CECI n'est pas EXECUTE cems : Axe 3 – CEMS

Axe 3 – CEMS

3. Médias et changement social

Les travaux du CEMS ont largement contribué à éclairer l’influence des médias culturels (télévision, cinéma, théâtre, arts, etc.) dans le dispositif d’« institution imaginaire de la société » caractéristique de la modernité, et dans l’organisation de l’expérience démocratique. Ils seront poursuivis à travers des études sur l’appropriation des œuvres de fiction comme facteurs d’expérience individuelle ou collective en relation avec l’étude de la contribution de la fiction au changement social (Sabine Chalvon-Demersay) ; sur l’analyse des étapes de la production d’une fiction télévisée (M. Mille) ; sur la fabrique de l’identité européenne à travers l’analyse de la coopération au sein de la chaîne franco-allemande ARTE (A. Hartemann) ; sur la critique de l’information diffusée par les médias et sur son traitement par les professionnels du journalisme (Michel Barthélémy ; Daniel Dayan) ; sur l’analyse énonciative des médias (Alain Bovet) ; sur le traitement médiatique des débats et controverses occasionnés par la question de l’interruption légale de grossesse au Mexique (Alicia Márquez Murrieta) et de la controverse publique autour de la demande de dépénalisation de la production, vente et consommation de marijuana au Brésil (M. D. Brandao) ; sur les industries culturelles, et notamment sur le cinéma indien dans le contexte de la globalisation (Monique Dagnaud) ; sur le dévoilement de l’intimité dans les émissions de télévision (M. Muhringer-Volpe) ; sur l’analyse des pratiques d’évaluation musicale dans la téléréalité et les concours de musique (A. Bovet).

Gérard Fabre analysera les articulations entre espace intellectuel et espace public, à travers l’exemple des réseaux intellectuels (littéraires et scientifiques) franco-québécois et en étudiant les modes spécifiques d’appréhension du monde social développés en littérature et aux interférences cognitives multiples qui touchent les sciences du social et la littérature. Tangi Cavalin, et Nathalie Viet-Depaule se consacreront à l’étude de la place de l’ordre des dominicains dans la culture contemporaine, en particulier dans le rapport entre art sacré et art contemporain, sciences du religieux et sciences sociales, communication religieuse et médias, et dans l’inscription sur le terrain social. Enfin, Yaël Kreplak s’attachera à spécifier ce qu’évaluer une œuvre d’art contemporain veut dire, à travers l’analyse des ressources pratiques et les modes de description qui sont mobilisés par les protagonistes qui s’y livrent.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Camilo León-Quijano a remporté la quatrième édition du prix du diaporama sonore

Prix et distinctions -Doctorant en sociologie à l’EHESS, Camilo León-Quijano a remporté le prix du diaporama sonore 2017 avec son travail consacré à des adolescentes joueuses de rugby à Sarcelles. Le prix est décerné par Diapéro, Libération et Fisheye Magazine. Le diaporama sonore est consultabl (...)(...)

Lire la suite

Health, Reproduction and Sexuality: Neoliberal-Authoritarian Modes of Governing the Woman’s Body in Turkey

Appel à communication - Mercredi 06 décembre 2017 - 20:00Neoliberalism has been hegemonic for the last three decades in many parts of the world, with its consequences of dismantling of welfare states, imposition of austerity measures, restructuring of health systems, and rising conservatism and (...)(...)

Lire la suite

Design graphique et recherches en sciences sociales

Exposition - Lundi 13 novembre 2017 - 19:00À l'occasion du cinquantième anniversaire de la publication de la Sémiologie graphique de Jacques Bertin, un projet de recherche a été initié à partir des productions du Laboratoire de Graphique créé et dirigé par le cartographe et sémiologue Jacques Be (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr