Les Membres | Doctorant.e.s

Audran Aulanier

AA

Doctorant en sociologie au CEMS/EHESS sous la direction de Johann Michel (Univ. Poitiers/CEMS/EHESS) et de Dietmar Loch (CLERSé/Univ. Lille)

Fellow de l’Institut Convergences Migrations (2019/2025)

ATER en sociologie, Université de Lille (CeRIES), 2021/2022

Titre de la thèse

« Vivre dans l’intranquillité
Une étude sur la vie quotidienne des demandeurs d’asile en France et en Allemagne»

 

Présentation des recherches

Mes recherches s’organisent autour de deux interrogations fondamentales : 1/ Quelles sont les caractéristiques principales de « l’expérience » des demandeurs d’asile ? 2/ En partant des concepts d’hospitalité et d’attention, comment caractériser les relations des demandeurs avec les acteurs du monde de l’asile ?

1/ J’ai mené une recherche comparative à Lille et à Mannheim. Je me concentre sur trois grands thèmes : le problème de l’espace, celui du temps, et celui de la subjectivation et de la mise en récit de soi. Sur le premier, je m’appuie notamment sur l’ethnographie de trois centres d’accueil et d’un squat pour montrer les difficultés de vivre sans lieu à soi pour résister aux contraintes de l’asile et de la migration. Sur le deuxième, je compare la perception du temps des demandeurs entre France et Allemagne sur le temps long de la procédure en montrant qu’en Allemagne il est plus imbriqué avec la temporalité de l’intégration ; je décris aussi les journées et activités des demandeurs pour comprendre de quoi est fait leur quotidien. Puis sur le troisième, je m’appuie en particulier sur l’observation de plus de 250 entretiens de demandeurs avec des travailleurs sociaux et mon expérience de bénévole à la CIMADE pour pointer les difficultés de s’informer sur la procédure administrative, le mécanisme de mise en récit de soi, et l’importance que cela prend au quotidien et dans les mécanismes de resubjectivation.

2/ En remontant en généralité à partir de l’enquête, je me penche plus particulièrement sur les relations qu’ont les demandeurs avec les « aidants ». Le but est ici de questionner le caractère hospitalier de ces relations. Ce faisant, je parcours le thème de l’hospitalité, en interrogeant tour à tour les concepts de nationalisme, de cosmopolitisme, de voisinage, d’attention et d’encaissement, à la lumière d’œuvres philosophiques, anthropologiques et de mes observations de terrain. J’essaie pour terminer de théoriser l’attention qui s’ouvre entre l’accueillant et l’accueilli comme un mode particulier d’hospitalité, en partie détaché de l’importance du lieu.

 

Thèmes de recherche

♦ Sociologie des migrations, en particulier sociologie de l’asile en France et en Allemagne (notamment : attente, perception de l’espace et du temps, vie quotidienne, politiques d’accueil, accès à l'emploi, masculinités en migration)

♦ Travail social (en particulier pour le cas des demandeurs d’asile : rôle au quotidien, pratique de l’entretien avec des personnes vulnérables, relations avec les institutions, accès à l’école, à la santé, …)

♦ Phénoménologies de l'étranger (en particulier l’œuvre de Bernhard Waldenfels)

♦ Cosmopolitisme et hospitalité (notamment Derrida, Fœssel, Stavo-Debauge, Tassin)

♦ Rapports entre philosophie et sciences sociales (socio-phénoménologie, Schütz, méthodes qualitatives, pragmatisme)

 

Publications

Direction de numéro de revue

♦ Avec Sabrina Royer, « Questionner les marges, interroger les écarts – Actes de la huitième édition du festival Jeunes Chercheurs dans la Cité », MOSAÏQUE, revue de jeunes chercheurs en SHS – Lille Nord de France – Belgique, n° 15, juin 2020.

Articles scientifiques dans des revues à comité de lecture

♦ « Attention et hospitalité. Une tentative de définition socio-phénoménologique des relations entre les demandeurs d’asile et les ‘’aidants’’», Etudes phénoménologiques, n°6, « Manières d’habiter, modes d’hospitalité », 2022, p. 153-185.

♦ Avec Guillaume Gass, « Un dialogue autour de la phénoménologie sociale : Bernhard Waldenfels et Alfred Schütz sur l’étrangeté et la morale », Le cercle herméneutique, n°36/37, 2021, p. 11-42.

♦ « Composer avec une intimité déniée : demandeurs d’asile en France et en Allemagne – Habitabilité précaire, masculinité exclue, identité fragilisée », Genre, sexualité & société, n°26, « Intimité », dossier coordonné par Yaëlle Amsellem-Mainguy, Pauline Delage et Arthur Vuattoux, 2021,

♦ « Un temps ‘‘difficile à encaisser’’. Temps de la procédure et temporalité quotidienne des demandeurs d’asile en France et en Allemagne », Temporalités, n°33, « Temps et migrations », dossier coordonnée par Delphine Mercier, Sylvia Chiffoleau & Jens Thoemmes, 2021/1.

♦ « Nationalisme et cosmopolitisme. La phénoménologie de l’étranger de Bernhard Waldenfels », Implications philosophiques, 2021.

♦ « Derrida et Waldenfels. Sur l’hospitalité, quelques réflexions », Malice, le Magazine des Littératures et des Cultures à l'ère numérique, n°10, « Derrida 2020 : frontières, bords, limites », Stéphane Lojkine, Francesca Manzari (dir.), 2020.

Chapitres d’ouvrages collectifs

♦ « Vivre dans un Erstaufnahmestelle – Le cas de Mannheim », in Sébaux Gwénola & Youssoufi Meryem (dir.), Frontières de la citoyenneté : Enjeux de l’accueil des primo-arrivants, Agadir, Édition de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines – Université Ibn Zohr, 2021.

♦ « Devenir étranger à soi-même. Quelques réflexions sur la situation des demandeurs d’asile en Europe », in Faouzi Hassan, Charef Mohammed et Anir Wissal (dir.), Migrations, Minorités, Identités et Frontières, Paris, L'Harmattan, 2021, p. 155-174.

♦ « Vivre sur le seuil – L’expérience du demandeur d’asile », in Ali-Slah Chebbi (dir.), Immigration, Regards Croisés - Actes du colloque international et pluridisciplinaire de Sousse, Saarbrücken, PAF, 2020.

Traductions (de l’allemand au français, articles de Bernhard Waldenfels)

♦ « Alfred Schütz et Aron Gurwitsch ; Morale quotidienne », Le cercle herméneutique, 36/37, 2021, p. 59-82.

♦ « L’étranger et l’homme qui rentre au pays. Figures de l’étrangeté chez Alfred Schütz », Le cercle herméneutique, 36/37, 2021, p. 43-58.

♦ « Homo respondens », Alter – Revue de phénoménologie, 27, 2019, p. 249 à 261.

♦ « Penser l’étranger », Klésis, Revue philosophique, 44, 2019, p. 1 à 15 (présentation p. 1-6, puis traduction p. 7-15).

♦ « Paul Ricoeur : Raconter, se souvenir et oublier », Études Ricœuriennes / Ricœur Studies, Vol 10, No 1, 2019, p. 10 à 26.

Recensions

♦ « Elena Fontanari, Lives in Transit: An Ethnographic Study of Refugees’ Subjectivity across European Borders, New York, Routledge, 2019, xix-269 p. », Annales. Histoire, Sciences Sociales, n°76(3), 2021, p. 634-637.

♦ « Patrick Peylet, Gérard Baudry (dir.), Migration et mobilité », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2018, mis en ligne le 02 mai 2018.

♦ « Denis Thouard, Bénédicte Zimmermann (dir.), Simmel, le parti-pris du tiers », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2018, mis en ligne le 12 janvier 2018.

Vulgarisation de la recherche

♦ Avec Florence Rebeschini, « Mineurs réfugiés : l'hospitalité contre l'Etat », Alternatives économiques, avril 2020. URL : https://www.alternatives-economiques.fr/mineurs-refugies-lhospitalite-contre-letat/00092197.

♦ « Les demandeurs d’asile face à l’institution », Cause Commune, Mars/Avril 2019, p. 26/27. URL : https://www.causecommune-larevue.fr/les_demandeurs_d_asile_face_l_institution.

 

 

Communications

Journées d'études et colloques

♦ « Les relations entre travailleurs sociaux et demandeurs d'asile en France et en Allemagne : le rôle des systèmes d'accueil », intervention à la journée d’études « Inégalité(s), sentiments d'injustice et résistance(s) dans le champ du travail social : Regards de chercheurs des Hauts-de-France », IUT B, Tourcoing, 1er mars 2022. *

♦ « Partir des ‘’instants’’ pour saisir l’expérience quotidienne », intervention au colloque « Comment décrire les phénomènes sociaux ? Entre sociologie et phénoménologie », EHESS – 4 et 5 novembre 2021. *

♦ « Demandeurs d’asile et travailleurs sociaux en France et en Allemagne : quand le système d’accueil joue sur les relations interpersonnelles », intervention au colloque « Politiques d'accueil et expériences d'exil – Perspectives franco-allemandes », Université de Strasbourg – 16 et 17 septembre 2021. *

♦ « De l’attente au précariat ? Changements d’expériences temporelles des demandeurs d’asile » intervention au 9è congrès de l’AFS, Lille – 6 au 9 juillet 2021.

♦ « Sous tension, (re)construire la masculinité. Le monde-quotidien des demandeurs d’asile en France et en Allemagne », intervention au colloque MITRA « Perspectives croisées sur les migrations transnationales : une approche interdisciplinaire », Université de Lille – 2 et 3 juin 2021.

♦ « Pour une éthique de l’attention comme mode d’hospitalité : Approche socio-phénoménologique de la demande d’asile », intervention à la journée d’études « Philosophie des migrations et de l'extranéité : état des lieux de la recherche en train de se faire », Paris I Panthéon-Sorbonne, 2 juin 2021.

♦ « Issues in the reception of asylum seekers in Lille and Mannheim », intervention à la conférence CIERA en ligne « L’arrivée des réfugiés dans les villes moyennes en France et en Allemagne », 3 décembre 2020. *

♦ « Les écueils de l’accueil – à partir d’études de cas à Lille et Mannheim », intervention à la journée d’études « Accueils » au centre Marc Bloch de Berlin – 25 octobre 2019. *

♦ « Être reçu - Perception de l’accueil par les demandeurs d’asile à Lille », intervention au colloque « Voir, percevoir et recevoir le migrant : quels enjeux ? » à l’Université d’Artois, Arras – 10 et 11 octobre 2019.

♦ Avec Florence Rebeschini, « La relation d’hospitalité à l’aune des catégorisations administratives », intervention au 8è congrès de l’AFS, Aix-en-Provence – 27 au 30 août 2019.

♦ « Cosmopolitisme et hospitalité : une impossible réconciliation ? », intervention à la conférence internationale « Migration and European Cosmopolitanism : A Critical Assessment », Université Paris 1 Panthéon Sorbonne - 27 et 28 mai 2019.

♦ « Vivre dans un Erstaufnahmestelle - Le cas de Mannheim », intervention au colloque international « Frontières de la citoyenneté : Enjeux de l’accueil des primo-arrivants » à Agadir (Maroc) - 27 au 29 mars 2019.

♦ « Esquisse d’une sociologie responsive pour l’étude du monde vécu des demandeurs d’asile », intervention lors de la journée d’études « Altérités en sciences sociales » à l’université Lille I - 31 janvier 2019. *

♦ « Vivre sur le seuil », intervention dans le cadre du colloque international « L’immigration - Regards croisés » à Sousse (Tunisie) – 17 au 19 décembre 2018.

♦ « Attendre face à l'institution : les demandeurs d'asile à Mannheim et à Lille », intervention lors de la journée d’études « Entre rejet et intégration: les migrants en Europe et ailleurs » à l’université Lille I – 10 décembre 2018. *

♦ « L’aiguillon de l’étrangeté », intervention dans le cadre du festival « Jeunes chercheurs dans la cité » à Lille – 2 février 2018.

♦ « Devenir interculturel et hostilité - Enjeux du voyage migratoire », intervention dans le cadre du colloque « Voyage, représentations et conscientisation » à l'Université Moulay Ismaïl de Meknès (Maroc) – 22 décembre 2017.

♦ « Hantés  et  apeurés  par  l’étranger»,  intervention  au  Puy  de  la  recherche, colloque transdisciplinaire à Clermont-Ferrand – 6 au 8 juin 2017.

♦ « Contre l’eurocentrisme – réflexions autour  de Bernhard Waldenfels », intervention à l’université d’été « Philosophies européennes et décolonisation de la pensée » de l’Université de Toulouse Jean Jaurès (atelier 9, « Eurocentrisme des théories critiques globalisées») – 24 au 27 août 2016.

 

Séminaires et ateliers

♦ « Autonomie et puissance d'agir à la lumière d'une identité distendue : demandeurs d'asile en France et en Allemagne », intervention au séminaire du CeRIES, le 13 juin 2022 à l’université de Lille. *

♦ « La cosmo-politique d’Étienne Tassin à l’épreuve de la participation des demandeurs d’asile à la communauté », intervention au séminaire « Interactions socio-philosophiques 3 : Les applications de la méthode phénoménologique », le 25 juin 2021 à l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne. *

♦ « Le cosmopolitisme de Michaël Fœssel. Outil ou barrière pour penser l’effectivité de l’hospitalité ? », intervention au « séminaire des doctorants en phénoménologie » de l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne, le 30 avril 2021. *

♦ « La capacité responsive face à l’absence d’espace à soi - Les demandeurs d’asile en France et en Allemagne », intervention au webinaire « Intimité en migration », IC Migrations, 15 janvier 2021. *

♦ « Le récit dans la demande d’asile », intervention au séminaire doctoral « L'imagination et le social » au Fond Ricœur, Paris - 16 mai 2019. *

♦ « Pour une politique de l’hospitalité - à partir de Waldenfels, en repassant par Kant et Derrida », intervention au séminaire doctoral « L’idée d’inégalité entre philosophie et sciences sociales » à l’EHESS, Paris - 19 avril 2019. *

♦ « Bref parcours autour de Günther Anders », intervention dans le cadre du séminaire « L'événement historique dans la conscience politique » à l’EHESS, Paris – 2 mars 2018.

♦ « Le rôle de l'imagination dans le processus de demande d’asile », dans le cadre du séminaire « Imagination productrice, imagination historique, imaginaire social et politique » à l'EHESS, Paris – 13 novembre 2017. *

* * * * * * * * *

[*interventions comme invité]

 

Enseignements

Environ 660h d’enseignement depuis 2017
(les heures sont données en heures « équivalent TD » : 1hCM = 1,5h TD)

► Sociologie

ATER à l’Université de Lille (2021/22, 192h éqTD)

-CM « cours intégré socio-philo : Les villes et leurs aménagements », L1, 18h (partie sociologie uniquement)
-CM « Histoire économique et sociale : les paysans et les ouvriers au XXè siècle », L1, 36h
-TD « Théories sociologiques, auteurs classiques : Tocqueville, Marx, Durkheim », L1, 12h
-TD « Evolutions sociales depuis le 2nde Guerre Mondiale », L1, 24h
-Cours de méthode (TD), « Questionnaire », L2, 24h
-CM « cours intégré philo-socio : hospitalité et accueil », L3, 18h (partie sociologie uniquement)
-CM/TD « sociologie du fait religieux : religion et espace public », L3, 30h
-CM/TD « socio-histoire : socio-histoire de la nation et de l’étranger », L3, 30h

Vacations à l’Université de Lille (151,5h éqTD) :

-TD méthodologies universitaires, L1, 20h (2019)
-TD « concepts et méthodes de la sociologie », L1, 15h (2019)
-TD « introduction à l’ethnologie », L1, 15h (2019)
-TD « structures sociales / classes sociales », L1, 15h (2020)
-TD « sociologie des inégalités », L2, 16h (2019)
-CM/TD « techniques de recherche : entretien / questionnaire », L2, 52,5h (2020/2021)
-CM « cours intégré socio-philo : hospitalité et accueil », L3, 18h en sociologie (2020)

Autres interventions (13h)

- Formation pour les étudiants de troisième année des métiers du social à l’IREIS Rhône-Alpes : « Introduction au système d'asile allemand et à ses conséquences sur le quotidien des demandeurs d'asile et des travailleurs sociaux », 3h (2021).
- Formation pour les professionnels et bénévoles de l’asile avec l’association « Ancrages » à Marseille : « Possibilités de s’aménager des milieux d’hospitalité en ville en fonction de l’hébergement », 7h (2021).
- « Mobilité, identité et autonomie Quelques lignes de réflexion à partir de la situation des demandeurs d’asile en Europe », intervention au séminaire de master « Migrations et mobilités en Méditerranée », Université Paris VIII, 3h (2022).

 

► Philosophie

→ Vacations à l’Université de Lille (105h éqTD) :

-Tutorat de méthodologie disciplinaire (commentaire de texte et dissertation), L1, 3 x 24h (2017/2018)
-TD de remédiation (commentaire de texte), cours sur L’homme unidimensionnel d’Herbert Marcuse, L1, 15h (2019)
-CM « cours intégré socio-philo : hospitalité et accueil », L3, 18h en philosophie (2020)

→ Professeur contractuel au lycée Blaringhem de Béthune (une TS et une TSTMG), année scolaire 2017/2018 (environ 200h).

 

Organisation d’événements scientifiques

Colloques, Journées d’études, etc.

⇒ Organisation (avec Guillaume Gass) du colloque « Comment décrire les phénomènes sociaux ? Autour des rapports entre enquête sociologique et pratique phénoménologique », 4 et 5 novembre 2021 à l’EHESS.

⇒ Organisation (avec Anja Barthel) du colloque « Politiques d'accueil et expériences d'exil - Perspectives franco-allemandes », 16 et 17 septembre 2021 à l’université de Strasbourg.

⇒ Organisation (avec Antoine Frydman) du colloque « Migrations et espaces publics : discours, pratiques et postures », 13 et 14 juin 2019 à l’EHESS.

⇒ Organisation de la 8ème édition du festival « Jeunes chercheurs dans la cité » à Lille (18 et 25 mai, 1er et 8 juin 2019), avec Sabrina Royer, Ekatarina Shamova et Fanny Van Exaerde.

⇒ Organisation de la journée d’études « L’altérité en sciences sociales » à Lille (31 janvier 2019), avec Adrien Benaise et Stoyan Nikov, sous la responsabilité scientifique d’Abdelhafid Hammouche.
 

Séminaire « Interactions socio-philosophiques »

⇒ Interactions socio-philosophiques III (février à juin 2021, 6 séances) : « Les applications de la méthode phénoménologique au monde social », co-organisé avec Luz Ascarate.

⇒ Interactions socio-philosophiques II (février à mai 2020, 4 séances) : « Phénoménologie et sociologie : parcours croisés », co-organisé avec Guillaume Gass et l’aide de Luz Ascarate et Paulus Wagner.

⇒ Interactions socio-philosophiques I (janvier à juin 2019, 7 séances) : « L’idée d’inégalité entre philosophie et sciences sociales. Perspectives critiques des sociétés contemporaines », co-organisé avec Felipe Linden et l’aide de Denise Celentano et Ricardo Milla Toro.

 

Séminaire « Intimité en migration »

⇒ Webinaire « Intimité en migration », organisé avec Laura Odasso et l’aide d’Alice Latouche, dans le cadre de l’IC Migrations (novembre 2020 à mai 2021).

⇒ Séminaire « Intimité en migration », 2è édition, organisé avec Laura Odasso, Alice Latouche, Frédérique Fogel et Stéphanie Dadour dans le cadre du projet Intimigr’, financé par l’IC Migration (décembre 2021 à juin 2022).

 

 

Autre

♦ Membre de l’AFS depuis décembre 2017

♦ Membre du Réseau Migrations depuis mai 2018 (membre du pôle événementiel de juillet 2018 à janvier 2020)

♦ Membre de l’alumni du fonds Ricoeur depuis février 2020

♦ Membre du comité de rédaction de la revue Mosaïque depuis janvier 2021

 

♦ Obtention de la bourse « Aires culturelles » de l’EHESS (août - octobre 2018)

♦ Obtention de la bourse « AMI doctorants Ile-de-France » (4000€, 2018-2021)

♦ Obtention d’une aide à la mobilité du CIERA (juillet/août 2019)

 

♦ Ingénieur d’études au CERIES (Lille) sur le projet « La reconnaissance à l’épreuve de la sociologie et de la philosophie », septembre/décembre 2019 ; octobre/décembre 2020 (projet en sociologie et philosophie)

♦ Ingénieur d’études à l’URePSSS (Lille) sur le projet « HYPEM : How Young People in Europe Move ? », janvier/juin 2021. (projet en sociologie et STAPS)


♦ Certificat de qualification professionnelle d’assistant moniteur de tennis obtenu en 2015 (classé 15/2).

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Actualité et histoire de l’inceste. Entre occultation et révélation

Colloque - Mercredi 6 octobre 2021 - 14:00Porteur d’une véritable déflagration médiatique, le livre de Camille Kouchner (La Familia grande, 2021) a propulsé l’inceste et le « silence » qui l’entoure sur la scène publique et politique entrainant une accélération du processus de libération de la p (...)(...)

Lire la suite

Penser l'intersectionnalité dans l'espace public

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 octobre 2019 - 09:30« Penser l'intersectionnalité dans l'espace public »18 Octobre 2019 -  9h30–18hCNRS Pouchet – 59-61 Rue Pouchet, 75017 Paris   Préprogramme9h30-9h45 : Accueil9h45-10h : Introduction de la journée par les organisateurs∙trices, Victor Albert Bla (...)(...)

Lire la suite

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 105 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en l'amphithéâtre François Furet. Pr (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr