CECI n'est pas EXECUTE cems : Corps, narration et affectivité : enjeux d’une philosophie de la volonté. Atelier des doctorants CRAL/Fonds Ricœur

Corps, narration et affectivité : enjeux d’une philosophie de la volonté. Atelier des doctorants CRAL/Fonds Ricœur

♦ Jean-François Houle, doctorant à l’EHESS (CEMS)

♦ Alessandro Colleoni, doctorant à l’EHESS (CRAL)

Mercredi de 9h30h à 12h30 (Institut protestant de théologie, 83 bd Arago 75014 Paris) du 21 octobre 2020 au 14 avril 2021

Monica Gorza (doctorante, Sorbonne Université) participe à l'animation de l'atelier
Les sujets du corps, de la narration et de l’affectivité traversent différentes disciplines et une ample variété de traditions de pensée. De l’antiquité à aujourd’hui, ces sujets ont occupé une place névralgique dans le développement des réflexions de plusieurs penseurs, au sein de courants aussi divers que la phénoménologie et l’existentialisme, la philosophie analytique et les éthiques du care, pour n’en nommer que quelques-uns. Dans l'horizon de la philosophie française contemporaine, l’eidétique de la volonté de Paul Ricœur nous fournit des outils pour mettre en dialogue les acquis philosophiques sur le corps, la narration et l'affectivité. Dans Le volontaire et l’involontaire (1950), cet auteur emprunte une voie phénoménologique qui intègre des éléments préfigurant ses réflexions herméneutiques, dont le concept de corps comme sens incarné, l’idée d’une volonté qui se donne des motifs et qui pour cette raison a un caractère narratif et, enfin, le problème de l’affectivité dans ses multiples manifestations.

Les réflexions de Ricœur sur l’entrelacement du volontaire et de l’involontaire dans la sphère du corps le conduiront à prendre en compte la question de la faillibilité humaine et à entreprendre une herméneutique des symboles du mal (Finitude et culpabilité, 1960). Deuxièmement, l’analyse de l’inscription des décisions dans le temps sera le foyer de ses travaux sur la narration (Temps et Récit, 1983-1985, notamment). Enfin, le problème de l’affectivité qui surgit dans la philosophie de la volonté aura un impact sur l’anthropologie ricœurienne, pour laquelle l’homme est toujours à la fois agissant et souffrant, capable et fragile, désirant et désiré, maître et esclave... (Soi-même comme un autre, 1990 ; Parcours de la reconnaissance, 2004).

L’atelier s’interrogera tout d’abord sur les éléments du Volontaire et l’involontaire ayant eu un impact sur la phénoménologie herméneutique ultérieure de Ricœur. De plus, en recourant aux ressources de la pensée ricœurienne, nous considérerons des questions actuelles autour de la volonté dans son rapport au corps, de la narration et de l’affectivité. Ces réflexions philosophiques seront enrichies d’un dialogue interdisciplinaire sur le modèle des travaux de Ricœur.


Programme

  • Octobre : La philosophie de la volonté : questions de méthode
  • Novembre : Corps et motivation : entre volontaire et involontaire
  • Décembre : Décision et narration : d’une “histoire” à l’autre
  • Janvier : Emotions, passions et sentiments : dimensions de l’affectivité
  • Février : Besoin et désir : perspectives interdisciplinaires
  • Mars : Les habitudes, l’inconscient et le consentement : figures de la passivité
  • Avril : Journée d’étude
  •  

Page liée sur le site de l’EHESS = [https://enseignements.ehess.fr/2020-2021/ue/303].

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Penser l'intersectionnalité dans l'espace public

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 octobre 2019 - 09:30« Penser l'intersectionnalité dans l'espace public »18 Octobre 2019 -  9h30–18hCNRS Pouchet – 59-61 Rue Pouchet, 75017 Paris   Préprogramme9h30-9h45 : Accueil9h45-10h : Introduction de la journée par les organisateurs∙trices, Victor Albert Bla (...)(...)

Lire la suite

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 105 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en l'amphithéâtre François Furet. Pr (...)(...)

Lire la suite

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr