CECI n'est pas EXECUTE cems : OP28 / Digression sur « hotrodder » : la catégorisation comme instrument de préservation ou de transformation politique du monde social

OP28 / Digression sur « hotrodder » : la catégorisation comme instrument de préservation ou de transformation politique du monde social

Digression sur « hotrodder » : la catégorisation comme instrument de préservation ou de transformation politique du monde social

Michel Barthélémy

Introduction: Le sujet de cet exposé concerne la question de la distribution asymétrique entre les membres de la société du pouvoir de définition des situations de la vie sociale et donc également celui d’énoncer le problème et de formuler la réponse appropriée. Pour cela je m’inspirerai en particulier des deux cours que Harvey Sacks a consacrés à la catégorie « Hotrodder », dont l’un a été traduit dans l’ouvrage collectif publié par Alain Bovet, Esther Gonzalez-Martinez et Fabienne Malbois. La catégorie en question renvoie à une pratique qui s’est développée aux E-U dans les années trente et qui consistait à modifier le moteur de voitures particulières anciennes et à en alléger la carrosserie pour en améliorer les performances et disputer des courses automobiles en ville. Cette pratique attirait donc l’attention de la police sur les conducteurs de ces véhicules que leurs transformations rendaient aisément reconnaissables. C’est moins de cette pratique-là et de son histoire dont parle Sacks que des conditions d’accès et critères de reconnaissance de l’appartenance à la catégorie des « hotrodders » parmi les conducteurs de ces véhicules. Mais avant d’en venir à l’usage de cette catégorie spécifique, et à sa dimension émancipatrice pour ceux qui l’emploient par rapport à un certain ordre social, Sacks évoque un constat fait par les anthropologues qui concerne l’origine de l’appellation des communautés humaines. Celles-ci sont souvent communément dénommées à partir du nom que leur ont attribué d’autres ethnies, parfois rivales, pour les désigner à l’intention des non-membres et leur est demeuré attaché. Ce nom est exprimé dans une autre langue que celle de l’ethnie ainsi dénommée. Un exemple célèbre est celui du terme « esquimau », couramment employé par les explorateurs pour désigner les peuples de l’Arctique. Ils ont repris une appellation forgée par les ennemis de ces populations, signifiant à peu près « ceux qui mangent la viande crue », les apparentant à des animaux ou des barbares, tandis que les membres de ces populations s’auto-désignent dans leur langue par le terme « Inuit », qui signifie les « êtres humains ». Les exemples sont nombreux de groupes humains dénommés par l’attribution d’une qualification, parfois infamante, énoncée dans une langue étrangère, leur identité publique se trouvant ainsi définie et contrôlée par des tiers qui éventuellement adoptent à leur égard une position d’ascendance ou de supériorité (morale, culturelle…) et qui se trouve par la suite reprise de bonne foi par d’autres.

D’une manière plus large, ces questions se rassemblent dans celle de savoir qui a « naturellement » compétence pour dire qui est qui ? Répondre à cette question, c’est dire qui est le propriétaire de la catégorie. (…/…)

  • Pour accéder à l’article/To access this paper, cliquez ici

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Jeudi 22 novembre 2018 - 09:00La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle Cub (...)(...)

Lire la suite

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Vendredi 23 novembre 2018 - 09:30La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle (...)(...)

Lire la suite

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr