CECI n'est pas EXECUTE cems : Soutenance Mariana Heredia

Soutenance Mariana Heredia

Thèse préparée sous la direction de Monique de Saint Martin et soutenue par Mariana Heredia le 2 juillet 2007, à l’EHESS.

 

Présentation de la thèse

Les transformations qui séparent l’Argentine des années soixante-dix de celle du début du XXIe siècle ne peuvent guère s’expliquer sans l’intervention déterminante des économistes dans l’élaboration et la mise en place des politiques publiques. Comme dans la plupart des pays latino-américains, les gouvernements argentins ont eu tendance à nommer à la tête du Ministère de l’Économie des économistes sans filiation partisane. Agissant dans le cadre d’une crise profonde, ces économistes ne se sont pas limités à des interventions ponctuelles, ni à suivre les directives des chefs d’État. Au contraire, leur participation a été centrale dans l’interprétation des problèmes publics, dans l’élaboration et dans la mise en place des politiques de libéralisation.

 

Si nous avons choisi de suivre les trajectoires, les actions et les témoignages des économistes comme guides dans cette histoire, ce n’est pas parce que, comme d’autres perspectives, nous les accordons un quelconque privilège d’extériorité ou d’anticipation. Si nous avons choisi de les prendre comme principal objet et source empirique de cette recherche c’est parce que, en tant que principaux médiateurs, ils nous permettrons une approximation à la façon selon laquelle les discours, les dispositifs institutionnels et les réseaux qui accompagnèrent les grandes transformations des dernières années se sont progressivement structurés et noué.

 

À partir d’un corpus constitué d’une soixantaine d’entretiens, d’observations et de matériel d’archives, cette étude cherche à répondre trois grandes questions –correspondant chacune à une partie de la thèse: Quelles sont les caractéristiques et les frontières de ce monde des économistes ? Quelles sont les raisons qui expliquent leur montée en puissance ? Pourquoi une acceptation massive paraît-elle avoir accompagné les programmes de libéralisation économique malgré la dégradation de l’équité sociale qu’ils ont provoquée ?

 

Mots-clés

Économistes, réformes économiques, néolibéralisme, démocratie, champ scientifique, expertise, Amérique Latine.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

De la démocratie-régime à la démocratie-société

Colloque - Jeudi 27 avril 2017 - 08:45Colloque organisé par le Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS-IMM) et la mention Études politiques (EHESS). Organisateurs : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega. ProgrammeJeudi 27 (...)(...)

Lire la suite

La construction sociale du lait. Du lait de femme au lait de vache

Journée(s) d'étude - Mercredi 10 mai 2017 - 08:30Cette journée d’étude repose sur la confrontation des différentes perspectives développées par les sciences humaines et sociales sur le lait afin d’appréhender les relations réciproques du politique et du social qui se développent autour de cette (...)(...)

Lire la suite

Finance as a response to global environmental crises? Critical analysis of the ‘economicization’ of carbon emissions and biodiversity

Appel à communication - Lundi 22 mai 2017 - 20:00A conference hosted by theCentre for Globalisation and Governance, Universität Hamburg, GermanyDates: 29 Nov-1 Dec 2017Conveners: Eve Chiapello (EHESS Paris) and Anita Engels (Universität Hamburg)Submission deadline for paper proposals: 22 May 201 (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr