Les membres | Membres statutaires

Juliette Rennes

Juliette Rennes

Maîtresse de conférences EHESS

Coordonnées

190-198 Avenue de France 75013 Paris

juliette.rennes[at]ehess.fr

01 49 54 23 79

Page personnelle

Domaines généraux de recherche et d'enseignement

♦ Théorie du discours et de l'argumentation

♦ Histoire et sociologie du genre, des professions et des métiers

♦ Travail, genre et culture visuelle (XIXe-XXIe siècle)

♦ Théorie politique de l'égalité et des discriminations

♦ Sociologie des controverses (en particulier socio-histoire des controverses suscitées par les demandes d'égalité [XIXe-XXIe siècles])

 

Recherches en cours

♦ L’accès des femmes aux métiers masculins ouvriers à la Belle époque

♦ Controverses et luttes autour de la politisation de l’âge et du vieillissement

         

Responsabilités pédagogiques et de recherche

♦ Co-responsable du programme de Master Genre, Politique et sexualité de l'EHESS (avec M. Trachman depuis 2015, avec L. Bereni auparavant) depuis juin 2012.

♦ Membre du Conseil scientifique de l'Institut du Genre depuis janvier 2012.

♦ Membre du Jury du Prix de thèse de la Ville de Paris sur le Genre depuis septembre 2012.

♦ Membre élue du Conseil scientifique de l'EHESS (2015-2017).

 

Responsabilités pédagogiques et de recherche antérieures

♦ Responsable de la filière Sociologie des Collèges universitaires français de Moscou et de Saint-Petersbourg (CUF) (2011-2015).

♦ Membre élue du Conseil d'administration de l'EHESS (2013-2015).

 

Animation et diffusion de la recherche

♦ Commissaire de l’exposition Femmes en métiers d’hommes : une histoire visuelle (XIX-XXIe), réalisée avec l’équipe du musée d’histoire vivante de Montreuil, Salle 1 à 5 (janvier 2015-décembre 2015).

♦ Membre du comité de pilotage de l’Université populaire Unisavi (Savoir vieillir autrement) de la Maison des Babayagas (Montreuil) depuis octobre 2015.

 

Enseignements

Séminaires à l'EHESS (2015-2016)

Argumenter, revendiquer, contester : analyses de discours, théories de l’argumentation et sociologie des mobilisations.

Discours, langue et changements sociaux (avec Luca Greco et Emmanuel Szurek).

Genre et sexualité : enquêtes et méthodes d’enquêtes (séminaire de Master avec Mathieu Trachman et Sylvie Steinberg).
 

Séminaires à l'EHESS (2010-2015)

♦ 2010-2015 : Discours, argumentation, rapports sociaux : les analyses de discours et d'argumentation au prisme d'enquêtes sociologiques et historiques.

♦ En 2011-2012 (avec Michelle Zancarini-Fournel): La féminisation des professions et des métiers (XIXe-XXIe siècles) : images, archives, textes (Présentation, sur le site de l’EHESS).

♦ 2012-2015 (avec Laure Bereni): Études sur le genre et la sexualité, enquêtes et méthodes d'enquêtes  (séminaire de Master).

♦ 2013-2015, Séminaire collectif Sociologie des pratiques langagières, (avec Johannes Angermuller, Josiane Boutet, Marc Glady, François Leimdorfer). 

 

Enseignements à l'étranger

♦ European Humanities University, Vilnius Master de sciences sociales. Séminaire en 2009 (en russe) sur l’histoire du féminisme en Europe. À lire : le programme des cours (au format pdf).

♦ Collèges Universitaires Français de Moscou et de St-Petersbourg, département de sociologie, cours sur Genre, pouvoir, citoyenneté et politique (2011-2012).

♦ Centre Michel Foucault à Varsovie (2014), cours sur l’histoire des discriminations légales et sur genre, travail et culture visuelle.

♦ Département d’études françaises de l’Université de Tel Aviv (2014) : cours sur l’analyse de discours et la sociologie des controverses.

♦ Ecole doctorale de Bucarest (2015) : Discours, argumentation, rapports sociaux.

 

Activités éditoriales

Comité de rédaction de revues

♦ Comité de rédaction de la revue Mouvements depuis septembre 2007 (Editions La Découverte).

♦ Comité de rédaction de la revue Travail, Genre et Sociétés depuis février 2012 (Editions La Découverte).

♦ Comité de rédaction de la revue Clio depuis juin 2012 (Editions Belin).

♦ Comité de lecture de la revue de la revue Mots, les langages du politique (ENS éditions).

 

Activités éditoriales antérieures

♦ Co-rédaction en chef de la revue Mouvements depuis 2010 à 2013 (Editions  La Découverte).

♦ Comité éditorial de la revue Mots, les langages du politique (ENS Éditions), (2004-2012).

♦ Rédaction en chef de la revue Chantiers politiques, la revue des étudiants de l'ENS (2005-2007).

 

Publications

Ouvrages

Femmes en métiers d'hommes (cartes postales, 1890-1930). Une histoire visuelle du travail et du genre, Bleu Autour, Saint-Pourçain-sur-Sioule, 2013, 225 pages. (Couverture et table des matières – pdf)
Les recensions sur le site de l'éditeur

Le mérite et la nature. Une controverse républicaine, l’accès des femmes aux professions de prestige (1880-1940), Paris, Fayard, L'espace du politique, 2007. 594 p.
présentation de l'ouvrage
Sommaire de l’ouvrage (pdf)
Recensions (presse et revues) :
Le Monde (9 mars 2007).
Libération
  (20 septembre 2007).
Le Peuple, le magazine de la CGT
(n°1649/juin 2007)
Les lundis de l’histoire
(France Culture).
Espaces.temps.net
,
Les cahiers du genre
(n°45/2008), (accès au sommaire de la revue ).
Travail, Genre et Sociétés
(n°21/avril 2009).
Annales. Histoire, Sciences sociales
, n° 3, 2010.

 

Articles de recherche et contributions à des ouvrages collectifs (classement thématique)

Sur les discriminations légales et leur contestation

♦ « Illégitimer des distinctions en droit. Stratégies politiques et enjeux épistémologiques », Politix, Dossier "Discriminations et droit", juin 2011, n°94.
En anglais = « Legal Distinctions or Discriminations ? Political Strategies and Epistemological Challenges », Politix, cairn international, n°94, p. 35-57, 2014.

♦  « Отношения между полами в узле расовых, возрастных и классовых отношений: гендерные исследования и дебаты во Франции в первом десятилетии XXI века », (« Genre, race, âge, classe : recherches et débats en France, au début du 21e siècle »), Laboratorium, 2011, n°3, p.143-162. article en russe.

♦ « Les controverses d'égalité en droit en régime républicain. Catégories cognitives et répertoires argumentatifs », in B. Badie et Y. Déloye (dir.), Le temps de l'État, Fayard, 2007, p. 408-419. A lire : l'article (pdf)

♦ « L’invocation des Lumières dans l’histoire de la République. Des discours sous contrainte » in N. Weill (dir.), L’esprit des Lumières est-il perdu ?, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2007, p. 71-80.

 

Sur l'analyse de discours, de controverses et d'argumentation

♦ « Discours politique », in Catherine Achin et Laure Bereni (dir.), Dictionnaire Genre et science politique, Paris, Presses de Science Po, 2013, p.166-178.

♦ « Les formes de la contestation. Sociologie des mobilisations et théories de l'argumentation », A contrario, Revue interdisciplinaire de sciences sociales, Dossier:"L'argumentation au carrefour des disciplines", juin 2011, p. 151-173.
En espagnol = « Las formas de la protesta. Sociología de las movilizaciones y teorías de la argumentación », in Sol Montero (eds), El análisis del discurso polémico: disputas, querellas y controversias, Buenos Aires, Prometeo, 2015, p. 151-173 (à paraître).

♦ « Les mutations du pamphlet dans la France contemporaine » (avec M. Hastings et C. Passard), Mots, les langages du politique, 91, nov. 2009, p. 5-17.

♦ « Analyser une controverse. De la science politique à l’étude argumentative » in S. Bonnafous et M. Temmar (dir.), Analyse de discours et sciences humaines et sociales, Paris, Ophrys, 2007, p. 91-107.
En anglais = « Analysing controversy. The contributions of argumentation study to political science », in Bonnafous and Temmar (ed). Discourse Analysis and Social Sciences. Peter Lang, 2013, p. 95-112.

♦ « Le local au secours de l’action publique démocratique » (avec Ph. Genestier et S. Ouardi), Mots, les langages du politique, 83, mars 2007, p.69-80.

 

Genre et professions

♦ « Les féministes, l’université et la production de savoirs sur l’infériorisation des femmes au tournant du siècle (19e-20e) », in C. Charle, L. Jeanpierre, L’histoire de la vie intellectuelle en France, Paris, Seuil, à paraître.

♦ « Genre, travail et culture visuelle » in  Maruani (dir.), Travail et Genre dans le monde, l’Etat des Savoirs. Paris, La Découverte, 2013, p.409-418.

♦ « The French Republican Model and Women’s Access to Professional Work. Issues and Controversies in France from the 1870's to the 1930's », Gender and History, Blackwell Publishing, été 2011, vol. 23, p. 341-366..

♦ « Capital corporel identitaire et institution présidentielle : réflexions sur les processus d'incarnation des rôles politiques » (avec C. Achin et E. Dorlin), Raisons politiques, 31, août 2008, p. 5-17.

♦ « Le prestige professionnel, un genre masculin ? », in R. Révenin (dir.), Hommes et masculinités de 1789 à nos jours : contribution à l’histoire du genre et de la sexualité en France, Paris, Éd. Autrement, 2007, p. 98-112.

♦ « La République face à l’accès des femmes à la méritocratie » in D. Naudier et B. Rollet (dir.), De la légitimité des femmes en matière culturelle, Paris, L’Harmattan, 2007, p. 57-73.
A lire : l’article (format pdf)

 

Dossiers et numéros de revue coordonnés

♦ « Age et sexualité », Clio, 2015, n°42 (Dossier coordonné par M. Bozon et J. Rennes), 285 pages ; et article introductif du dossier (avec M. Bozon) : « Histoire des normes sexuelles : l’emprise de l’âge et du genre », p. 3-20.

♦ « Famille pour tous ? », Mouvements, 2015, n°82 (Dossier coordonné par C. Achin, A. Andro, C. Cardi, V. Descouture, N. Leblanc, J. Rennes, O. Roueff).

♦ « Critique-Action. Lutter, jouer, désobéir », Mouvements, 65, 2011 (Dossier coordonné par Bruno Frère, Marta Roca et Juliette Rennes).

♦ « Que devient le pamphlet ? », Mots, 91, nov. 2009, 160 p. (Dossier coordonné par M. Hastings, C. Passard et J. Rennes).

♦ « La tyrannie de l'âge ? Politiques et catégories d'âge », Mouvements, 59, juillet-sept. 2009, 168 p. (Coordonné par J. Rennes. Avec la collaboration de C. Achin, S. Ouardi, N. Burgi et M. Bessin).
A lire : l'éditorial

♦ « Le corps présidentiable », Raisons politiques, 31, août 2008 (Coordonné par C. Achin, E. Dorlin, J. Rennes), 158 p.

♦ « Usages politiques du genre », Mots, 78, juillet 2005 (Coordonné par J. Rennes et D. Desmarchelier), 170 p.
la revue en ligne.

♦ « Féminin/Masculin : terrain miné », Chantiers politiques, 3, 2005 (Coordonné par Juliette Rennes).

 

Entretiens

♦ « La beauté donne des forces pour agir. Entretien avec Ariane Mnouchkine » (Réalisé avec Bérénice Hamidi-Kim), Mouvements 4/2011 (n° 68), p. 141-154.

♦ « La fragilité de la réalité. Entretien avec Luc Boltanski » (réalisé avec S. Susen), Mouvements, 64, 2010 p. 149-164.

♦ « The Fragility of Reality: Luc Boltanski in Conversation with Juliette Rennes and Simon Susen. in Simon Susen and Bryan S.Turner (eds.), The Spirit of Luc Boltanski: Essays on the 'Pragmatic Sociology of Critique', London, Anthem Press, 2015.

♦ « La vieillesse, une identité politique subversive  » : entretien avec Thérèse Clerc, Fondatrice des Babayagas (réalisé avec C. Achin), Mouvements, 59, juillet-sept. 2009, p. 133-142.

♦ « Age, intersectionnalité, rapports de pouvoir » : entretien/table-ronde avec Marc Bessin, Christelle Hamel et Catherine Marry (réalisé avec C. Achin, S. Ouardi), Mouvements, juill-sept. 2009, p. 92-101

♦ « Les territoires de la pensée partagée » : entretien avec Jacques Rancière (réalisé avec J. Lévy et D. Zerbib), Espace.temps.net, janvier 2007 (Republié dans Jacques Rancière, Et tant pis pour les gens fatigués. Entretiens. Paris, Amsterdam, sept. 2009, 450 p.).

♦ « La différence, une catégorie utile d'analyse historique  »: entretien avec Joan Scott (réalisé avec C. Achin et E. Dorlin), Raisons politiques, 31, 2008.

♦ « Les stratégies résidentielles de la haute société » : entretien avec Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Chantiers politiques, 4, 1er semestre 2006, p. 147-152.

♦ « Des balais et des hommes » : entretien avec Anne-Marie Devreux, Chantiers politiques, 3, 2semestre 2005, p. 90-92.

 

Articles d'intervention, actes de débat, presse

♦ « La mixité des professions », Revue TDC (textes et documents pour la classe), 2014, n°1080, p. 20-22.

♦ «"Je serai le médecin des hommes aussi"…Images des premières doctoresses dans les années 1900 », Contact Santé, "La santé en tous genres", 2012, n°233, p.60-61. A lire : l'article (en pdf).

♦ "Les études de genre en France, année zéro ?" (avec Rose-Marie Lagrave), Mouvements.info, déc. 2010.

♦ « Une université biélorusse en son exil lituanien », Espaces.temps.net, avril 2006.

♦ "L'âge et le vieillissement, impensés du féminisme" (avec Rose-Marie Lagrave). Le Monde, 6 mars 2010. Paru sous une forme remaniée dans Mediapart, "Les vieilles", 7 mars 2010.

♦ "Simone de Beauvoir, en marge des études universitaires", Le Monde des Livres, 10 janvier 2008.

♦ "Des féminismes face aux discriminations : mix-cité " in Féminismes II. Des femmes et du politique. Paris, Éditions de la Bibliothèque publique d'information, 2006, p.42-43.
A lire : l'article

♦ "La petite enfance et le masculin" (avec Renaud Martin), Le Monde, 19 fév. 2005.

♦ "Les sans-papiers sortent de l'ombre" in A. Lévy et C. Andréani (dir.)Cinquante ans contre le racisme, chronique d'un combat inachevé (dir.). Paris, Éd. Le Temps des Cerises, p.116-117.

 

Recensions et discussions d’ouvrages

♦ Ainsi soit Benoîte Groult, récit graphique de Catel, Grasset, 2013, Clio 42, 2015, p.276-281.

♦ M. Legrand et I. Voléry (dir.) Genre et parcours de vie. Vers une nouvelle police des corps et des âges ? Presses Universitaires de Nancy-Editions universitaires de Lorraine. 2013, Clio 42, 2015.

♦ Emmanuelle Saada, Les enfants de la colonie. Les métis de l'Empire français entre sujétion et citoyenneté, Critique internationale, n°44, juillet/sept. 2009. p.161-164.

♦ V. Descoutures et alii, Mariages et homosexualités dans le monde. L'arrangement des normes familiales, Les cahiers du genre, n° 46, juin 2009, p.223-226.

♦  "Note sur la participation à une expérience de recherche" (avec P. Fiala) [À propos d'une étude genevoise sur "le défi humanitaire vécu par les professionnels du service public s’occupant de chômeurs et d’étrangers"], Mots, les langages du politique, juillet 2006, n°81, p. 55-60.

♦ Monique Chemillier-Gendreau, L’injustifiable. Les politiques françaises de l’immigration, Mots, les langages du politique, n°60, p.170-171.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

“Medicalized” Childbirth as a Public Problem

Journée(s) d'étude - Jeudi 29 septembre 2016 - 09:00

Obstetrical knowledge, technologies and practices have dramatically transformed women’s reproductive experiences worldwide. Medicalization of childbirth was accelerated in the 20th century by the displacement of childbirth from home to the hospital, and by the generalization of surgical techniques and pharmaceutical products. Medical interventionism took multiple, situated forms. Some countries (Brazil, China, Mexico, Turkey, Italy) normalized C-sections as a no-risk and no-pain alternative to “natural” birth; others, like France and Québec, generalized the use of epidural anesthesia; in many contexts, the induction of labor, its acceleration by oxytocin, and episiotomy became routinely employed techniques.

Lire la suite

Frontières

Journée(s) d'étude - Vendredi 03 juin 2016 - 09:00

Quand la demande d’abolition des frontières se fait pressante, qu’elle vienne des pouvoirs économiques ou de la société civile, que de multiples frontières et murs se recréent dans toutes les régions du monde, que des guerres sont à la fois localisées et déterritorialisées, il paraît nécessaire de revenir aux origines, lorsque le concept n’existait pas encore, aux raisons d’être qui ont été avancées pour les constituer, aux fonctions qui leur sont dévolues. Nous le ferons en examinant d’emblée le sens de la revendication contemporaine de leur abolition. Munis de ce bagage, nous cheminerons, depuis la pluralité des concepts utilisés par les historiens grecs jusqu’au sillon de Romulus, fondateur pour la mythologie juridique. Le mot frontière s’imposa lentement pour acquérir son sens actuel, et sa représentation – un trait sur une carte qui crée dans le même temps, des espaces séparés et des zones d’échanges. En droit constitutionnel, ce trait délimite un territoire, où vit un peuple, éventuellement avec des minorités ou/et des peuples autochtones, peuple sur lequel s’exerce, ou cherche à s’exercer, un pouvoir souverain. De l’autre côté du trait s’exerce un autre pouvoir souverain. Il y a donc un rapport spécifique entre le trait abstrait, sa matérialisation par des postes-frontières, check-points, murailles, la surface à l’intérieur du trait et l’institutionnalisation de formes de pouvoir et de gouvernement impliquant une administration, une justice, une fiscalité, un drapeau, une ou des monnaies, etc. Ces traits peuvent être contestés – ce sont les conflits frontaliers, chauds ou froids, qui se règlent par la force ou par le droit –, déplacés – que ce soit par la force ou par accord entre les parties, renforcés par des murs, coordonnés avec d’autres lorsque se forme une entité régionale comme l’Union européenne. Sans ce rapport entre le trait, la surface, le peuple et un pouvoir de jurisdictio, une politique consentie est-elle possible ?

Lire la suite

Émotions

Journée(s) d'étude - Mardi 24 mai 2016 - 08:30

Les émotions occupent une place de plus en plus importante dans les sciences humaines et sociales contemporaines. Pour ce qui est de la sociologie, cette évolution n’est pas sans lien avec la généralisation du recours à l’enquête ethnographique et aux entretiens, qui placent souvent, sinon toujours, le sociologue face aux émotions des enquêtés, et face aux siennes. Des moments d’épreuves semblables à ceux que la société française a vécu avec les attentats de janvier et de novembre 2015 confèrent aussi à cette question des émotions une urgence particulière.

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

190-198 Avenue de France 75013 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 86
        +33 (0)1 49 54 25 95
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr