L'équipe | Doctorants

Karolina Kania

KKania

Doctorante contractuelle en Ethnologie et Anthropologie sociale à l’EHESS/PSL sous la direction de Michel Naepels, Directeur d'Etudes à l'EHESS, et Directeur de Recherche au CNRS

Coordonnées

kania.kar[at]gmail.com

Résumé de la thèse

(English version below)

L'essor du tourisme en Nouvelle-Calédonie révèle des enjeux sociaux nombreux, complexes et souvent conflictuels, tant sur la propriété foncière et les rapports interethniques postcoloniaux, que sur les relations « coutumières » entre les habitants kanak de la province Sud. Cette recherche, qui aboutira à la rédaction d'une thèse de doctorat, se veut être une étude qualitative des enjeux sociaux et politiques du développement du tourisme à l’Île des Pins et à Bourail en province Sud de la Nouvelle-Calédonie. L’Île des Pins est une des premières « destinations touristiques » néo-calédoniennes, tandis que le second lieu, Bourail, avec son domaine provincial de Déva, vise le développement d’un tourisme durable et constitue le plus grand projet hôtelier jamais réalisé en brousse. Face au développement de l’industrie touristique en Nouvelle-Calédonie, la question de la mise en tourisme de l’espace devient prépondérante. L’essor du tourisme sur les îles de l’archipel néo-calédonien est marqué par les controverses concernant les terres sur lesquelles les projets touristiques ont été, et sont toujours menés. En outre, des acteurs multiples sont mobilisés autour de ces projets au niveau local et régional : les représentants politiques provinciaux, les municipalités, les chefs administratifs, les investisseurs, les gérants des hôtels, les propriétaires terriens, les membres des communautés locales. Or, les relations réciproques entre ces parties prenantes deviennent cruciales pour la réussite de ces investissements. Dans quelle mesure le tourisme entre-t-il en jeu dans les rapports sociaux à l’Île des Pins et à Bourail ? L’objet de cette recherche consiste donc à analyser les enjeux contemporains du tourisme en province Sud de la Nouvelle-Calédonie qui prennent tout leur sens dans un contexte politique très particulier. Cette étude ethnographique des rapports de pouvoir analysés à travers la thématique du tourisme permettra de saisir l’état des rapports sociaux et politiques qui se nouent entre ces différents acteurs impliqués dans le développement de l’industrie touristique.

Le but de cette recherche ethnographique est double. D'un côté, il s’agit de combler le manque de recherches approfondies en sciences sociales sur le développement du tourisme en Nouvelle-Calédonie. Comme c’est l'une des plus importantes sources de revenus pour les communautés locales et un moteur de développement significatif, il serait intéressant d’examiner de plus près les enjeux sociopolitiques que l’essor de cette industrie soulève. De l'autre côté, le but de ma recherche sera de contribuer à la réflexion en ethnologie et anthropologie sociale sur des thèmes liés au contexte politique et socio-culturel dans lequel les enjeux soulevés par l’essor de l’industrie touristique peuvent être appréhendés.

Mots-clés: tourisme, politique, développement, études coloniales.

* * *

The tourism development in New Caledonia reveals many social issues, complex and often conflictual, both on landed property and postcolonial interethnic relations, as the "customary" relations between the Kanak people of the Southern Province. This research aims to be a qualitative study of social and political issues of tourism development on the Isle of Pines and in Bourail in the Southern Province of New Caledonia. The development of tourism on the islands of New Caledonia is marked by controversies over land on which tourism projects have been and are still conducted. In addition, multiple actors are mobilized around these projects at local and regional level. The interrelationships between these stakeholders become crucial for the success of these investments. The purpose of this research is therefore to analyze the contemporary issues of tourism in the Southern Province of New Caledonia that make sense in a very specific political context. This ethnographic study of relations of power analyzed through thematic of tourism will capture the state of social and political relations that are held between the various stakeholders involved in the development of the tourism industry.
 

Publications

Articles - Revues avec comité de lecture

♦ Kania Karolina, « Les enjeux du tourisme de croisière dans le Pacifique Sud : le cas de l’Île des Pins (Nouvelle-Calédonie) », Studia Etnologiczne i Antropologiczne, 18/2018, Wydawnictwo Uniwersytetu Śląskiego, Katowice (à paraitre).

♦ Kania Karolina, « Coming back from international educational exchanges – difficulties, changes, challenges », Culture and Education, nr 4 (118), 2017, ISSN: 1230-266X. (avec B. Grabowska), pp. 182-194.

♦ Kania Karolina, « Działalność turystyczna w czasach kolonialnych i postkolonialnych na Nowej Kaledonii: tradycyjne wartości wobec rozwoju turystyki », Studia Etnologiczne i Antropologiczne, 16/2016, Wydawnictwo Uniwersytetu Śląskiego, Katowice, pp. 238-253.

♦ Kania Karolina, « Studenci programu LLP / Erasmus w przestrzeni miejskiej: Adaptacja i interakcja », Studia Ethnologica Pragensia, 1/2014, Univerzita Karlova v Praze, Filozofická fakulta. ISSN 1803-9812, pp. 248-268.

♦ Kania Karolina,  BAS i ACF jako innowacyjne formy edukacji w Pilotażowym Innowacyjnym i Międzynarodowym Liceum Ogólnokształcącym w Poitiers we Francji », Ogrody Nauk i Sztuk, Fundacja Pro Scientia Publica, Wrocław 2012. ISSN2299-2014, pp. 168-174.

♦ Kania Karolina, « Specyfika edukacji licealnej we Francji – na przykładzie Lycée Pilote Innovant International w Jaunay-Clan – roczne badania w działaniu », Wychowanie na co dzień, nr 6 (213), 2011, ISNN 1230-7785, INDEX 323586. pp. 16-19.
 

Comptes rendus de colloques et recensions d’ouvrages

♦ « Międzynarodowa konferencja Etudiants africains en URSS et dans les autres pays du monde communiste: entre histoires nationales & contexte international, Afrykańscy studenci w ZSRR i innych krajach świata komunistycznego w latach 1960–1990: od historii narodowych do kontekstu międzynarodowego (relacja Karoliny Kani i Błażeja Popławskiego) », Półrocznik Afryka, nr 40. Polskie Towarzystwo Afrykanistyczne, Warszawa 2014. ISSN-1234-0278. (avec B. Popławski), pp. 149-151.

♦ « KULIGOWSKI, Waldemar. 2014. Złe miasta. 23 sample z rzeczywistości. Poznań : Biblioteka Czasu kultury 42 ». Traduction : Barbora Kučerová. Český lid: Etnologický časopis. Vol. 102, nr 1 (2015), Praha : Akademie věd ČR. ISSN 0009-0794, pp. 108-110.

♦ « KUBICA, Grażyna. RUSEK, Halina (red.). 2013. Granice i pogranicza: państw, grup, dyskursów... Perspektywa antropologiczna i socjologiczna ». Studia Etnologiczne i Antropologiczne, 15/2015, Katowice: Wydawnictwo Uniwersytetu Śląskiego, (avec B. Grabowska), pp. 253-257.
 

Communications

♦ 21.02.2017, « Pagala (biały człowiek) pozostanie Pagalą, bez względu na narodowość. Inny w oczach mieszkańców Île des Pins (Nowa Kaledonia) », III Międzynarodowa Konferencja naukowa Pytania o Inność - Inny w moich oczach, Ja w oczach Innego. Wydział Etnologii i Nauk o Edukacji w Cieszynie Uniwersytetu Śląskiego w Katowicach, Pologne.

♦ 22.09.2016, « Tourism development in New Caledonia behind the scenes. Attitudes and creations », The 5th International Convention of Ethnology and Cultural Anthropology students from Central Europe Ethnology Without Borders, University of Szeged, Hongrie.

♦ 10.06.2016, « Konflikty społeczno-środowiskowe a zagospodarowanie turystyczne na Île des Pins (Nowa Kaledonia) », Interdyscyplinarne Seminarium Konflikty w gospodarowaniu przestrzenią i zasobami Ziemi, Uniwersytet Śląski, Sosnowiec, Pologne.

♦ 7-10.10.2015, « Social, political and cultural aspects of tourism on the Isle of Pines in New Caledonia », The 4th International Convention of Ethnology and Cultural Anthropology students from Central Europe Ethnology Without Borders, « Post-future? Rethinking Postsocialism in CEE », Uniwersytet Warszawski, Pologne.
 

Activités complémentaires de recherche / gestion de projets

Participation au projet scientifique CAPES-COFECUB « Les régimes nationaux de l’autochtonie. Situations autochtones et question nationale dans les Amériques et en Océanie », EHESS-IRIS, Paris, France, et Museu Nacional de Antropologia à Rio de Janeiro, Brésil, 2018-2022.

Participation au projet scientifique « Legal and social-economic changes in New Zealand », Wydział Prawa i Administracji, Uniwersytet im. Adama Mickiewicza, Poznań, Pologne, 2018.
 

Activités associatives

Association AFS Poland (membre depuis 01.2012) : Formatrice de l’éducation interculturelle.

European Federation for Intercultural Learning Pool of Trainers (membre depuis 05.2014) : Formatrice de l’éducation interculturelle (animation des formations internationales).

Association Etnologia Wrocławska (membre depuis 03.2018) : coorganisatrice de la 7e édition du projet ETHNOLOGY WITHOUT BORDERS (International Convention for Ethnology and Cultural Anthropology Students from Central Europe).
 

Formation

Études supérieures (Niveau Doctorat)
Depuis 11.2015
École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris, France
Doctorante en Ethnologie et anthropologie sociale

Études supérieures (Niveau Master)
10.2013 – 06.2015
École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris, France
Master en Sciences Humaines et Sociales, Mention Anthropologie, Spécialité Ethnologie, Anthropologie sociale (mention très bien)

Études supérieures (Niveau Licence)
10.2010 – 06.2013
Université de Silésie de Katowice, Pologne
Licence d’Ethnologie et d’Anthropologie Culturelle (mention très honorable)
 

Expérience professionnelle

Festival de cinéma « Kino na Granicy » à Cieszyn / Czeski Cieszyn, Pologne / République Tchèque
Depuis 2011
Productrice et coordinatrice de TV KnG/KnH : management d’équipe, réalisation d'interviews avec les invités.

La Fondation Père Siemaszko, Cracovie, Pologne
08.2015 – 02.2016
Bureau des Projets Internationaux : Coordinatrice des programmes accueil AFS.

AFS-Roeland Intercultural Summer Camp, Sutton Valence, Grande Bretagne
07.2015 – 08.2015; 07.2016 – 08.2016
Formatrice de l'éducation interculturelle.

♦ École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, France
12.2014 – 06.2015
Assistante handicap (travail avec une étudiante d’Italie – l’aide à l’organisation du travail individuel, tutorat).

Multikulturni Centrum Praha, Republique Tcheque
03.2013 – 06.2013
Assistante du projet « Stereotýpek v nás » (animation des ateliers sur l’éducation interculturelle pour les lycéens).
 

Autres informations

Langues

⇒ Polonais (langue maternelle)

⇒ Français (courant)

⇒ Anglais (courant)

⇒ Tchèque (lu, parlé)

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

« L’expérience publique. Autour de Louis Quéré »

Journée(s) d'étude - Lundi 1 juillet 2019 - 09:00« L’expérience publique. Autour de Louis Quéré »Journées d'étude organisées par Cédric Terzi (CEMS-EHESS), Laurence Kaufmann (THEMA-UNIL), Daniel Cefaï (CEMS-EHESS), Philippe Gonzalez (THEMA-UNIL et Cercle des amis de Jean Widmer) du 1erau 3 juill (...)(...)

Lire la suite

Rencontre - dédicace avec Michel Agier

Rencontre - Jeudi 4 avril 2019 - 18:00Rencontre-dédicaceavec Michel Agier, directeur de la revue et des auteurs Stefan Le Courant, Aurélie Ledoux Léonore Le Caisne, Julien BonhomJeudi 4 avril 2019, à partir de 18hLibrairie Les Cahiers de Colette23-25, rue Rambuteau 75004 ParisA l'occasion de la (...)(...)

Lire la suite

Intégrer la dimension de genre et de sexe dans la recherche scientifique

Colloque - Mardi 16 avril 2019 - 09:00Colloque au titre de la Mission pour la place des femmes au CNRS coorganisé par Mathieu Arbogast doctorant au CEMSInscription (gratuite) et programme« Intégrer la dimension de genre et de sexe dans la recherche scientifique. Nouvelles perspectives interdisci (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr