L'équipe | Membres associé.e.s

Irène Ramos Gil

IG

Membre associée

Post-doctorante au Centro de Estudios de Conflicto y Cohesión Social (Santiago du Chili)

Domaine de recherche

♦ Ethnographie du politique, enquête de terrain et modes de description en sciences sociales

♦ Anthropologie du mariage et anthropologie politique dans les sociétés paysannes

♦ Sociologie et anthropologie de la violence

♦ Histoire politique du Mexique XXème siècle

 

Diplômes

♦ 2012 – Doctorat en Sociologie. École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), rattachée au Centre d’Études des Mouvements Sociaux (CEMS).

Thèse de doctorat : Alliance et violence. Rapports d’autorité sur trois générations au Guerrero et en Oaxaca, Mexique, soutenue le 22 octobre 2012 à l’EHESS, Paris.
Composition du Jury : Élisabeth Claverie (directrice de recherche au CNRS) ; Susan Drucker-Brown (Professeur à Cambridge University); Odile Hoffmann (directrice de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement) ; Annick Lempérière (Professeur à l’Université Paris 1) ; Françoise Lestage (Professeur à l’Université Paris 7).
Sous la direction d’Alain Cottereau, mention Très honorable avec félicitations
Résumé de la thèse: [http://cems.ehess.fr/index.php?2826].

♦ 2004 – Diplôme d'Études Approfondies en Sociologie. Mention Bien. École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), Paris.

♦ 2000-1995 – Licenciatura (niveau BAC+5) en Sociologie. Mention de Honor. Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM).

 

Allocations et bourses

♦ 2016-2015 – Ray Pahl Research Fellowship in Urban Studies, Foundation for Urban and Regional Studies (FURS).

2014-2013 – Beca posdoctoral de la Coordinación de Humanidades de la Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM).

♦ 2004-2010 – Allocation doctorale du Consejo Nacional de Ciencia y Tecnologia du Mexique (CONACYT).

 

Publications

Articles

♦ Ramos Gil, Irene, « Visibilidad e invisibilidad en la desaparición de cuarenta y tres estudiantes de la escuela normal rural de Ayotzinapa», Trace, 2017, nº 72, p. 98-116. [https://journals.openedition.org/trace/2541?lang=fr].

♦ Ramos Gil, Irene, « Gozona y fandango: fuentes de legitimidad de la alianza matrimonial en Yalálag (1940-2010)», Península, 2017, vol. XII, nº 2 (julio-diciembre), p. 143-168. [http://www.revistas.unam.mx/index.php/peninsula/article/view/61054].

♦ Ramos Gil, Irene, « Saga, secretos y susurros: memorias de la violencia política en Oaxaca», Revista Mexicana de Sociología, 2017, vol. 79, nº 1, (enero-marzo), p. 123-145. [http://revistamexicanadesociologia.unam.mx/index.php/rms/article/view/57655/51112].

♦ Ramos Gil, Irene, « L’affaire des étudiants disparus de l’école normale rurale d’Ayotzinapa», Frontières (« Les figures de la disparition »), vol. 27, no 1-2, 2015-2016. [https://www.erudit.org/fr/revues/fr/2015-v27-n1-2-fr02596/1037082ar/].

♦ Legorreta Díaz Carmen e Irene Ramos Gil « Autoridad, poder y dominación en el ocaso de las haciendas de Ocosingo, Chiapas»Revista Mexicana de Sociología, 2016, vol. 78, nº 1, p. 33-59. [http://revistamexicanadesociologia.unam.mx/index.php/rms/article/view/53475].

♦ Ramos Gil, Irene, « Horizons du mariage et critères de légitimité sur trois générations : établir, retenir et consentir » Problèmes d'Amérique latine, (« Mexique, une société sous tensions ») 2012/5, n° 87, p. 79-102. [https://www.cairn.info/revue-problemes-d-amerique-latine-2012-5-page-79.htm?contenu=resume].

 

Chapitres d'ouvrages

2019

♦ Ramos Gil, Irene, « Récits des fratricides, secrets et chuchotements : soixante ans des mémoires villageoises dans la Sierra Nord d´Oaxaca (Mexique)», in Alain Cottereau & Stéphane Baciocchi (eds.), Le pouvoir des gouvernés. Ethnographies de savoir-faire politiques du Mexique à la Chine, Bruxelles, PIE, Peter Lang, p. 119-144.

2015

♦ Ramos Gil, Irene, « Relaciones de autoridad y de dominación en la historia de Chiapas y Oaxaca: una interpretación a través de la filosofía política de Hannah Arendt»in Köppen Elke y Norma Blazquez Graf (coord.,) Jornadas anuales de Investigación 2014, Centro de Investigaciones Interdisciplinarias en Ciencias y Humanidades, UNAM, p. 197-214.

2009

♦ Ramos Gil, Irene, « Orality and writing in the test of modernity: transformations in the indigenous villages of Southern Mexico», Biopolics, Ethics and Subjectivation: Questions on Modernity, Universidad Hsin Chu, Taiwán, p. 261-276.

 

Animation d'ateliers d'étudiants

♦ 2013-2007 –  Centre d´Étude des Mouvements Sociaux –EHESS, Paris
Animatrice en collaboration de l’atelier collectif « Description et écriture scientifique de l’action humaine » (CEMS-EHESS) - Animation des discussions.

♦ 2007-2006 – Centre d´Étude des Mouvements Sociaux –EHESS, Paris
Animatrice de l’atelier collectif « Sociologie et anthropologie du Mexique » - Lectures de textes et animations des discussions.

♦ 2005-2004 – Centre d´Étude des Mouvements Sociaux –EHESS, Paris
Animatrice de l’atelier collectif « Études sur le genre dans l´Amérique latine » - Lectures de textes et animations des discussions.
 

Interventions dans le cadre de serminaires de recherche

♦ 14 décembre 2012 – École des Hautes Études en Sciences Sociales –EHESS, Paris
« Les ancrages du politique dans la vie quotidienne » - Séminaire Dialogues des deux côtés de l’Atlantique : études socio-historiques des mondes latino-américains (Pia Rius et Albert Ogien).

♦ 16 mai 2011 – École des Hautes Études en Sciences Sociales –EHESS, Paris.
« Anthropologie du marché et anthropologie politique dans les villages d’Oaxaca » - Séminaire - Séminaire Pratiques d’enquête et sens de la réalité sociale (Alain Cottereau et Stéphane Bacciochi).

♦ 20 janvier 2011 – École des Hautes Études en Sciences Sociales –EHESS, Paris.
« Ethnographie d´une noce dans la Sierra Juárez : Héritages matériels et immatériels » - Séminaire - Séminaire Pratiques d’enquête et sens de la réalité sociale (Alain Cottereau et Stéphane Bacciochi).

♦ 5 janvier 2010 – École des Hautes Études en Sciences Sociales –EHESS, Paris.
« Récits fratricides, secrets et chuchotements » - Séminaire Pratiques d’enquête et sens de la réalité sociale (Alain Cottereau et Stéphane Bacciochi).

♦ 6 avril 2009 – École des Hautes Études en Sciences Sociales –EHESS, Paris.
« Endurance et fragilité : les marchés hebdomadaire dans la Sierra Juárez et l´enquête de Bronislaw Malinowski et Julio de la Fuente » - Séminaire Pratiques d’enquête et sens de la réalité sociale (Alain Cottereau et Stéphane Bacciochi).

♦ 2 avril 2008 – « Arriver au village (extraits du Journal de terrain) », Table ronde avec la sociologue Nina Eliasoph (Université du Wisconsin), séminaire Sens du juste et sens de la réalité sociale (Alain Cottereau et Stéphane Baciocchi).

 

Interventions à des conférences, colloques et journée d'études (sélection)

♦ 2019 – Association Latino-Américaine de Sociologie
« Histoire de la catégorie desaparecido: 40 années d´histoire entre le Chili et le Mexique » – en collaboration avec Paola Díaz, réunion pre-ALAS, Universidad Arturo Pratt, Iquique, Chili, 13 décembre.

♦ 2016 – Centro de Estudios Mexicanos y Centroamericanos,
« L´affaire Ayotzinapa, conditions de visibilité et invisibilité des corps”. Journées d´Études Métamorphoses des corps violentés : techniques, art et politique, Mexico, 17-18 octobre.

♦ 2015 – Centro de Estudios Interculturales e Indígenas, Universidad Católica de Chile
« Récits de la violence politique dans un village indigène du Mexique » Séminaire Memoria, conflicto y coexistencia: Interculturalidad y descolonización en América Latina y el mundo, Santiago du Chili, 15 décembre.

♦ 2015 – Centro de Conflicto y Cohesión Social (COES)
« Les marchés comme lieu de conflit et cohésion social » communication au Colloque Internacional COES, Santiago du Chili, 17 novembre.

♦ 2015 – Association française d’ethnologie et d’anthropologie
« Décrire la violence pour dénoncer l’injuste : récits des étudiants de l’école rurale d’Ayotzinapa » communication au 2ème Congrès internacional de l´Association française d’ethnologie et d’anthropologie, Toulouse Le Mirail, 30 juin.

♦ 2014 – Centro de Investigaciones Interdisciplinarias en Ciencias y Humanidades (CEIICH)
« Mémoires et récits sur la violence politique au Oaxaca : sagas, secrets et chuchotements », conférence, CEIICH-UNAM, Mexico, 22 août.


 

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Penser l'intersectionnalité dans l'espace public

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 octobre 2019 - 09:30« Penser l'intersectionnalité dans l'espace public »18 Octobre 2019 -  9h30–18hCNRS Pouchet – 59-61 Rue Pouchet, 75017 Paris   Préprogramme9h30-9h45 : Accueil9h45-10h : Introduction de la journée par les organisateurs∙trices, Victor Albert Bla (...)(...)

Lire la suite

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 105 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en l'amphithéâtre François Furet. Pr (...)(...)

Lire la suite

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr