CECI n'est pas EXECUTE cems : Axe 3 – CEMS

Axe 3 – CEMS

3. Médias et changement social

Les travaux du CEMS ont largement contribué à éclairer l’influence des médias culturels (télévision, cinéma, théâtre, arts, etc.) dans le dispositif d’« institution imaginaire de la société » caractéristique de la modernité, et dans l’organisation de l’expérience démocratique. Ils seront poursuivis à travers des études sur l’appropriation des œuvres de fiction comme facteurs d’expérience individuelle ou collective en relation avec l’étude de la contribution de la fiction au changement social (Sabine Chalvon-Demersay) ; sur l’analyse des étapes de la production d’une fiction télévisée (M. Mille) ; sur la fabrique de l’identité européenne à travers l’analyse de la coopération au sein de la chaîne franco-allemande ARTE (A. Hartemann) ; sur la critique de l’information diffusée par les médias et sur son traitement par les professionnels du journalisme (Michel Barthélémy ; Daniel Dayan) ; sur l’analyse énonciative des médias (Alain Bovet) ; sur le traitement médiatique des débats et controverses occasionnés par la question de l’interruption légale de grossesse au Mexique (Alicia Márquez Murrieta) et de la controverse publique autour de la demande de dépénalisation de la production, vente et consommation de marijuana au Brésil (M. D. Brandao) ; sur les industries culturelles, et notamment sur le cinéma indien dans le contexte de la globalisation (Monique Dagnaud) ; sur le dévoilement de l’intimité dans les émissions de télévision (M. Muhringer-Volpe) ; sur l’analyse des pratiques d’évaluation musicale dans la téléréalité et les concours de musique (A. Bovet).

Gérard Fabre analysera les articulations entre espace intellectuel et espace public, à travers l’exemple des réseaux intellectuels (littéraires et scientifiques) franco-québécois et en étudiant les modes spécifiques d’appréhension du monde social développés en littérature et aux interférences cognitives multiples qui touchent les sciences du social et la littérature. Tangi Cavalin, et Nathalie Viet-Depaule se consacreront à l’étude de la place de l’ordre des dominicains dans la culture contemporaine, en particulier dans le rapport entre art sacré et art contemporain, sciences du religieux et sciences sociales, communication religieuse et médias, et dans l’inscription sur le terrain social. Enfin, Yaël Kreplak s’attachera à spécifier ce qu’évaluer une œuvre d’art contemporain veut dire, à travers l’analyse des ressources pratiques et les modes de description qui sont mobilisés par les protagonistes qui s’y livrent.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Le droit dans les sciences sociales / Les sciences sociales dans le droit

Journée(s) d'étude - Mercredi 19 décembre 2018 - 09:3019 décembre 2018 - 9h30-17h30Institut protestant de théologie - 83 boulevard Arago 75014 Paris Métro ligne 6 – station Saint-Jacques / RER B – station Denfert RochereauCette journée d'étude est la première d'une série qui se renouvellera tous (...)(...)

Lire la suite

Capacités et pauvreté dans les pays émergents

Rencontre - Jeudi 29 novembre 2018 - 15:30Rencontre avec Sayonara LEAL et Sophie MITRAProfesseures invitées à l’EHESSJeudi 29 novembre 2018 - 15h30 à 18hEHESS, 54 bd Raspail 75006 – salle AS1-24 Penser les régimes de capacités et la justice sociale dans le cadre de la fracture numérique chez les (...)(...)

Lire la suite

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Jeudi 22 novembre 2018 - 09:00La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle Cub (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr