L'équipe | Jeunes docteur-e-s

Corentin Durand

CD

“Jeune docteur”, ayant soutenu sa thèse de doctorat en sociologie à l’EHESS, sous la co-direction de Nicolas Dodier et Liora Israël

Ingénieur d’études au CNRS (Centre Maurice Halbwachs).

Soutenance de thèse

“Les reconfigurations de la relation carcérale.
Sociologie des espaces de communication entre prisonnier·e·s et autorités pénitentiaires”

Thèse soutenue le 23 octobre 2019, à l'EHESS.
Présentation de la thèse, cliquez ici.

Présentation des recherches

Cette recherche interroge l’une des transformations que connaissent les prisons françaises contemporaines : l’ouverture et le renouvellement d’espaces de communication entre prisonnier·e·s et autorités pénitentiaires.

La prison a en effet intégré à son fonctionnement formel la possibilité pour les prisonnie·e·s d’exprimer des requêtes et des recours, sous l’effet conjoint de la densification de l’environnement normatif, de la multiplication des organes de contrôle, du développement de procédures standardisées ou encore de la promotion de nouvelles doctrines sécuritaires. Prendre au sérieux cette évolution suppose de s’intéresser à ce que ces discours font au quotidien carcéral, et tout particulièrement à leurs thématiques, relationnelles et argumentatives, mais aussi aux formats de ces communications entre prisonnier·e·s et autorités pénitentiaires, et notamment à leurs contraintes techniques, matérielles et normatives.

L’architecture de cette thèse suit pour cela quatre espaces de communication : les coursives où s’inscrivent les communications informelles et quotidiennes entre prisonnier·e·s et surveillant·e·s, les requêtes écrites par des prisonnier·e·s à des responsables pénitentiaires, les entretiens en face à face entre un·e prisonnier·e et un·e responsable et, enfin, les commissions de discipline où est mis en jeu le pouvoir de sanction formel de l’institution.

En adoptant un regard par le bas, l’analyse distincte et globale de ces espaces permet alors de décrire une économie hybride des relations de pouvoir en prison, où cohabitent, se confrontent et se renforcent des formes relationnelles souvent décrites comme irréconciliables.

Pour cela, cette recherche s’appuie à titre principal sur une enquête dans deux établissements pénitentiaires français. On y a combiné l’observation ethnographique des situations d’expression et de traitement des doléances, la réalisation d’entretiens auprès des différents acteurs de la détention et l’analyse de corpus de communication, oraux ou écrits, entre prisonnier·e·s et agents pénitentiaires.

Mots-clés : Prison – Droit – Pouvoir – Doléance – Discours – Travail relationnel – Espace de communication – Économie relationnelle – Bureaucratie – Écrit – Encadrement intermédiaire – Pouvoir discrétionnaire – Commissions de discipline – Expérience carcérale.

———

► Corentin Durand a reçu le premier Prix Jeune Auteur 2017 de la revue Sociologie du travail pour son article « Un bureau derrière les barreaux. Travail relationnel et pouvoir discrétionnaire dans les audiences pénitentiaires ».

► Depuis novembre 2018, il est ingénieur d’études au CNRS, chargé du volet pénitentiaire dans le projet « Causes suprêmes. Les mobilisations politiques du droit devant les hautes cours » financé par le GIP Mission de recherche Droit et Justice).
 

Thèmes de recherche

♦ Sociologie politique des communications entre gouvernés/gouvernants, sociologie du droit et des institutions pénales, doléances et gouvernementalité, écriture et oralité, trajectoires de contrôle.

 

Animation de la recherche

Avec Liora Israël, Corentin Durand a créé et animé de 2013 à 2018, l’Ouvroir de sciences sociales potentielles (Ouscipo) de l’EHESS, dispositif visant à développer des partenariats de recherches entre la communauté scientifique de l’EHESS et des acteurs de la société civile.

Corentin Durand est membre du bureau du réseau thématique "Sociologie du droit" (RT13) de l’Association française de sociologie, et du réseau "Punishment and Society" (CRN27) de la Law and Society Association. Il est membre du groupe de jeunes chercheur.euse.s "Traitements et contraintes", qu’il a coordonné entre 2014 et 2018.

Entre 2014 et 2016, il participé à la coordination scientifique du projet "Réseau sur le contentieux pénitentiaire / Prison Litigation Network", financé par la Commission européeenne.

De septembre à décembre 2016, il était Visiting Scholar au Prison Research Centre de l’université de Cambridge.

Il est membre du comité de rédaction de la revue d’anthropologie publique Monde Commun.Des anthropologues dans la cité.


 

Enseignement

Après avoir enseigné à l’Université de Chicago (2011-2012) et à Sciences-Po Paris (2012-2013), Corentin Durand a été, à l’EHESS, doctorant contractuel chargé d’enseignement de 2013 à 2016, puis attaché temporaire d’enseignement et de recherche de 2016 à 2018.

Il y a encadré des travaux d’étudiant.e.s et animé des séminaires d’initiation aux méthodes de la sociologie par des enquêtes collectives en partenariat avec des acteurs de la société civile :
 

• En 2013-2014 : "Etudes sur le genre et la sexualité : Enquêtes et méthodes d’enquête" (avec Juliette Rennes) ;

• En 2014-2015 : "Une île dans la ville : enquête collective à L’Ile-Saint-Denis" (avec Romain Juston et Quentin Ravelli) ;

• En 2015-2016 : "Aux frontières de l’urgence : enquête collective en partenariat avec le Samusocial de Paris" (avec Romain Juston et Erwan Le Mener) ;

• En 2016-2017 : "La prostitution dans l’espace urbain : enquête collective en partenariat avec le Lotus Bus (Médecins du Monde)" (avec Romain Juston) et "L’expérience migratoire : enquête collective en partenariat avec le « Collectif parisien de soutien aux exilé.e.s »" (avec Quentin Ravelli).

• En 2017-2018 : "Justice sur le Tarmac ? Enquête collective en partenariat avec l’ANAFÉ et le GISTI" (avec Quentin Ravelli, Liora Israël et Gwenaëlle Mainsant).


 

Principales publications

♦ Durand Corentin, « Un bureau derrière les barreaux. Travail relationnel et pouvoir discrétionnaire dans les audiences pénitentiaires », Sociologie du travail, Vol. 60 / 3, septembre 2018.

♦ Durand Corentin, Suremain Hugues (de) & Ferran Nicolas, « The European Oversight of France », in Gaëtan Cliquennois & Hugues de Suremain, (eds.), Monitoring Penal Policy in Europe, Abingdon, Routledge, 2018.

♦ Durand Corentin, « Espace carcéral et formats d’expression : des communications sous contraintes », Métropolitiques, 2017.

♦ Durand Corentin, « L’œil et le verbe. Anatomies du pouvoir carcéral », in Isabelle Fouchard & Daniele Lorenzini (eds.), Sociétés carcérales, Paris, Editions Mare et Martin (coll. « Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne »), 2017.

♦ Durand, Corentin, « Engagements (et) publics. Éléments pour une sociologie publique de la prison », Criminocorpus. Revue d'Histoire de la justice, des crimes et des peines [En ligne], 2017.

♦ Durand Corentin, « Construire sa légitimité à énoncer le droit. Etudes de doléances de prisonniers », Droit et société, vol. 2, n°87, 2014, p. 329-248.

♦ Durand Corentin, « Per una sociologia morale delle traiettorie di controllo. Una lettura de La société punitive », Materiali foucaultiani, 2014, vol. 3, no 5-6, p. 283‑306 (version française : Corentin Durand, « Pour une sociologie morale des trajectoires de contrôle. Une lecture de La société punitive », Materiali foucaultiani, 2014, vol. 3, no 5-6).

♦ Durand Corentin, « La figure du détenu procédurier, cristallisation des usages illégitimes du droit  », in CNCDH, 2014, Défendre en justice la cause des personnes détenues. Actes du colloque CREDOF-OIP-CNCDH, La Documentation française, Paris, 2014.

 

Pour une liste complète des publications et communications, voir ici.

 

Interventions médiatiques

⇒ « Les fonctions de l’enfermement », émission "Entendez-vous l’éco ?", France Culture, 21 juin 2018, 59 minutes.

⇒ « Penser que la punition est la solution, c’est un problème », émission "L’invité•e de 8h15", Radio Nova, 20 juillet 2018, 20 minutes.

 

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Penser l'intersectionnalité dans l'espace public

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 octobre 2019 - 09:30« Penser l'intersectionnalité dans l'espace public »18 Octobre 2019 -  9h30–18hCNRS Pouchet – 59-61 Rue Pouchet, 75017 Paris   Préprogramme9h30-9h45 : Accueil9h45-10h : Introduction de la journée par les organisateurs∙trices, Victor Albert Bla (...)(...)

Lire la suite

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 105 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en l'amphithéâtre François Furet. Pr (...)(...)

Lire la suite

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr