CECI n'est pas EXECUTE cems : Gouverner le "progrès" et ses dégâts (1810-2016). Histoire et sciences sociales

Gouverner le "progrès" et ses dégâts (1810-2016). Histoire et sciences sociales

Sezin Topçu, chargée de recherche au CNRS ( IMM-CEMS )

Sara Aguiton, postdoctorante ( CAK )

Stefan Aykut, ( Hors EHESS )

Christophe Bonneuil, chargé de recherche au CNRS (TH) ( CAK )

Jean-Baptiste Fressoz, chargé de recherche au CNRS ( CAK )

Dominique Pestre, directeur d'études à l'EHESS (TH) ( CAK )

Dates et lieu

Deux mardis par mois de 14 h à 17 h (Centre Alexandre-Koyré, 27 rue Damesme 75013 Paris), du 8 novembre 2016 au 20 juin 2017. Dates précisées ultérieurement

Présentation du séminaire

Les formes de gouvernement des rapports entre technoscience, environnement, industrie, risque et société, à l’œuvre depuis les deux derniers siècles font apparaître des tensions majeures. Celles-ci sont de trois ordres. D’abord entre fait libéral (l'autonomie croissante des individus) et fait politique, phénomènes d'individualisation et nécessités de solutions collectives. Entre fait productif et fait politique ensuite, entre logiques de marchés et logiques de régulation, entre liberté d’entreprendre et d’innover et importance des contrôles politiques. Finalement entre bénéfices et dégâts du progrès, entre promesses et conséquences sanitaires, environnementales et sociétales négatives. En d'autres termes, on observe une triple tension entre sociétés et individus, économie et politique, innovation et «précaution».

Le but de ce séminaire est d’aborder ces questions à partir d’objets, de périodes et d’échelles différentes, de déplier, éclater ou approfondir nos catégories (controverses, risques, progrès, modernité réflexive, économicisation, co-production, néolibéralisme, résilience…), de considérer autant les espaces nationaux que les acteurs globaux et leurs modes de gouvernement, autant les savoirs, expertises et dispositifs de gouvernement mobilisés que les flux de matière, de capitaux, d’énergie, de marchandises, de déchets et toxiques effectivement déployés. Les séances croiseront deux perspectives (l'une historienne, l'autre sur le contemporain). Nous visons à mettre en place un collectif de recherche renouvelant l’histoire contemporaine des sciences et des techniques, les études sociales des sciences et STS, les études des risques et des régulations ainsi que l’histoire environnementale.

* * *

Renseignements : par courriel.

Adresse(s) électronique(s) de contact : pestre(at)ehess.fr

Page liée sur le site de l’EHESS : https://enseignements-2016.ehess.fr/2016/ue/1761/

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

De la démocratie-régime à la démocratie-société

Colloque - Jeudi 27 avril 2017 - 08:45Colloque organisé par le Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS-IMM) et la mention Études politiques (EHESS). Organisateurs : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega. ProgrammeJeudi 27 (...)(...)

Lire la suite

La construction sociale du lait. Du lait de femme au lait de vache

Journée(s) d'étude - Mercredi 10 mai 2017 - 08:30 Cette journée d’étude a pour but de faire se confronter les perspectives développées par différentes sciences humaines et sociales sur le lait afin d’appréhender les relations réciproques du politique et du social qui se développent autour de cet (...)(...)

Lire la suite

Finance as a response to global environmental crises? Critical analysis of the ‘economicization’ of carbon emissions and biodiversity

Appel à communication - Lundi 22 mai 2017 - 20:00A conference hosted by theCentre for Globalisation and Governance, Universität Hamburg, GermanyDates: 29 Nov-1 Dec 2017Conveners: Eve Chiapello (EHESS Paris) and Anita Engels (Universität Hamburg)Submission deadline for paper proposals: 22 May 201 (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr