CECI n'est pas EXECUTE cems : OP23 / Herméneutique et pragmatisme

OP23 / Herméneutique et pragmatisme

Herméneutique et pragmatisme

Louis Quéré

Exposé au séminaire Herméneutique, poétique et sciences sociales (Johann Michel, Olivier Abel), EHESS, 24 mars 2015.

 

De nombreux auteurs ont vu une grande proximité entre ces deux courants philosophiques qui se sont développés indépendamment l’un de l’autre. Certains pensent qu’ils se complètent bien, notamment en raison de leur critique de « l’esprit cartésien » et du subjectivisme moderne, et qu’ils gagneraient à se faire des emprunts réciproques ou à se critiquer mutuellement. D’autres mettent plus l’accent sur les différences et les incompatibilités. Pour ma part, je suis plus sensible aux différences et à la critique que l’on peut faire de l’herméneutique du point de vue du pragmatisme. Une problématique commune aux deux courants est celle de l’expérience. C’est pourquoi je suivrai ce fil conducteur pour repérer les similitudes et les différences. Je ne considérerai ici que l’herméneutique philosophique de Gadamer. L’analyse serait sans doute différente si je considérais l’herméneutique critique de P. Ricoeur. Côté pragmatisme, je privilégierai les ouvrages de J. Dewey. Là aussi, l’analyse serait différente si je me focalisais plutôt sur G. H. Mead. En effet Mead a suivi les cours de Dilthey à Berlin de 1889 à 1891 ; il l’avait même choisi comme directeur de thèse (une thèse jamais réalisée). Mais, étonnamment, Mead n’évoque jamais Dilthey dans ses cours sur les mouvements de la pensée au 19ème siècle (cf. Jung, 1995).

Je commence par quelques remarques générales sur le pragmatisme. Le pragmatisme est un ensemble très bariolé. On peut distinguer le pragmatisme classique de Peirce, James, Dewey, Mead et d’autres (Royce, Jane Addams…) du néo-pragmatisme contemporain, qui regroupe des auteurs tels que Rorty, Putnam, Bernstein, Brandom, etc. qui, pour la plupart, connaissent bien la philosophie de Gadamer, voire reprennent certains de ses arguments.

  • Pour lire la suite et accéder à l’article (au format pdf), cliquez ici

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Jeudi 22 novembre 2018 - 09:00La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle Cub (...)(...)

Lire la suite

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Vendredi 23 novembre 2018 - 09:30La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle (...)(...)

Lire la suite

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr