    La science sociale selon Bonald
  • Ian Hacking
    L’ontologie historique
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Jeudi 22 novembre 2018 - 09:00La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle Cub (...)(...)

Lire la suite

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Vendredi 23 novembre 2018 - 09:30La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle (...)(...)

Lire la suite

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr