CECI n'est pas EXECUTE cems : Axe 3: Se mobiliser, protester, revendiquer

Axe 3: Se mobiliser, protester, revendiquer

L’Axe 3. Se mobiliser, protester, revendiquer poursuit sur cette lancée en reliant ces dynamiques de problématisation, de publicisation et de médiatisation avec toutes sortes d’activités de résistance, de mobilisation, de critique, de dénonciation, de protestation et de revendication. Pendant longtemps, dans les années 1970, le CEMS s’est centré sur des approches en termes de cultures et d’identités. Les mouvements sociaux se battaient contre les inégalités et les injustices, mais aussi pour des libertés et des droits. Il y a eu une phase à la fin des années 1990 et des années 2000 où le souci du bien public dans différentes sphères d’activités marchandes ou étatiques a été au centre de l’attention. Le problème était celui du passage des intérêts particuliers à l’intérêt général. Aujourd’hui, les « communs »biens communs ou propriétés communes – semblent occuper une place centrale. Mais la constante est l’intérêt pour des formes d’expérience.

On a ainsi assisté depuis une dizaine d’années à une multiplication et une diversification des recherches sur les mobilisations collectives au CEMS – de la « démo-cratie », la démocratie des démonstrations, aux résistances les plus individuelles et infra-politiques(en prison par exemple), aux actions les plus collectives et les plus organisées (queer festivals). Et dans différents domaines : revendications d’égalité de genre ou transgenre, organisation des minorités et des cultures sourdes, familles de victimes d’erreurs médicales, mouvements pour la reconnaissance de la mémoire de l’esclavage, batailles contre la médicalisation des techniques d’accouchement, difficultés des mobilisations des sous-traitants du nucléaire ou des habitants de bidonvilles en région parisienne – et mobilisations en Kabylie, au Burkina, en Russie, Italie, Brésil…

 

* * *

Projet scientique

Axe 1. Vivre, participer, expérimenter

Axe 2. Problématiser, publiciser, médiatiser

Axe 4. Evaluer, gouverner, instituer

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Les chercheurs et leurs pratiques : discours, savoirs, pouvoirs

Journée(s) d'étude - Lundi 11 juin 2018 - 09:00Researchers and their practices: discourses, knowledge, power3rd Workshop organized by Institut Marcel Mauss (IMM), Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS), Groupe Sciences et Technologies (GST) and the ERC DISCONEX team. Organisateurs :Johanne (...)(...)

Lire la suite

"Social Reflexivity and Informalization"

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:00Journée d'étude "Social Reflexivity and Informalization"17 mai 2018 - 9h-18h30Reid Hall. 4 rue de Chevreuse, 75006. Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs Cette journée d'étude, qui se déroulera en anglais, a pour vocation de faire dialoguer la notion (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr