Ouvrages parus en 2012 |


	Une famille andalouse

Une famille andalouse

Ethnocomptabilité d'une économie invisible

Mokhtar Mohatar Marzok , Alain Cottereau
Paris,  Bouchene, 2012,  354 p.
prix : 30 euros

Ce livre nous fait entrer dans la vie intérieure du monde hispano-marocain, à travers le regard d’une famille andalouse, ses gestes quotidiens, sa vie économique, ses fréquentations, sa vision du monde. Il le fait en ayant expérimenté, de 2007 à 2010, un genre d’enquête inédit: suivre pas à pas, au jour le jour, comment des gens comptent et évaluent, dans nos sociétés actuelles ; observer en situation ce qui compte dans la vie, sous tous ses aspects, depuis des relevés exhaustifs de la nutrition, des menues dépenses familiales, des emplois du temps quotidien, des conversations en famille, jusqu’aux récits de vie et leur évaluation : qu’est-ce qu’une vie réussie, qu’est-ce qu’une vie qui vaut la peine d’être vécue?

Les ressources du foyer sont entièrement «invisibles», au regard des institutions. Le père conduit son entreprise artisanale de vente sur les marchés périodiques de la Costa del Sol, sans avoir pu obtenir de permis, la mère effectue divers travaux domestiques, les quatre enfants, de six à treize ans, scolarisés, ne contribuent que marginalement. Si les comptes ne considéraient que les ressources monétaires et les paiements en liquide, la famille devrait mourir de faim. Mais une partie des ressources provient de disponibilités gratuites, de services et de dons entre proches, familles et amis. C’est aussi une économie de «bons plans», où est mise en œuvre une sociabilité des milieux populaires défavorisés, jointe à des formes de solidarité propres au milieu hispano-marocain. De plus, les récits de vie élargissent l’appréciation des situations et révèlent les références morales re-travaillées, empruntées aux deux continents et aux deux religions. L’émancipation féminine y tient une place cruciale.

Pour reconnaître les formes de cette économie dite « informelle », les auteurs ont mis au point une technique de comptabilité contextuelle, qui ne sépare pas les opérations et les évaluations par les intéressés, baptisée ethnocomptabilité. Ils proposent une méthode de bilans situés de bien-être, une démarche d’anthropologie économique et de sociologie de l’évaluation, mobilisable pour des comparaisons entre toutes les situations de notre planète aujourd’hui, concrétisant des vœux théoriques d’Amartya Sen.

L’intérêt de cette démarche est redoublé ici par les caractéristiques propres de la famille espagnole d’origine marocaine, qui a fait l’objet de cette enquête entre 2007 et 2010. Les membres du ménage sont pour partie espagnols, pour partie marocains en train de devenir espagnols. Proches, parents, amis et partenaires économiques s’inscrivent aussi dans un espace bi-villageois et bi-continental. Tous sont liés au travers d’une économie qualifiée de «souterraine», simplement parce qu’elle est invisible aux institutions et aux statistiques officielles.

En accueillant Une famille andalouse dans Intérieurs du Maghreb, comment ne pas penser, par-delà l’évidence de l’argument de la mondialisation et de la circulation des biens et des personnes décrites dans cette enquête, au titre d’un autre ouvrage de Jacques Berque: Andalousies? Pourtant l’économie décrite ici n’a rien d’un prélude aux Andalousies retrouvées que Jacques Berque appelait de ses vœux dans sa leçon de clôture au Collège de France.

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Penser la technique et le care en obstétrique

Journée(s) d'étude - Mardi 25 juin 2019 - 14:00« Penser la technique et le care en obstétrique : dialogues avec les acteur.ices du terrain »Journée d’étude ANR HYPMEDPRO, le 25 juin 2019, à l'EHESS, 105 Bd Raspail 75006 Paris Programme14h-14h15 : Accueil et mot de bienvenue (Sezin Topçu et Chiar (...)(...)

Lire la suite

« L’expérience publique. Autour de Louis Quéré »

Journée(s) d'étude - Lundi 1 juillet 2019 - 09:00« L’expérience publique. Autour de Louis Quéré »Journées d'étude organisées par Cédric Terzi (CEMS-EHESS), Laurence Kaufmann (THEMA-UNIL), Daniel Cefaï (CEMS-EHESS), Philippe Gonzalez (THEMA-UNIL et Cercle des amis de Jean Widmer) du 1erau 3 juill (...)(...)

Lire la suite

Rencontre - dédicace avec Michel Agier

Rencontre - Jeudi 4 avril 2019 - 18:00Rencontre-dédicaceavec Michel Agier, directeur de la revue et des auteurs Stefan Le Courant, Aurélie Ledoux Léonore Le Caisne, Julien BonhomJeudi 4 avril 2019, à partir de 18hLibrairie Les Cahiers de Colette23-25, rue Rambuteau 75004 ParisA l'occasion de la (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr