Actualités

Débats participatifs « les discriminations LGBTQI dans le milieu professionnel ». Volume I

Débat - Jeudi 27 juin 2019 - 13:30Ces débats participatifs ont vocation à réfléchir collectivement sur la réalité des discriminations dans le milieu professionnel (notamment les institutions européennes, les organisations internationales, la diplomatie, l’enseignement supérieur, la recherche…), ainsi que de repérer des pratiques inspirantes pour favoriser l’inclusion et le respect des droits des personnes LGBTIQ. Cette rencontre constitue le premier volume d’une série de débats qui de déroule de 2019 à 2020. Programme13h30 : Accueil par :Isabelle COUSTET, Cheffe du bureau de liaison du Parlement européen à ParisKonstantinos ELEFTHERIADIS, Enseignant-chercheur à Sciences Po, coordinateur des programmes LGBTQI dans l’enseignement supérieur.13h45 : Ouverture des débats par Frédéric Potier, Délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.14h00 : Quel est l’état de la recherche sur les discriminations de genre et de sexualité dans le milieu professionnel ? Intervenantes :Sophie POCHIC, Directrice de recherche CNRS, Centre Maurice Halbwachs-EHESSMarie-Anne VALFORT, Économiste, OCDE, École d’économie de Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Modération : Nora EL QADIM, MCF en science politique, Université Paris-8, Saint-Denis14h40 : Quels sont les effets des discriminations LGBTI sur le bien-être au travail et les perspectives professionnelles des travailleur-e-s ? Mimi AUM NEKO, présidente d’ACCEPTESS-T, co-sécretaire de TGEU (Transgender Europe)Catherine TRIPON, Porte-parole de l’association L’Autre CercleClément DEMEURE, co-référent de la commission Rapport annuel, SOS-HomophobieModération : Antoine LE BLANC, Professeur de géographie, Université du Littoral-Côte-d’Opale.15h50 : Pause-café16h15 : Quelles réalités aujourd’hui de l’intégration des personnes LGBTQI dans les organisations internationales ? Quels sont les leviers repérés ? Intervenants :Damiano Giampaoli, UNESCO, UN-GlobeEleni Tsetsekou, Unité SOGI, Conseil de l’EuropeAuguste Nganga-Malonga, OCDE-Globe, OCDE Modération : Réjane SENAC, Directrice de recherche CNRS-CEVIPOF, Sciences Po-PRESAGE 17h30 : Synthèse et conclusion des travaux par Konstantinos ELEFTHERIADIS. Lieu des débats participatifs :Bureau de liaison du Parlement européen 288 Boulevard Saint-Germain, 75007 Paris(se munir impérativement d’une pièce d’identité) Évènement sur inscription (places limitées) en envoyant un courriel aux adresses ci-après : Konstantinos.eleftheriadis@sciencespo.frDebats.discriminationslgbtqi@gmail.com Contact : Konstantinos ELEFTHERIADIS, 06.85.44.83.60

Lire la suite

Mobilités sociales et migrations internationales

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 09:00Mobilités sociales et migrations internationalesColloque international organisé avec le soutien de l’Institut Convergences Migrations et du Labex Transfers,13 et 14 juin 2019, PSE (Paris).Ce colloque, invitant à penser les liens entre migrations internationales et mobilités sociales, voudrait faire émerger un ensemble de travaux réactualisant la question des mobilités sociales en migration. Il vise à interroger, du point de vue des dynamiques de mobilités sociales, la multiplicité des positionnements sociaux des migrants d’une société à une autre. ProgrammeJeudi 13 juin 2019École d’Économie de Paris – Salle R2.01 9h-9h30 – Accueil des participant.e.s9h30-10h45 – CONFÉRENCE INAUGURALEFrançois Héran (Collège de France, Institut Convergences Migrations) “La migration, un cas particulier de mobilité sociale” 11h-13h. Session 1 – FAIRE VALOIR LES RESSOURCES ACCUMULÉES EN MIGRATION DANS LE PAYS DE DÉPARTPrésidente de séance : Simeng Wang (CERMES3, CNRS)Discutant : Pape Sakho (Laboratoire de Géographie Humaine, U. Cheikh Anta Diop de Dakar)Louise Caron (Sciences Po (OSC-LIEPP), INED). “Migrations internationales et carrières professionnelles. Des bénéfices inégalement répartis ?”Julien Debonneville (Institut des études genre, U. Genève). “Regards croisés sur les mobilités des travailleuses domestiques philippines”Florence Lévy (CERI, Sciences Po). “Quand classement rime avec déclassement. La négociation des statuts sociaux à l'échelle transnationale par des hommes et femmes de Chine du Nord à Paris”Cécile Navarro (Institut des sciences sociales des religions, U. Lausanne) “(Im)mobilités sociales et géographiques au sein de la scène rap au Sénégal”14h30-16h. Session 2 –  LA DIMENSION RÉSIDENTIELLE DES CLASSEMENTS SOCIAUXPrésidente de séance : Jennifer Bidet (CERLIS, U. Paris Descartes)Discutante : Hélène Steinmetz (IDEES, U. Le Havre)Leila Drif (IRIS, EHESS). “Nouveaux rentiers du refuge et ‘transfuges’ sociaux en exil. Trajectoires résidentielles de la mobilité sociale entre réfugiés syriens et Libanais à Beyrouth”Joanne Le Bars (CURAPP-ESS, IRD). “‘Le salon des pauvres’. Petits déplacements sociaux sur la scène résidentielle : des femmes kayésiennes (Mali) sans-papiers venues seules en Île-de-France”Anna Perraudin (CITERES, U. Tours). “La propriété, un filet de sécurité pour les immigrés ? L’apport d’un éclairage transnational”► 16h30-18h30. TABLE-RONDE « MIGRATIONS ET CLASSEMENTS SOCIAUX »Présidente de séance : Liza Terrazzoni (EHESS, CEMS)Anne-Sophie Bruno (CHS , U. Paris 1) Gilles Guiheux (CESSMA , U. Paris Diderot)Amélie Le Renard (CMH, CNRS)Olivier Leservoisier (CEPED, U. Paris Descartes)Dominique Vidal (URMIS, U. Paris Diderot). Vendredi 14 juin 2019École d’Économie de Paris – Salle R2.21 9h-10h30. Session 3 – CLASSEMENTS ET DÉCLASSEMENTS DANS LES MIGRATIONS ACADÉMIQUESPrésident de séance : Anton Perdoncin (CMH, ENS)Discutante : Sophie Orange (CENS, U. Nantes)Gabrielle Angey (IRISSO, U. Paris-Dauphine-PSL). “‘Race et classe’ dans les interactions quotidiennes entre Turcs et Africains au sein du mouvement musulman Gülen à Istanbul”Vinicius Kaue Ferreira (IIAC, LAIOS, EHESS). “Circulations académiques comme ‘downwards mobility’ : le cas des chercheurs sud-asiatiques en Europe”Mohamed Saïb Musette (CREAD, U. Alger 2). “Analyse comparative des étudiants en mobilité internationale vers et à partir d’Algérie”11h-13h. Session 4 – CONVERTIR (INÉGALEMENT) SES RESSOURCES EN IMMIGRATIONPrésident de séance : Hugo Bréant (DYSOLAB, CESSP, U. Rouen)Discutant : Mehdi Alioua (U. Internationale de Rabat)Hadrien Dubucs (ENeC, U. Paris Sorbonne). “Les paradoxes d’une migration ‘dorée’ : figures et trajectoires sociales des Français aux Emirats Arabes Unis”Lorena Izaguirre (Centre d’études du Développement – IACCHOS, UC de Louvain). “Trois âges de la migration péruvienne à Sao Paulo : reclassements, déclassements et (im)mobilités”Yasmine Siblot (CRESPPA-CSU, U. Paris 8, INED). “Une approche ethnographique de la comparaison au sein des classes populaires européennes. Une enquête auprès de migrant.e.s portugais.e.s en France”Pauline Vallot (CESSP, ENS Paris). “La migration comme renversement des rapports de pouvoir linguistiques. Pertes et profits des ingénieur·es aéronautiques en mobilité internationale”14h30-16h30. Session 5 – DES MOBILITÉS SOCIALES SAISIES PAR LES RELATIONS FAMILIALESPrésidente de séance : Amélie Grysole (CNAM, CEET, CMH)Discutante : Chelsie Yount-André (CIRAD, U. Montpellier)Yacine Amenna (Centre Norbert Elias, EHESS). “‘La Mercedes de la famille’ : Penser les parcours de mobilités et de migrations des jeunes joueurs de football en France et en Allemagne”Sylvaine Camelin (LESC, U. Paris Nanterre). “Assistantes familiales en région parisienne : un métier porté par la migration”Claire Cosquer (OSC, U. Toulouse-Jean Jaurès). “Une cage dorée ? Ambivalences des bénéfices migratoires chez les « expatriées » françaises à Abu Dhabi”Pamela Feldman-Savelsberg (LAS, Carleton College). “Moving Up and Holding Ground: Ambition and Anxiety in Cameroonian Migrants’ Childhood Celebrations”17h-18h. SYNTHÈSE ET CONCLUSION du colloque par Florence Weber (CMH, ENS Paris)Inscription obligatoire en envoyant un mail à : colloquemobsoc@gmail.comPour se rendre au colloque :École d’Économie de Paris – Paris School of Economics (PSE) 48 boulevard Jourdan – 75014 Paris Métro ligne 4 – Porte d’Orléans RER B – Cité Universitaire Tram T3 – MontsourisColloque organisé avec le soutien de l’Institut Convergences Migrations et du Labex Transfers   Comité d’organisationJennifer BIDET (U. Paris Descartes, Cerlis), Hugo BRÉANT (U. Rouen, Dysolab, CESSP), Amélie GRYSOLE (CNAM, CEET, CMH), Anton PERDONCIN (ENS, IDHES, CMH), Liza TERRAZZONI (EHESS, CEMS), Simeng WANG (CNRS, CERMES3).Comité scientifiqueCris BEAUCHEMIN (INED, MIM), Stéphane BEAUD (U. Poitiers, GRESCO), Sylvie BREDELOUP (IRD, UMR LPED/Accueil UMR LISST), Anne-Sophie BRUNO (U. Paris1, CHS), Sébastien CHAUVIN (U. Lausanne, ISS), Jennifer COLE (U.Chicago, Comparative Human Development), Altaïr DESPRES (U. Chicago, CNRS - IMAF), Hamidou DIA (IRD, CEPED), Flore GUBERT (IRD, DIAL), Linda GUERRY (LARHRA), Virginie GUIRAUDON (CNRS, CEE), Cédric HUGRÉE (CNRS,CSU-CRESPPA), Mathieu ICHOU (INED,OSC), Fanny JEDLICKI (U. Havre, IDEES), Marylène LIEBER (U. Genève, IEA de Paris), Adelina MIRANDA, (U. Poitiers, Migrinter), El Mouhoub MOUHOUD (U. Paris-Dauphine, PSL Research University, IRD, LEDa, DIAL), Jules NAUDET (CNRS, CEIAS), Julie PAGIS (CNRS, IRIS), Elise PALOMARES (U. Rouen, Dysolab, URMIS), Emmanuelle SANTELLI (CNRS, Centre Max Weber), Camille SCHMOLL (U. Paris Diderot, Géo Cité), Ettore RECCHI (Sciences Po, OSC), Anne-Catherine WAGNER (U. Paris 1, CESSP), Claire ZALC (CNRS, IHMC, EHESS).Ce colloque est organisé dans le cadre de l’Institut Convergences Migrations (CNRS, Ined, Inserm, IRD, Collège de France, EHESS, EPHE, Paris 1 – Panthéon Sorbonne) avec le soutien du Labex TransferS (ENS, PSL).

Lire la suite

Symposium autour du livre de Philippe Lorino, “Pragmatism and Organization Studies”

Conférence - Vendredi 24 mai 2019 - 15:30Le vendredi 24 mai 2019, de 15h30 à 17h30, salle 737 au 54 Boulevard Raspail (Métro Sèvres-Babylone / Saint-Placide) aura lieu un symposium autour du livre de Philippe Lorino, Pragmatism and Organization Studies, Oxford, Oxford University Press, 2018, auquel participeront Philippe Lorino (Professeur ESSEC), Fabian Muniesa (CSI Mines ParisTech), Damien Mourey (ENS Paris-Saclay), Alvin Panjeta (IAE Paris et ENS Paris-Saclay) et Aura Parmentier (Sophia Antipolis).Ce symposium est organisé par l'Association Pragmata et le PRI-EHESS « Pragmatisme et sciences sociales » Ce livre montre l’actualité et la pertinence du pragmatisme pour l’étude des organisations et de leur management, à l’ère de l’intelligence artificielle et du Big Data. Selon l’auteur, la pensée sur les organisations, qu’elle soit académique ou managériale, voit s’affronter deux paradigmes. D’une part, les visions mainstream, sous l’influence du rationalisme cognitiviste, conçoivent l’organisation comme une structure logique de traitement de l’information et de décision, contrôlée à travers des représentations rationnelles supposées véhiculer une forme de vérité sur l’action collective. D’autre part, de nombreux courants de recherche ont montré dans les trente dernières années que cette approche rationaliste sous-estime la nature complexe, mouvante et incertaine des phénomènes organisationnels. Les concepts et les analyses pragmatistes fournissent des outils puissants à ces courants critiques, ainsi qu’une critique radicale des dualismes qui hantent et entravent les recherches sur l’organisation : pensée / action, représentation / réalité, conception / utilisation, décision / exécution, valeur / fait, fins / moyens, pour n'en citer que quelques-uns. Le pragmatisme souligne l’importance de l’expérience vivante et propose une vision processuelle et relationnelle de l’organisation, vue comme « processus organisant », toujours en mouvement, tentant d’établir une compréhension collective et pratique des situations nouvelles rencontrées. Le livre présente les concepts pragmatistes clés (médiation sémiotique, habitude, enquête, trans-action, abduction, valuation) et les illustre à travers des exemples concrets inspirés de l’expérience managériale de l’auteur.

Lire la suite

Mead’s Legacy in Sociology: Faris, Morris, Blumer and the Manufacture of Symbolic Interactionism

Conférence - Mercredi 22 mai 2019 - 17:00Le mercredi 22 mai 2019, de 17h00 à 19h00, salle 7, au 105 Boulevard Raspail (M° St Placide/ Rennes/ Notre-Dame des Champs), Dan Huebner, professeur à l’Université de Caroline du Nord à Greensboro et professeur invité à l’EHESS, viendra nous donner une conférence CEMS (+ PRI Pragmatisme et sciences sociales et Association Pragmata).Dan Huebner est l’un des meilleurs connaisseurs actuels de l’histoire du pragmatisme nord-américain, de ses connexions avec la sociologie et avec l’histoire comme disciplines et de ses relations avec le mouvement progressiste – une connaissance qu’il a développée de première main, dans les archives. Il a réédité Mind, Self, and Society en 2015, avec Hans Joas, à The University of Chicago Press et il a co-édité avec lui un livre The Timeliness of G. H. Mead (Chicago, The University Press of Chicago, 2016).Il est surtout l'auteur de Becoming Mead (The University of Chicago Press, 2014), un formidable livre d'histoire intellectuelle dont vous trouverez une recension dans la revue Pragmata. Le 22 mai, Dan nous parlera de l’héritage de George Herbert Mead en sociologie et de la naissance de ce qui est devenu l’« interactionnisme symbolique ». Mead est le seul auteur classique en sociologie qui n'a pas publié de livre de son vivant! Et qui en même temps, a eu une influence durable à travers le travail éditorial de certains de ses élèves et successeurs, jusqu'à devenir une icone dans les années 1960-70. Comment Mead a-t-il été canonisé comme le fondateur de l'interactionnisme symbolique? Et comment ce processus a-t-il été préparé de longue date par les efforts d'Ellsworth Faris, Charles W. Morris ou Herbert Blumer? Voilà les questions auxquelles vous aurez une réponse le 22 mai ! Venez nombreux ! Mead’s Legacy in Sociology: Faris, Morris, Blumer and the Manufacture of Symbolic Interactionism This lecture traces the ways in which G. H. Mead’s ideas were interpreted and popularized by his students and colleagues. Understanding this process is key to explaining how Mead became canonized as a founder of « Symbolic Interactionism » in sociology, despite never having taught a course in that discipline. Huebner shows how Ellsworth Faris was the gatekeeper to Mead’s ideas for University of Chicago sociology students, how Charles Morris constructed a body of materials attributed posthumously to Mead, and how Herbert Blumer claimed authority over the interpretation of Mead’s work in sociology (discutant: Daniel Cefaï).

Lire la suite

Penser la technique et le care en obstétrique

Journée(s) d'étude - Mardi 25 juin 2019 - 14:00« Penser la technique et le care en obstétrique : dialogues avec les acteur.ices du terrain »Journée d’étude ANR HYPMEDPRO, le 25 juin 2019, à l'EHESS, 105 Bd Raspail 75006 Paris Programme14h-14h15 : Introduction (Sezin Topçu et Chiara Quagliariello)14h15-15h45 : Table ronde 1 – « La techno-obstétrique à géographie variable »Cette table ronde a pour objectif d’examiner la grande variété des modèles d'accompagnement à l’accouchement hospitalier dans différents contextes nationaux. En confrontant les résultats des recherches menées dans le cadre du projet ANR HYPMEDPRO (France, Turquie, Italie, Sénégal, Brésil, Québec) avec d’autres travaux ou expériences de terrain, il s’agira en particulier de mettre l’accent sur la pluralité des représentations de ce qu’est un accouchement médicalisé vs. naturel, réussi vs. raté, émancipateur vs. violent. Il s’agira également de discuter de la place devenue centrale de la technique ou de la geste technicienne dans la plupart des contextes nationaux, parallèlement au renforcement des exigences de sécurité. Nous réfléchirons enfin à la manière dont l’imaginaire de ce qu’est l’accouchement comme processus ou événement a évolué au cours du temps, au fur et à mesure de la technologisation des salles de naissance.avec :Claude Eguillon, obstétricienne retraitée, coordinatrice du groupe de parole ‘L’arbre à palabres’, Centre Hospitalier Intercommunal de MontreuilChiara Quagliariello, anthropologue, postdoctorante ANR Hypmedpro-CEMS-EhessSezin Topçu, sociologue, chargée de recherche au CNRS, coordinatrice ANR Hypmedpro-CEMS-EhessPaul Cesbron, obstétricien retraité, Société d’histoire de la naissanceModératrice : Priscille Sauvegrain (sociologue et sage femme, INSERM)15h45-16h30h : Table ronde 2 – « Une juste médicalisation ? Penser la péridurale en France »Technologie miracle ou choix douloureux ? Révolution technologique ou instrument d’optimisation du travail des équipes soignantes? Source d’émancipation pour les femmes ou outil de contrôle du corps maternel? Quels sont les imaginaires, représentations, et fonctions de la péridurale en France dans ce premier quart du 21ème siècle? Peut-on encore la choisir ? Comment et sous quelles conditions ? De quelles manières la péridurale a-t-elle transformé et transforme les rapports des professionnel.les de la santé à leur métier, et les rapports des femmes à leur expérience d’accouchement? On réfléchira à ces questions depuis l’expérience directe des praticien.nes et des usager.es afin de mieux saisir les apports et limites de ce produit obstétrical normalisé. On discutera également des alternatives envisageables et/ou déjà à l’oeuvre.avec :Julie Nouvion, co-présidente association Ami.e.s et Usager.e.s du CALMLola Mirouse, doctorante en sociologie, ANR Hypmedpro-CEMS-EhessAdrian Gantois, président du Collège national des Sages-femmesChantal Birman, sage-femme (sous réserve)Modératrice : Chiara Quagliariello (ANR Hypmedpro)16h30-17h : Pause café17h-18h30 : Table ronde 3 – « Du care à la violence ? Retours du terrain ».Quand on parle de violence en matière d’accouchement, de quoi parle-t-on au juste ? De quelle manière le contenu de cette catégorie change-t-il, selon qu’on aborde le problème du point de vue des soignant.es ou des soigné.es, selon qu’on l’analyse depuis un lieu de naissance hautement médicalisé vs. un lieu précaire ou sous-équipé, ou selon qu’on l’approche dans une perspective plus générale de rapports de domination sexuée, ethnique, ou raciale? Les dénonciations actuelles autour de violences obstétricales renvoient-elle à un problème nouveau ou plutôt chronique et de longue date ? Dans quelle mesure pourraient-elles permettre ou non de faire avancer la cause en matière d’amélioration des soins d’obstétrique ? Quelles autres catégories, outils et mesures sont à envisager pour renouer le dialogue entre soignant.es et soigné.es, et pour faire en sorte que l’accouchement redevienne ce ‘bel événement’ pour tou.tes ? On abordera ces questions dans une perspective pluraliste, tout en portant une attention particulière à la complexité des enjeux qui régissent le terrain.avec :Françoise Edmonde Morin, auteure de Petit manuel de guérilla à l’usage des femmes enceintes (Seuil, 1985)Béatrice Jacques, sociologue, maîtresse de conférences en sociologie, Université de BordeauxMarjorie Roux, membre de l’Association de doulas de France et du collectif ‘Toutes contre les violences obstétricales’Aurélie Racioppi, sage femme et doctorante en sociologie, Université Paris 7Modératrice : Sezin Topçu (ANR Hypmedpro)18h30-19h : Conclusion (Sezin Topçu et Chiara Quagliariello)

Lire la suite

L’expérience publique. Autour de Louis Quéré

Journée(s) d'étude - Lundi 1 juillet 2019 - 09:00« L’expérience publique. Autour de Louis Quéré »Journées d'étude organisées par Cédric Terzi (CEMS-EHESS), Laurence Kaufmann (THEMA-UNIL), Daniel Cefaï (CEMS-EHESS), Philippe Gonzalez (THEMA-UNIL et Cercle des amis de Jean Widmer) du 1erau 3 juillet 2019 à l'Abbaye de Saint-Jacut à Saint-Jacut-de-la-Mer (22) Ces journées, co-organisées par le CEMS (EHESS-CNRS), le THEMA (Université de Lausanne) et soutenues par l’Association Cercle d’amis de Jean Widmer, ont pour objectif d’ouvrir une large discussion interdisciplinaire autour de la réception des travaux de Louis Quéré. Elles réuniront ainsi une quinzaine de participant.e.s du 1er au 3 juillet, à Saint-Jacut-de-la-Mer, dans les Côtes d’Armor.Notre ambition est de nous rassembler autour de Louis Quéré afin de mettre en dialogue les lectures de ses travaux qui ont été faites dans différentes disciplines, d’expliciter les axes de recherche qui s’en dégagent, d’en expliciter certains enjeux et de les prolonger dans des questionnements en prise avec le monde contemporain.L’état d’esprit de cette rencontre se veut celui de la libre discussion critique, en dehors des formats académiques usuels. À cette fin, trois demi-journées seront organisées sous forme de tables-rondes réunissant à chaque fois quatre à cinq intervenant.e.s et Louis Quéré, autour d’une thématique.Convaincus qu’une discussion interdisciplinaire est d’autant plus féconde qu’elle est arrimée sur le sol de l’enquête empirique, nous ne poserons qu’une seule contrainte aux participant.e.s : qu’ils/elles élaborent leurs interventions à partir des cas empiriques sur lesquels ils/elles ont eux-mêmes travaillé.

Lire la suite

Rencontre - dédicace avec Michel Agier

Rencontre - Jeudi 4 avril 2019 - 18:00Rencontre-dédicaceavec Michel Agier, directeur de la revue et des auteurs Stefan Le Courant, Aurélie Ledoux Léonore Le Caisne, Julien BonhomJeudi 4 avril 2019, à partir de 18hLibrairie Les Cahiers de Colette23-25, rue Rambuteau 75004 ParisA l'occasion de la sortie du numéro 2 de la revue Monde commun : “Fake News, mensonges & vérités”     

Lire la suite

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Penser l'intersectionnalité dans l'espace public

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 octobre 2019 - 09:30« Penser l'intersectionnalité dans l'espace public »18 Octobre 2019 -  9h30–18hCNRS Pouchet – 59-61 Rue Pouchet, 75017 Paris   Préprogramme9h30-9h45 : Accueil9h45-10h : Introduction de la journée par les organisateurs∙trices, Victor Albert Bla (...)(...)

Lire la suite

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 105 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en l'amphithéâtre François Furet. Pr (...)(...)

Lire la suite

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr