Agenda |

 

L'œuvre en pratiques. Une approche interactionnelle des activités artistiques et esthétiques

Soutenance de thèse de Yaël Kreplak/3 juillet 2014

Yaël Kreplak

soutiendra sa thèse de doctorat

 

L’oeuvre en pratiques.

Une approche interactionnelle des activités artistiques et esthétiques

 

réalisée sous la co-direction de

Lorenza Mondada (ICAR, ENS Lyon) et Louis Quéré (CEMS-IMM, EHESS-CNRS),

 

le jeudi 3 juillet 2014 à l'ENS de Lyon (site Descartes),

15 parvis René Descartes, 69007 Lyon, en salle R174 (bâtiment recherche)

à partir de 13h,

 

devant un jury composé de:

 

Jean-Pierre Cometti (Professeur honoraire, Université de Provence),

Antoine Hennion (rapporteur, Directeur de recherche CNRS, CSI, Mines Paris Tech),

Christian Licoppe (rapporteur, Professeur des Universités, Telecom Paris Tech),

Lorenza Mondada (directrice de thèse, Professeure des Universités, Université de Bâle/ICAR),

Louis Quéré (co-directeur de thèse, Directeur de recherche CNRS, CEMS-IMM, EHESS),

Véronique Traverso (Directrice de recherche CNRS, ICAR, ENS de Lyon).

 

 

Résumé

Ce travail de thèse élabore une approche de l’œuvre d’art comme accomplissement pratique, à partir d’un travail de terrain conduit lors de la préparation d’une exposition dans un centre d’art contemporain. Cette recherche, qui relève de l’analyse conversationnelle et de l’ethnométhodologie, vise ainsi à exploiter les acquis méthodologiques, théoriques et analytiques de ces approches pour la description d’un terrain artistique. Aborder l’œuvre « en pratiques », par l’analyse de situations d’interaction avec et autour des œuvres, permet de poser à nouveaux frais un ensemble de questions ayant trait à la définition de l’objet « œuvre d’art » et à la compréhension des activités artistiques et esthétiques. L’analyse détaillée de micro-activités accomplies par les professionnels de l’art (entrer en interaction dans l’espace d’une œuvre, donner des instructions pendant l’installation d’une œuvre, évaluer l’état d’un accrochage, introduire successivement différentes œuvres pendant une visite guidée) nous permet d’appréhender la constitution de l’œuvre comme un phénomène empirique, observée depuis l’écologie de l’exposition et les interactions entre ses acteurs. La thèse défend ainsi une approche descriptive des pratiques sociales situées qui constituent les œuvres. En cela, ce travail offre l’opportunité de s’interroger d’une part sur les manières dont un travail empirique relevant de la linguistique et de la sociologie peut contribuer à une réflexion esthétique, et d’autre part sur les formes de collaboration interdisciplinaire alors engagées par une recherche qui prend l’art pour domaine d’enquête.

Mots-clé : analyse conversationnelle, interactions multimodales, ethnométhodologie, pragmatisme, esthétique, art contemporain.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

De la démocratie-régime à la démocratie-société

Colloque - Jeudi 27 avril 2017 - 08:45Colloque organisé par le Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS-IMM) et la mention Études politiques (EHESS). Organisateurs : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega. ProgrammeJeudi 27 (...)(...)

Lire la suite

La construction sociale du lait. Du lait de femme au lait de vache

Journée(s) d'étude - Mercredi 10 mai 2017 - 08:30Cette journée d’étude repose sur la confrontation des différentes perspectives développées par les sciences humaines et sociales sur le lait afin d’appréhender les relations réciproques du politique et du social qui se développent autour de cette (...)(...)

Lire la suite

Finance as a response to global environmental crises? Critical analysis of the ‘economicization’ of carbon emissions and biodiversity

Appel à communication - Lundi 22 mai 2017 - 20:00A conference hosted by theCentre for Globalisation and Governance, Universität Hamburg, GermanyDates: 29 Nov-1 Dec 2017Conveners: Eve Chiapello (EHESS Paris) and Anita Engels (Universität Hamburg)Submission deadline for paper proposals: 22 May 201 (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr