Agenda |


	Paul Ricoeur's Social Thought : A Critical Reconstruction

Paul Ricoeur's Social Thought : A Critical Reconstruction

Soutenance de thèse de Maria Cristina Vendra – 05/07/2019

Maria Cristina VENDRA soutiendra sa thèse de doctorat,

préparée sous la co-direction de Johann MICHEL (Université de Poitiers/CEMS)

et de Virgilio CESARONE (Universita degli Studi « G. D’Annunzio » Chieti – Italie),

et intitulée

 

« Paul Ricoeur's Social Thought : A Critical Reconstruction »

 

Le vendredi 5 juillet 2019, à partir de 9h30,

à l’Aula Multiediale, Universita degli Studi « G. d’Annunzio » (Chieti),

via dei Vestini 31, 66100 Chieti (Italie),

devant un jury composé de :

⇒ Johann Michel (Directeur de thèse), Université de Poitiers

⇒ Virgilio Cesarone (Directeur de thèse), Universita degli Studi « G. D’Annunzio » Chieti (Italie)

⇒ Francesco Botturi, Universita Cattolica del Sacro Cuore, Milan (Italie)

⇒ Mme Carla Canullo, Universita degli studi di Macerata (Italie)

⇒ Frédéric Rognon, Université de Strasbourg

 

 

Résumé/présentation de la thèse

 

L’œuvre de Paul Ricœur excelle à la fois en termes de profondeur mais également de richesse. En touchant virtuellement tous les principaux thèmes de la vie intellectuelle européenne, la philosophie ricœurienne déploie les ressources de l’analyse existentielle, phénoménologique, herméneutique, éthique, morale et politique. Même s’il existe une vaste littérature secondaire qui continue de croître rapidement, l’aspect social de la pensée de Ricœur requiert indubitablement un effort très important de discussion. En proposant une analyse directe des idées de la philosophie ricœurienne, cette thèse de doctorat vise à développer une reconstruction critique à la fois compréhensive et explicative de sa pensée sociale. Sa conception de l’intersubjectivité, son analyse de la signification de la réciprocité mutuelle dans la dialectique entre ipséité et altérité, sa perspective critique et argumentative du paradoxe du politique et son intérêt pour les questions fondamentales des institutions, de la justice, de la mémoire et de la reconnaissance, témoignent de l’authenticité et des limites d’une réflexion philosophique immergée dans les complexités de la vie sociale. Au regard de la littérature scientifique déjà existante sur la philosophie ricœurienne, l’objectif de cette thèse de doctorat est de reconstruire sa pensée sociale à partir des héritages qui ont une influence significative sur son projet philosophique : phénoménologique (E. Husserl ; A. Schutz), herméneutique (W. Dilthey ; H.-G. Gadamer), sociologique (L. Boltanski ; L. Thévénot, ; M. Weber), éthique (Aristotle ; Kant) et politique (J. Rawls ; M. Walzer). Ce travail n’entend pas se limiter à l’étude des thèmes qui caractérisent l’œuvre ricœurienne la plus récente. Il s’appuie aussi sur ses premiers travaux consacrés à la phénoménologie de Husserl, en soulignant le fait que ces écrits fournissent des éléments très signifiants et des clés interprétatives avec lesquelles lesquels adresser sa plus large pensée sociale. De plus, cette thèse considère certains articles à caractère éthique et politique de Ricoeur, qui portent sur la relation entre la foi Chrétienne et le criticisme social, publiés dans les revues Esprit et Christianisme Social. Certes, la pensée sociale de Ricœur se caractérise comme une voie longue, traversée par des signifiants détours, qui nécessitent d’être critiquement considérés. La problématisation interne, qui s’interroge sur l’unité de la pensée sociale de Ricoeur, sera ainsi liée dynamiquement à une problématisation externe reliée à la place occupée par la pensée sociale ricœrienne parmi les différentes traditions de la philosophie sociale et des sciences sociales. En quoi, donc, la pensée sociale de Ricœur est-elle singulière ?

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Débats participatifs « les discriminations LGBTQI dans le milieu professionnel ». Volume I

Débat - Jeudi 27 juin 2019 - 13:30Ces débats participatifs ont vocation à réfléchir collectivement sur la réalité des discriminations dans le milieu professionnel (notamment les institutions européennes, les organisations internationales, la diplomatie, l’enseignement supérieur, la recherche…), (...)(...)

Lire la suite

Mobilités sociales et migrations internationales

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 09:00Mobilités sociales et migrations internationalesColloque international organisé avec le soutien de l’Institut Convergences Migrations et du Labex Transfers,13 et 14 juin 2019, PSE (Paris).Ce colloque, invitant à penser les liens entre migrations international (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr