Agenda |

 

La sociologie (d')après Sacks

Journée d'étude CEMS-IMM/30 janvier 2015

La sociologie (d')après Sacks - Journée d'étude CEMS

30 janvier 2015, EHESS, 190-198 Avenue de France, 75013, Paris, Salle 638-640

Avec la collaboration du Cercle d'Amis Jean Widmer (www.ca-jw.org)

 

Les travaux de Harvey Sacks, et en particulier ses enseignements, regorgent d'intuitions et d'observations sur les différentes pratiques de la production et de la reconnaissance du sens. Si les différentes approches sociologiques s'en sont jusqu'ici peu inspiré, c'est notamment parce que son apport tend à être cantonné à l'analyse séquentielle de l'interaction verbale. C'est en vue d'élargir le lectorat sociologique de Sacks qu'a été élaboré l'ouvrage Langage, activités et ordre social. Faire de la sociologie avec Harvey Sacks, récemment publié chez Peter Lang. Cette journée d'étude entend saisir cette publication comme une occasion de faire le point sur l'apport de Sacks aux sciences sociales d'une part, et d'autre part sur les usages du travail de Sacks dans des recherches actuelles.

La première partie de la journée sera consacrée à l'ouvrage Langage, activités et ordre social. Faire de la sociologie avec Harvey Sacks, qui propose à la fois des traductions de textes fondamentaux et des études contemporaines sur et autour de son oeuvre. Les interventions viseront donc aussi bien le coeur du travail de Sacks, que sa place dans la sociologie francophone contemporaine.

La seconde partie de la journée mettra les intuitions sacksiennes à l'épreuve de recherches actuelles. En variant les objets (situations professionnelles, scolaires ou publiques) et les approches (ethnographie, analyse de discours, analyse vidéo), il s'agira de questionner la portée et les limites du travail de Sacks.

--------

Dans les cours qu'il donne à UCLA et Irvine entre 1964 et 1972, Sacks jette les bases de ce qui deviendra, après sa mort prématurée en 1975, l'analyse de conversation. Le succès institutionnel de ce courant de l'ethnométhodologie a cependant éclipsé de nombreux aspects de son travail. La (re)lecture de ses cours révèle en effet ses efforts en vue d'une saisie praxéologique des soubassements normatifs et cognitifs de l'ordre social, de sa reproduction et de son éventuelle transformation. Cette prise en charge résolument empirique de la phénoménalité de l'ordre social a notamment pris la forme de l'analyse des pratiques de catégorisation, laquelle s'est avérée pertinente pour des phénomènes non conversationnels.

Les travaux de Jean Widmer à Fribourg et de Louis Quéré au CEMS, ainsi que ceux de leurs collaborateurs et étudiants, ont montré l'intérêt d'une approche praxéologique de la question de la catégorisation, notamment dans le champ de l'expérience publique et dans le renouvellement d'une ethnographie orientée vers les pratiques du sens. Cet héritage important du travail de Sacks justifie la collaboration avec le Cercle d'Amis Jean Widmer pour la mise sur pied de cette journée d'étude, qui entend réunir des chercheurs de France et de Suisse. Il s'agira à la fois de faire intervenir des chercheurs qui revendiquent l'approche de Sacks, à même à ce titre de témoigner de sa mise en oeuvre concrète, et des chercheurs qui, en en étant éloignés, sont susceptibles de la mettre en question et de la replacer dans un contexte plus large.

 

Programme

♦ 9h00 Ouverture

♦ 9h15 Alain Bovet (ETHZ, Suisse/CEMS), Esther González-Martínez (Université de Fribourg/HE Arc-Santé, Neuchâtel, Suisse), Sara Keel (Université de Bâle, Suisse), Fabienne Malbois (Université de Lausanne, Suisse), David Rossé (Université de Lausanne, Suisse/EHESS), Philippe Sormani (Instituto Svizzero Roma, Italie) : Présentation de l'ouvrage Langage, activités et ordre social. Faire de la sociologie avec Harvey Sacks

♦ 10h00 Louis Quéré (CEMS, EHESS) : Places et catégories : la tentation du nominalisme

♦ 10h45 Réponses des auteurs et discussion collective

♦ 11h15 Pause

♦ 11h45 Michel Barthélémy (CEMS, EHESS): Digression sur "hotrodder" : la catégorisation comme instrument de préservation ou de transformation politique du monde social

♦ 12h30 Réponses des auteurs et discussion collective

♦ 13h00 Déjeuner

♦ 14h00 Isabelle Zinn (Université de Lausanne, Suisse/EHESS): Réformer la profession, transformer ses membres. Les filières de formation "féminines" aux métiers de la viande en Suisse. Discutant: Cédric Terzi (Université de Lille/CEMS/EHESS)

♦ 15h00 Christina Popescu (GRHAPES, INSHEA): Les mises à jour du handicap. Étude des catégories et catégorisations dans l'usage d'un dispositif adapté à l'école Discutant: Cédric Terzi (Université de Lille/CEMS/EHESS)

♦ 16h00 Pause

♦ 16h30 Paola Diaz (Sc Po Lille- EHESS): La constitution de la cause des disparus au Chili. De la catégorisation à l’appellation Discutante: Yaël Kreplak (CEMS/EHESS)

♦ 17h30 Arthur Zinn-Poget (Université de Fribourg, Suisse): De la qualité de l’œuvre aux appartenances linguistiques. Pondération des valeurs dans l’évaluation de projets artistiques en Suisse. Discutante: Yaël Kreplak (CEMS/EHESS)

♦ 18h30 Bilan et perspectives.

 

Références

Bovet, A., González-Martínez E., Malbois, F. (eds.), (2014) Langage, activités et ordre social. Faire de la sociologie avec Harvey Sacks, Berne, Peter Lang.

Cefaï, D. (2013a), « L’expérience des publics : institution et réflexivité. Sur la sociologie des problèmes publics 1/2 », EspacesTemps.net, 4 mars 2013.

Cefaï, D. (2013b), « Opinion publique, ordre moral et pouvoir symbolique. Sur la sociologie des problèmes publics 2/2 », EspacesTemps.net, 8 avril 2013.

Fradin, B., L. Quéré., J. Widmer (eds.) (1994), L’enquête sur les catégories. De Durkheim à Sacks (Raisons pratiques n° 5), Paris, Editions de l’EHESS.

Jayyusi, L. (2010 [1984]), Catégorisation et ordre moral, Paris, Economica (traduit par Michel Barthélémy).

Ogien, A. (2007), Les règles de la pratique sociologique, Paris, Presse universitaires de France.

Quéré, L. & Terzi, C. (2011), « Ethnometodologia : une svolta problematica », Quaderni di teoria sociale, 11, p. 61-102.

Sacks, H. (1992), Lectures on Conversation, I-II, Cambridge, Blackwell.

Widmer, J. (2010), Discours et cognition sociale. Une approche sociologique, Paris, Editions des archives contemporaines.

Contacts

Paola Diaz diazpaol@gmail.com Alain Bovet alainbovet@bluewin.ch  

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

De la démocratie-régime a la démocratie-société

Colloque - Jeudi 27 avril 2017 - 08:45Colloque organisé par le Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS-IMM) et la mention Études politiques (EHESS) Organisateurs : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega ProgrammeJeudi 27 a (...)(...)

Lire la suite

La construction sociale du lait. Du lait de femme au lait de vache

Journée(s) d'étude - Mercredi 10 mai 2017 - 08:30 Cette journée d’étude a pour but de faire se confronter les perspectives développées par différentes sciences humaines et sociales sur le lait afin d’appréhender les relations réciproques du politique et du social qui se développent autour de cet (...)(...)

Lire la suite

Finance as a response to global environmental crises? Critical analysis of the ‘economicization’ of carbon emissions and biodiversity

Appel à communication - Lundi 22 mai 2017 - 20:00A conference hosted by theCentre for Globalisation and Governance, Universität Hamburg, GermanyDates: 29 Nov-1 Dec 2017Conveners: Eve Chiapello (EHESS Paris) and Anita Engels (Universität Hamburg)Submission deadline for paper proposals: 22 May 201 (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr