CECI n'est pas EXECUTE cems : Les axes de recherche

Projet scientifique |

Les axes de recherche

Les quatre axes du projet scientifique : « En quête de démocratie »


Le projet du CEMS se décline autour de quatre axes, qui fixent des directions générales de recherche :

* * *

Ces quatre axes renvoient aux dimensions d’enquête et d’analyse d’une philosophie, d’une anthropologie et d’une sociologie de la démocratie. La démocratie est ici comprise comme une « forme de vie collective » (Dewey, Arendt, Lefort) autant qu’un système de gouvernement, de lois et d’institutions. Elle est un régime politique (Etat de droit, libertés publiques et privées, séparation et équilibre des pouvoirs, droits de l’homme et du citoyen…), mais elle est aussi un mode d’expérience civile, civique et citoyenne. Cette forme de vie se laisse décrire jusque dans ses manifestations infinitésimales dans l’ordre des expériences privées ou publiques – y compris de réparation de torts, dommages ou traumas. C’est un monde turbulent fait de doutes, d’enquêtes, d’expérimentations, de discussions et de protestations en tout genre – une « société de mobilisations collectives et de problèmes publics ». C’est un monde bouillonnant, dont les critiques, les dénonciations et les revendications ne cessent de nourrir des institutions – étatiques, civiles… - qui tentent de créer, réguler, normer et protéger des biens publics. C’est aussi un monde divisé, fait d’une pluralité de styles de vie, de croyances et d’opinions qui doivent cohabiter de façon pacifique et qui doit sans cesse réinventer des modalités de participation, représentation et de régulation du conflit. C’est en effet un monde où les conflits entre groupements d’intérêt sont exacerbés, où le « contrat » de l’Etat-Providence/ intégration républicaine/ redistribution social-démocratique est remis en cause par les dynamiques du capitalisme néolibéral, et où des mouvements politiques travaillent à l’exclusion et la stigmatisation d’une partie de la population. C’est enfin un monde où se mettent en place toutes sortes de dispositifs de contrôle, de surveillance, de normalisation, de gouvernementalité qu’il faut recenser et dont il faut comprendre la portée.

Chaque axe – signifié par 3 verbes à l’infinitif – correspond à des moments de cette dynamique démocratique, entre lesquels sont amenés à circuler les chercheurs dans le cours de leurs enquêtes et de leurs analyses.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Les chercheurs et leurs pratiques : discours, savoirs, pouvoirs

Journée(s) d'étude - Lundi 11 juin 2018 - 09:00Researchers and their practices: discourses, knowledge, power3rd Workshop organized by Institut Marcel Mauss (IMM), Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS), Groupe Sciences et Technologies (GST) and the ERC DISCONEX team. Organisateurs :Johanne (...)(...)

Lire la suite

"Social Reflexivity and Informalization"

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:00Journée d'étude "Social Reflexivity and Informalization"17 mai 2018 - 9h-18h30Reid Hall. 4 rue de Chevreuse, 75006. Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs Cette journée d'étude, qui se déroulera en anglais, a pour vocation de faire dialoguer la notion (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr