L'équipe | Professeurs et doctorants invités

Mariana Lima

LM

Doctorante en Santè Publique à L’Université Fédéral de Bahia (Avec la bourse du Conseil national du développement scientifique et technologique (CNPq) au Brèsil).
Directrice de thèse : Cecillia Anne McCallum.

Doctorante en séjour de recherche « bourse-sandwíche » du Coordination de l'amélioration du personnel de niveau supérieur du Brèsil (CAPES) à L’EHESS.
Supervision à l'EHESS : Sezin Topçu.

Titre de la thèse

Technologies et Avortement dans une Maternité Publique à Salvador, Brèsil:
Etude Ethnographique

 

Résumé/Problématique

La thèse vise à comprendre les pratiques liées à l'utilisation de technologies biomédicales dans le traitement des processus de procréation et d'avortement au Brésil. L’étude ethnographique se situe dans le domaine de l’anthropologie de la reproduction en articulation avec le domaine de la santé collective, dans une perspective de genre. L'avortement est un événement courant dans la vie reproductive des femmes brésiliennes, malgré l'illégalité de la pratique, autorisé uniquement dans les cas de violence sexuelle menaçant la vie de la femme et, plus récemment, d'anencéphalie fœtale. En raison de l'illégalité, les pratiques d'avortement mettent en danger la vie et la santé des femmes. Certaines d'entre elles ont besoin d'être hospitalisées pour traiter les complications d'un avortement à risque. La criminalisation de la pratique peut influer sur le retard de la recherche de soins post-avortement et le traitement réservé aux femmes par les professionnels de la santé dans les services publics. Dans cette recherche, je me concentre sur le rôle central des technologies biomédicales dans l'itinéraire abortif des femmes et sur la manière dont elles produisent des réalités et des corps à partir de points de vue et perspectives différents.
 

Mots-clés

→ Avortement ; échographie obstétrique ; genre et santé.
 

Communications

♦ LIMA Mariana « Ni arrêtés, ni tués»: considérations sur le processus de légalisation de l'avortement au Brésil (avec Paloma Silveira, Emanuelle Góes, Greice Menezes, Charlene Gomes e Estela Aquino), Salvador, Brasil.

♦ LIMA Mariana Nous devons parler de l'avortement: recherche et activisme (Avec Paloma Silveira, Emanuelle Góes et Greice Menezes), Forum social mondial à l’Ufba, Brèsil, 2018.

♦ LIMA Mariana 13e Congrès mondial des femmes (MM) et séminaire international sur la prise en compte du genre 11. Pratiques relatives à l'échographie obstétricale dans le contexte des soins d'avortement à Salvador, Bahia. 2017.

 

Activités pédagogiques (Enseignement, charge de cours, intervention à des séminaires ...)

♦ LIMA Mariana, “Avortement et droits en matière de procréation au Brésil: intersections de genre, de race et de classe”. 2017 (Avec Paloma Silveira, Emanuelle Góes et Greice Menezes).

♦ LIMA Mariana, “Droits de la reproduction en débat: analyses intersections de la pratique de l'avortement au Brésil”. 2017 (Avec Paloma Silveira, Emanuelle Góes).

♦ LIMA Mariana, “Dialogues sur l'avortement au Brésil et la production des inégalités: race et genre en santé”. 2016 (Avec Paloma Silveira, Emanuelle Góes)


Stages d'enseignement

2013 « Race, genre, sexualité et santé » (avec supervision de Profa. Eleonora Schiavo).

2016 « Introduction à la santé collective » (avec supervision de Profa. Litza Cunha).

2017 « Modèles de formation et modes de soins de santé » (avec supervision de Prof. Marcelo Dourado et Prof. Naomar de Almeida Filho).

2018 « Pratiques en santé collective » (avec supervision de Profa. Clarice Mota).

 

Activités associatives

⇒ Chercheur du programme intégré pour la recherche sur le genre et la santé du Institut de Santé Collective à l’Université Fédéral de Bahia MUSA ISC/UFBA.

 

Formation

2014 Master en « Santé Collective », Université Fédérale de Bahia, Salvador, Brèsil.

2008 Diplôme en Psychologie, École bahianaise de médecine et de santé publique, Brèsil.

 

Expériences professionnelles

Participation à la recherche

2010 – 2011 GRAVSUS-Ne intervieweur de recherche « Complications précoces de la grossesse et des soins fournis dans le réseau SUS du Nord-Est: approche interdisciplinaire et multicentrique » vise à caractériser le profil des complications liées à la perte ou à l'interruption de grossesse, ainsi qu'à évaluer l'adéquation et la qualité des soins dans des hôpitaux liés au Système de Santé Unifié (SUS), en comparant les villes de Salvador, Recife et São Luiz. Elle comprend des entretiens et des dossiers médicaux sur un échantillon aléatoire systématique constitué de 3 390 femmes âgées de 18 ans et plus admises pour ces causes dans les hôpitaux SUS.

2012 PMAQ intervieweur de recherche et superviseur de terrain « Programme d'amélioration de l'accès et de la qualité des soins primaires » dans les États de Bahia et Sergipe.

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Débats participatifs « les discriminations LGBTQI dans le milieu professionnel ». Volume I

Débat - Jeudi 27 juin 2019 - 13:30Ces débats participatifs ont vocation à réfléchir collectivement sur la réalité des discriminations dans le milieu professionnel (notamment les institutions européennes, les organisations internationales, la diplomatie, l’enseignement supérieur, la recherche…), (...)(...)

Lire la suite

Mobilités sociales et migrations internationales

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 09:00Mobilités sociales et migrations internationalesColloque international organisé avec le soutien de l’Institut Convergences Migrations et du Labex Transfers,13 et 14 juin 2019, PSE (Paris).Ce colloque, invitant à penser les liens entre migrations international (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr