L'équipe | Post-doctorant.e.s et chercheur.e.s contractuel.le.s

Ahmad Moradi

AM

Post-doctorant de l'EHESS

J’ai obtenu mon doctorat en Anthropologie sociale à l’Université de Manchester en 2019. Mes centres d’intérêts en termes de recherche se concentrent sur les questions liées aux politiques révolutionnaires et au militantisme islamique en Iran et, plus largement, dans la région MOAN (Moyen-Orient et Afrique du Nord). Ma thèse explore les politiques révolutionnaires de l’Iran et les interventions étatiques dans les quartiers urbains défavorisés, en se focalisant sur l’organisation paramilitaire du Basij. Dans cette étude, j’appréhende la persuasion comme pratique militante de gouvernance, imbriquée avec des socialités locales, des mesures sécuritaires, ainsi que des histoires plurielles de violence. Durant mon cursus à l’EHESS, j’envisage de développer un nouveau projet, dont la thématique majeure se rapporte à la lutte des combattants étrangers chiites et de leurs familles pour obtenir la reconnaissance officielle de l’État iranien et la sécurité sociale en Iran, après leur retour du combat dans des conflits régionaux. En m’appuyant sur des travaux de terrain avec des militants afghans conduits en 2015-2016 et à l’été 2019, je compte durant ma recherche traiter de la question centrale suivante : Comment le risque mortel lié au militantisme peut-il aboutir à des perspectives et des opportunités existentielles et de nouveaux modes et formes d’engagement politique sur le terrain, et ce de la part de non-citoyens ?



Dans le cadre d’une initiative visant à partager mes travaux académiques avec un public plus large, je me suis impliqué dans la pratique de l’ethnographie créative ; cela s’est matérialisé par la publication d’une monographie artistique, ayant pour sujet les franchissements illégaux de frontières, ainsi que par plusieurs expositions à Téhéran, Budapest et Amsterdam. Je suis actuellement en train de travailler sur une deuxième monographie artistique, financée par l’Iran Heritage Foundation, et qui traite des designs architecturaux d’une cité ouvrière dans le sud de l’Iran. Cette position postdoctorale à l’EHESS, avec ses laboratoires de recherches de renommée internationale, m’offre une opportunité optimale pour continuer à travailler sur mes sujets de recherche, et m’aide à avoir une meilleure perspective globale et multidisciplinaire, au sein d’une institution unique et florissante.
 

* * * * * * *

I received my PhD in Social Anthropology from the University of Manchester in 2019. My research interests centre on questions of revolutionary politics and Islamic militancy in Iran and the wider MENA region. My PhD thesis explores Iran’s revolutionary politics and state-like interventions in urban low-income neighbourhoods, with a focus on the paramilitary organisation of the Basij. In this work, I develop persuasion as a militant governing practice, intertwined with local socialites, soft security, as well as plural histories of violence. During my time at EHESS, I will develop a new project which focuses on the struggles of Shi’a foreign fighters and their families to demand state recognition and social welfare in Iran upon their return from the regional conflicts. Drawing on ethnographic fieldwork with Afghan militants conducted in 2015–2016 and summer of 2019, the main question for this research is the following: How could life-threatening risk of militancy yield to life prospects and new modes of political engagement among non-citizens?

In an effort to share academic works with the wider public, I have been involved in the practice of creative ethnography, the results of which are an artistic monograph on the subject of illegal border-crossing and several exhibitions in Tehran, Budapest and Amsterdam. I am currently working on my second artistic monograph, funded by the Iran Heritage Foundation, which deals with the colonial architectural designs of a company town in south of Iran. The postdoctoral position at EHESS with its world leading research laboratories provides the perfect opportunity to continue with my research interests, and helps me gain a global and multidisciplinary perspective in an intellectually unique and thriving institution.

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Penser l'intersectionnalité dans l'espace public

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 octobre 2019 - 09:30« Penser l'intersectionnalité dans l'espace public »18 Octobre 2019 -  9h30–18hCNRS Pouchet – 59-61 Rue Pouchet, 75017 Paris   Préprogramme9h30-9h45 : Accueil9h45-10h : Introduction de la journée par les organisateurs∙trices, Victor Albert Bla (...)(...)

Lire la suite

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 105 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en l'amphithéâtre François Furet. Pr (...)(...)

Lire la suite

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr