L'équipe | Doctorants

Maxime Brosseau

MB

Urbaniste – Doctorant en sociologie sous la direction d'Isabelle Ville (CEMS-IMM) et de Myriam Winance (CERMES3)

Formation doctorale Santé, population, politiques sociales

Cifre EHESS - Ville de Paris, de janvier 2015 à décembre 2018

Titre de la thèse

« Usages et handicap.
L’aménagement des équipements et installations recevant du public. »

 

Résumé

En France, la loi du 11 février 2005, pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a fixé comme objectif que tous les équipements recevant du public et installations ouvertes aux publics soient accessibles au 1er janvier 2015. Pourtant, et malgré 40 ans de politiques publiques en faveur de l’accessibilité du patrimoine bâti, en 2015, moins de 20% des bâtiments concernés sont reconnus accessibles. Les débats qui ont précédés la loi de 2005 ont été vifs entre les partisans de différentes conceptions du handicap. Pour beaucoup, l’adoption de son volet environnemental, l’accessibilité universelle, et avec elle l’idée que les espaces et équipements doivent être conçus dès leur origine pour tous, aurait dû permettre une évolution significative de la situation. Anticipant cet échec, une nouvelle procédure a été arrêtée le 26 septembre 2014 pour y parvenir : les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP).

Mon projet de recherche porte sur les pratiques de l’accessibilité, et l’analyse, à partir de ces pratiques : (1) de la mise en place d’un outil performatif engageant les acteurs, les Ad’AP, et (2) des conceptions de l’accessibilité portées par les acteurs et mises en œuvre avec / grâce à cet outil.
 

Summary

In France the law dated February 11, 2005 on equality of rights and opportunity, participation and citizenship of the disabled set the objective for all equipment receiving public and facilities open to public to be accessible on first January 2015. However, and despite 40 years of built heritage accessibility public policies, in 2015, less than 20% of concerned buildings are considered accessible. The law dated February 11, 2005 preceded debates were strong between different disability conception’s partisans. Many people thought that with its environmental part adoption, universal accessibility and the idea that spaces and buildings have to be designed for all since their origin should have permitted a significant evolution. Anticipating this failure, a new procedure, the “Agendas d’accessibilité programmée” (Ad’AP, planned accessibility agendas), has been published on September 26, 2014 to reach it.

My research focuses on accessibility practices, and the analysis, through these practices: (1) of the implementation of a performative tool, the Ad’AP, which is compelling actors, and (2) of accessibility conceptions borne by actors and applied with / thanks to this tool.
 

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 54 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en salles BS1-28 et BS1-05. Présentat (...)(...)

Lire la suite

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Débats participatifs « les discriminations LGBTQI dans le milieu professionnel ». Volume I

Débat - Jeudi 27 juin 2019 - 13:30Ces débats participatifs ont vocation à réfléchir collectivement sur la réalité des discriminations dans le milieu professionnel (notamment les institutions européennes, les organisations internationales, la diplomatie, l’enseignement supérieur, la recherche…), (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr