L'équipe | Docteurs associés

Irène Ramos Gil

IG

Post-doctorante au Centro de Estudios de Conflicto y Cohesión Social (Santiago du Chili)

Docteure en Sociologie du CEMS/Membre associée

Domaine de recherche

  • Ethnographie du politique, enquête de terrain et modes de description en sciences sociales

  • Anthropologie du mariage et anthropologie politique dans les sociétés paysannes

  • Le rapport entre alliance et violence dans l’histoire du Mexique

 

Publications/Communications

Article

♦ Ramos Gil, Irene, « Saga, secretos y susurros: memorias de la violencia política en Oaxaca», Revista Mexicana de Sociología, 2017, vol. 79, nº 1, (enero-marzo), p. 123-145 (à paraître).

♦ Legorreta Díaz Carmen e Irene Ramos Gil « Autoridad, poder y dominación en el ocaso de las haciendas de Ocosingo, Chiapas»Revista Mexicana de Sociología, 2016, vol. 78, nº 1, p. 33-59.

♦ Ramos Gil, Irene, « L’affaire des étudiants disparus de l’école normale rurale d’Ayotzinapa», Frontières (« Les figures de la disparition »), vol. 27, no 1-2, 2015-2016 [en ligne].

♦ Ramos Gil, Irene, « Horizons du mariage et critères de légitimité sur trois générations : établir, retenir et consentir » Problèmes d'Amérique latine, (« Mexique, une société sous tensions ») 2012/5, n° 87, p. 79-102.

 

Chapitres d'ouvrages

à paraître

♦ Ramos Gil, Irene, « Récits des fratricides, secrets et chuchotements : soixante ans des mémoires villageoises dans la Sierra Nord d´Oaxaca (Mexique)»in Alain Cottereau et Stéphane Baciocchi (éds.) Le pouvoir des gouvernés. Ethnographies de savoir-faire politiques du Mexique à la Chine, Bruxelles, PIE, Peter Lang.

2015

♦ Ramos Gil, Irene, « Relaciones de autoridad y de dominación en la historia de Chiapas y Oaxaca: una interpretación a través de la filosofía política de Hannah Arendt»in Köppen Elke y Norma Blazquez Graf (coord.,) Jornadas anuales de Investigación 2014, Centro de Investigaciones Interdisciplinarias en Ciencias y Humanidades, UNAM, pp. 197-214.

2009

♦ Ramos Gil, Irene, « Orality and writing in the test of modernity: transformations in the indigenous villages of Southern Mexico», Biopolics, Ethics and Subjectivation: Questions on Modernity, Universidad Hsin Chu, Taiwán, pp. 261-276.

 

Communications

2016

♦ « El caso de los cuarenta y tres estudiantes desaparecidos de Ayotzinapa: condiciones de su visibilidad e invisibilidad en el espacio público », Journées d´études Metamorfosis de los cuerpos violentados: técnicas, arte y política, Centro de Estudios Mexicanos y Centroamericanos, Mexico, 17 et 18 octobre 2016.

2015

♦ « Los mercados de Oaxaca como lugar público y campo de observación del conflicto y la cohesión social » communication au Colloque internacional COES, Santiago du Chili, 17 novembre.

♦ En colaboration avec Paola Díaz, « L’affaire Ayotzinapa : violence et action collective à travers les medias » communication au VI Congrès de la Association Française de Sociologie, Saint-Quentin en Yvelines, 2 juillet.

♦ « Décrire la violence pour dénoncer l’injuste : récits des étudiants de l’école rurale d’Ayotzinapa » communication au 2ème Congrès internacional de la Association française d’ethnologie et d’anthropologie, Toulouse Le Mirail, 30 juin.

2014

♦ « Memorias y relatos acerca de la violencia política en Oaxaca: sagas, secretos y susurros », Centro de Investigaciones Interdisciplinarias en Ciencias y Humanidades (CEIICH-UNAM), 22 août.

♦ « Relaciones de autoridad y de dominación en la historia de Chiapas y Oaxaca: una interpretación a través de la filosofía política de Hannah Arendt ». Jornadas anuales de investigación del CEIICH, Mexique.

2013

♦ Intervention dans le groupe « Violencia y derechos humanos » du XXIX Congreso de la Asociación Latinoamericana de Sociología, Santiago du Chili.

2011

♦ « Fandangos de abuelas y nietas: alianza y transacción matrimonial en la historia de Yalálag (1940-2010) ». IX Simposio Internacional de Estudios Oaxaqueños. Instituto Welte para Estudios Oaxaqueños et CIESAS, Oaxaca.

2009

♦ « Orality and writing in the test of modernity: transformations in the indigenous villages of Southern Mexico ». Université d’été Biopolics, Ethics and Subjectivation: Questions on Moderniy, Hsin Chu University, Taiwan.

2008

♦ « Types d’alliance et figures de l’autorité : repères qui bousculent les sociétés indigènes vis-à-vis de la modernité » XXVIIIe Congrès International des Sociologues en Langue Française. Istanbul.

2005

♦ « La participation des femmes dans le mouvement indigène au Mexique », Journée d’Etudes Le genre au croisement d'autres rapports de pouvoir. IRESCO / EFIGIES.

 

Parcours universitaire

2015-2016

  • Boursière de la Foundation for Urban and Regional Studies (Ray Pahl Fellowship).
  • Post-doctorante au Centro de Estudios de Conflicto y Cohesión Social, Santiago du Chili.

2013-2014

  • Post-doctorante à l’Universidad Nacional Autónoma de México.

2004-2012

  • Doctorat de Sociologie EHESS. « Alliance et violence. Rapports d’autorité sur trois générations au Guerrero et en Oaxaca (Mexique) » thèse soutenue le 22 octobre 2012, mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité. (lien resumé de la thèse : http://cems.ehess.fr/index.php?2826).

2003-2004

  • DEA en Sociologie EHESS. « L’action collective des femmes dans l’Amérique latine », soutenu le 5 octobre 2003, mention bien.

1995- 2002

  • Tesis de Licenciatura (mémoire bac+5), Mujeres indígenas y relaciones de género en el Congreso Nacional Indígena (« Femmes indigènes et rapports de genre dans le Congres national indigèniste »). Facultad de Ciencias Políticas y Sociales, Universidad Nacional Autónoma de México.

 

Animation d'ateliers d'étudiants

  • Écriture du terrain (2007-2012)

  • Études sur le Mexique (2006-2007)

  • Genre et Amérique Latine (2005)

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Les chercheurs et leurs pratiques : discours, savoirs, pouvoirs

Journée(s) d'étude - Lundi 11 juin 2018 - 09:00Researchers and their practices: discourses, knowledge, power3rd Workshop organized by Institut Marcel Mauss (IMM), Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS), Groupe Sciences et Technologies (GST) and the ERC DISCONEX team. Organisateurs :Johanne (...)(...)

Lire la suite

"Social Reflexivity and Informalization"

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:00Journée d'étude "Social Reflexivity and Informalization"17 mai 2018 - 9h-18h30Reid Hall. 4 rue de Chevreuse, 75006. Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs Cette journée d'étude, qui se déroulera en anglais, a pour vocation de faire dialoguer la notion (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr