CECI n'est pas EXECUTE cems : Soutenance Irène Ramos Gil

Soutenance Irène Ramos Gil

Thèse de doctorat dirigée par Alain Cottereau et soutenue par Irène Ramos Gil en 22 octobre 2012 à l’EHESS.

 

Titre de la thèse

« Alliance et violence. Rapports d’autorité sur trois generations au Guerrero et en Oaxaca (Mexique) ».

 

Présentation de la thèse

Cette thèse porte sur l’alliance des familles et la violence politique au Mexique et, plus précisément, sur les modalités particulières de leurs connections et de leurs influences réciproques. Elle résulte d’une enquête de terrain dans le Mexique méridional : régions de Costa Chica, au Guerrero et de la Sierra Norte, en Oaxaca. L’observation ethnographique à l’intérieur des familles a été échelonnée sur quatre années, elle s’est étendue à l’étude des trois générations accessibles et à leur histoire. L’objet d’enquête a porté en premier lieu sur les alliances matrimoniales. L’analyse aborde le mariage non pas comme institution, structure ou stratégie, mais comme forme de vie pratiquée et jugée par les intéressés. Une sociologie de l’évaluation et de la critique est mise en oeuvre pour décrire et croiser les points de vue et les pratiques des différents acteurs concernés à des échelles temporelles variées, en combinant l’analyse des compréhensions rétrospectives et des horizons d’avenir que dessinent les alliances dans chacun de leur contexte. L’histoire de la violence est amorcée par des points de vue féminins : certains récits de grands-mères témoignent, d’une part, d’un fratricide et, d’autre part, du meurtre d’un cacique dans la Sierra Norte en 1945. Ce sont les traces d’une histoire qui introduisent à une imbrication particulière de l’alliance matrimoniale et de la violence locale à leur époque, marquée par l’absence d’abris contre la violence, même à l’échelle des liens familiaux de premier degré. Les grands-parents ont vécu une période où l’autorité des anciens s’exerçait tant au sein des pouvoirs locaux qu’au sein des alliances, puis eux et leurs descendants ont vécu les bouleversements ultérieurs avec leurs perceptions et leurs évaluations propres. Les formes d’autorité, les effondrements de légitimité au profit des rapports de pouvoir et de la violence prennent un éclairage particulier avec les récits et les analyses de ceux qui ont eu à vivre avec « la violence » plus qu’ils ne l’ont exercée. L’ethnographie du politique pratiquée ici observe ainsi les jugements d’injustice et d’illégitimité. Trois moments de l’analyse, à savoir, l’autorité locale au temps des grands-parents, les relations multiples sur trois générations, puis l’ethnographie contemporaine d’une noce, scrutent les redéfinitions des liens entre générations et hiérarchies, au profit de rapports plus égalitaires et les modifications de frontières entre l’alliance et la violence. Malgré les apparences, la violence ne porte plus aujourd’hui le poids de la fatalité qui l’habitait hier.

Mots-clés: Mariages, Alliance, Liens entre générations, Anthropologie politique

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Penser la technique et le care en obstétrique

Journée(s) d'étude - Mardi 25 juin 2019 - 14:00« Penser la technique et le care en obstétrique : dialogues avec les acteur.ices du terrain »Journée d’étude ANR HYPMEDPRO, le 25 juin 2019, à l'EHESS, 105 Bd Raspail 75006 Paris Programme14h-14h15 : Accueil et mot de bienvenue (Sezin Topçu et Chiar (...)(...)

Lire la suite

« L’expérience publique. Autour de Louis Quéré »

Journée(s) d'étude - Lundi 1 juillet 2019 - 09:00« L’expérience publique. Autour de Louis Quéré »Journées d'étude organisées par Cédric Terzi (CEMS-EHESS), Laurence Kaufmann (THEMA-UNIL), Daniel Cefaï (CEMS-EHESS), Philippe Gonzalez (THEMA-UNIL et Cercle des amis de Jean Widmer) du 1erau 3 juill (...)(...)

Lire la suite

Rencontre - dédicace avec Michel Agier

Rencontre - Jeudi 4 avril 2019 - 18:00Rencontre-dédicaceavec Michel Agier, directeur de la revue et des auteurs Stefan Le Courant, Aurélie Ledoux Léonore Le Caisne, Julien BonhomJeudi 4 avril 2019, à partir de 18hLibrairie Les Cahiers de Colette23-25, rue Rambuteau 75004 ParisA l'occasion de la (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr