Les membres | Membres affiliés

Dominique Cardon

DC

Membre affilié

Chercheur au Laboratoire des usages de France Telecom R&D

Présentation des recherches

Sous différents angles, mes recherches portent sur les transformations contemporaines de l’espace public en portant attention aux infrastructures de médiation offertes par les nouvelles technologies ; au rôle de la critique dans le débat public ; et aux dynamiques d’individualisation et de participation à la production d’expression publique.

 

Ces recherches portent sur différents terrains :

  • Les médias alternatifs
  • Le mouvement altermondialiste et les organisations militantes internationales
  • L’articulation entre pratiques culturelles et sociabilités
  • Les outils d’expression individuelle (blogs, wiki, etc.) sur le web
  • Les formes d’innovations par l’usage dans le développement des nouveaux médias de l’Internet

 

Publications

Ouvrages

♦ Cardon Dominique & Granjon Fabien, Nouvelle édition revue et complétée de : Médiactivistes, Paris, Presses de science po’, 2013.

♦ Cardon Dominique, La démocratie internet. Promesses et limites, Paris, Seuil, 2010.

♦ Cardon Dominique, Médiactivistes (avec Fabien Granjon), Paris, Presses de Science-Po, 2010.

 

Contributions à des ouvrages collectifs

2014

♦ Cardon Dominique, « Zoomer ou dézoomer ? Les enjeux politiques des données ouvertes », in Stiegler Bernard (dir.), Digital Studies. Organologie des savoirs et technologies de la connaissance, Paris, FYP Editions, 2014, p. 79-94.

2013

♦ Cardon Dominique, « Comment s’auto-organise la production des savoirs sur Wikipédia ? », inLarqué Lionel & Pestre Dominique (dir.), Les sciences, ça nous regarde, Paris, Les empêcheurs de penser en rond/La Découverte, 2013, p. 266-272.

2012

♦ Cardon Dominique, « Discipline but not punish : The governance of Wikipedia », Massit-Folléa Françoise, Méadel Cécile & Monnoyer-Smith Laurence (eds), Normative Experience in Internet Politics, Paris, Presses des Mines, 2012, p. 209-232.

♦ Cardon Dominique, « Les origines hippies de la révolution digitale », préface à Turner Fred, Aux sources de l’utopie numérique. De la contre-culture à la cyberculture, Stewart Brand, un homme d’influence, Paris, C&F Éditions, 2012, p. 11-32. [http://cfeditions.com/Turner/ressources/Turner_Specimen.pdf].

♦ Cardon Dominique, « Montrer/Regarder. L’économie de la visibilité sur les réseaux sociaux d’Internet », in Marquet Jacques & Janssen Christophe (dir.), Lien social et Internet dans l’espace privé, Paris, Academia/L’Harmattan, 2012, p. 21-50.

♦ Cardon Dominique, « La compétition politique sur Internet », in Cayrol Roland & Charon Jean-Marie (dir.), Médias, opinions et présidentielles, Paris, INA Editions, 2012, p. 141-149.

2011

♦ Cardon Dominique, « Esquisse de géographie de la blogosphère politique » (avec Guilhem Fouetillou, Clémence Lerondeau et Christophe Prieur), in Greffet (Fabienne), dir., Continuerlalutte.com. Les partis politiques sur le web, Paris, Les Presses de Sciences Po, 2011, p. 73-94.

2010

♦ Cardon Dominique, « Confiner le clair-obscur : réflexions sur la protection de la vie personnelle sur le web 2.0 », in Millerand F., Proulx S. et Rueff J. (dir.), Web social. Mutation de la communication, Québec, Presses de l’Université du Québec, 2010, p. 315-328.

♦ Cardon Dominique, « Le rôle du citoyen dans la blogosphère », Critique de la société de l’information, Hermès « Les Essentiels », CNRS Éditions, 2010, p. 91-102.

♦ Cardon Dominique, « Confiner le clair-obscur : réflexions sur la protection de la vie personnelle sur le web 2.0 », in Millerand Florence, Proulx Serge & Rueff Julien (dir.), Web social. Mutation de la communication, Québec, Presses de l’Université du Québec, 2010, p. 315-328.

2007

♦ Cardon Dominique, « Les réseaux de relations sur Internet : un objet de recherche pour l’informatique et les sciences sociales » (avec Christophe Prieur) in Brossaud C. & Reber B. (dir.), Humanités numériques 1. Nouvelles technologie cognitives et épistémologie, Paris, Lavoisier, 2007, p 147-164.

2006

♦ Cardon Dominique, « La rébellion dans la communication », in Crettiez Xavier, Sommier & Isabelle (dir.), La France rebelle. Tous les mouvements et acteurs de la contestation, Paris, Michalon, 2006, p. 503-514.

♦ Cardon Dominique, « Médias alternatifs et radicalisation de la critique » (avec Fabien Granjon) in A. Collovald & B. Gaïti (dir.), La démocratie aux extrêmes. Sur la radicalisation politique, Paris, La Dispute, 2006, p. 309-334.

♦ Cardon Dominique, « L’équipement technologique des débats altermondialistes » (avec Christophe Aguiton), in S. Proulx, L. Poissant & M. Sénécal (dir.), Communautés virtuelles. Penser et agir en réseau, Laval, Presses Universitaire de Laval, 2006, p. 335-349

2005

♦ Cardon Dominique, « Sociabilités et entrelacement des médias » (avec Zbigniew Smoreda et Valérie Beaudouin), in Moati Ph. (dir.), Nouvelles technologies et modes de vie. Aliénation ou hypermodernité ?, Paris, Éditions de l’Aube, 2005, p. 99-123.

♦ Cardon Dominique, « Militants et TIC » (avec Christophe Aguiton) in D. Benamrane, B. Jafré ,  F.-X. Verschave (dir.), Les télécommunications entre bien public et marchandise, Paris, Editions Charles Leopold Meyer, 2005, p. 287-297.

♦ Cardon Dominique, « Médias alternatifs et média-activistes » (avec Fabien Granjon), in E. Agrikoliansky, O. Fillieule, N. Mayer (dir.), L’altermondialisme en France. La longue histoire d’une nouvelle cause, Paris, Flammarion, 2005, p. 175-198.

♦ Cardon Dominique, « Le travail des congés. Brève histoire du déploiement d’un workflow de prise de congé sur l’Intranet » (avec Julien Morel), in E. Kessous & J.-L. Metzger (dir.), Le travail avec les technologies de l’information, Paris, Hermès, 2005, p. 45-68.

2003

♦ Cardon Dominique, « Dans les coulisses du public. Un regard ethnographique sur le travail des programmateurs du Téléthon » (avec Jean-Philippe Heurtin), in Cefaï Daniel & Pasquier Dominique (dir.), Les sens du public. Publics politiques, publics médiatiques, Paris, PUF, 2003 p. 419-442.

2000

♦ Cardon Dominique, « Réunions à distance. La place du son, de l’image et des données », in D. Thierry (dir.), Nouvelles technologies de communication. Nouveaux usages ? Nouveaux métiers ?, Paris, L’Harmattan, 2000, p. 47-52.

1999

♦ Cardon Dominique, « La critique en régime d’impuissance », in François Bastien & Neveu Éric (dir.), Espace public mosaïque, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 1999.
À lire : l’article en ligne.

 

Articles

2014

♦ Cardon Dominique, Smoreda Zbigniew, « Réseaux et les mutations de la sociabilité », Réseaux, n°184-185, juin 2014, p. 161-185.

♦ Cardon Dominique, Venturini Tommaso, Cointet Jean-Phillipe,  « Méthodes digitales : approches quali/quanti des données numériques », Réseaux, n°188, décembre 2014, p. 9-22.

♦ Cardon Dominique, Fouetillou Guilhem, Roth Camille, « Topographie de la renommée en ligne : un modèle structurel des communautés thématiques du web français et allemand », Réseaux, n°188, décembre 2014, p. 85-119.

2013

♦ Cardon Dominique, « Du lien au like sur internet. Deux mesures de la réputation », Communications, 93, « La réputation », 2013, p. 173-186.

♦ Cardon Dominique, « L’ordre des informations entre algorithmes et subjectivité », Documentaliste. Sciences de l’information, 4, décembre 2013, p. 34-36.

♦ Cardon Dominique, « Liens faibles et liens forts sur les réseaux sociaux », Cahiers français, Paris, La documentation française, 372, janvier-février 2013, p. 61-65.

2012

♦ Cardon Dominique, « Dans l’esprit du PageRank. Une enquête sur l’algorithme de Google », Réseaux, vol. 31, n°177, 2012, p. 63-95.

♦ Cardon Dominique, « Politique des algorithmes. Présentation », », Réseaux, vol. 31, n°177, 2012, p. 9-21.

♦ Cardon Dominique, « Regarder les données », Multitudes, n°49, été 2012, p. 138-142.

2011

♦ Cardon Dominique, « Réseaux sociaux de l’Internet », Communications, « Culture numérique », n°88, 2011, p. 141-148.

♦ Cardon Dominique, « L’ordre du Web », Médium, « Réseaux après l’utopie », n°29, octobre-décembre 2011, p. 191-202.

2009

♦ Cardon Dominique, « La vigilance participative. Une interprétation de la gouvernance de Wikipédia » (avec Julien Levrel), Réseaux, 154, 2009, p. 51-89.
À lire : l’article en ligne.

♦ Cardon Dominique, « Pourquoi partager mes photos de vacances avec des inconnus ? Les usages de Flickr », (avec Jean-Samuel Beuscart, Christophe Prieur et Nicolas Pissard), Réseaux, 154, 2009, p. 91-129.
À lire : l’article en ligne.

♦ Cardon Dominique, « Does showing off help to make friends? Experimenting a sociological game on self-exhibition and social networks » (avec Christophe Aguiton, Aymeric Castelain, Pierre Fremaux, Hèléne Girard, Fabien Granjon, Charles Nepote, Zbigniew Smoreda, Dilara Trupia, Cezary Ziemlicki), International Conference on Weblog and Social Media’09, San José, California, 17-20 mai 2009.
À lire : l’article en ligne et l’article en pdf.

♦ Cardon Dominique, « Living Maps. New data, new uses, new problems » (avec Christophe Aguiton et Zbigniew Smoreda), First International Forum on the Application and Management of Personal Electronic Information October 12-13, 2009 MIT, Cambridge, MA.

2008

♦ Cardon Dominique, « Formes politiques et coopération digitale. Les usages d’Internet par les Forums sociaux » (avec Nicolas Haeringer), in Sommier I., Fillieule O. & Agrikoliansky E. (dir.), Généalogie des mouvements altermondialistes en Europe. Une perspective comparée, Paris, Karthala, 2008, p. 247-268.

♦ Cardon Dominique, « Le design de la visibilité. Un essai de cartographie du web 2.0 », Réseaux, 152, 2008, p.93-137.
À lire : l’article en ligne.

2007

♦ Cardon Dominique, « The Strength of Weak Cooperation: An attempt to Understand the Meaning of Web2.0 » (avec Christophe Aguiton), Communications & Strategies, 65, p. 51-65.
À lire : l’article en ligne.

♦ Cardon Dominique, « Le style délibératif de la “blogosphère citoyenne” », Hermès, Paroles publiques. Communiquer dans la cité, 47, 2007, p. 51-58.

♦ Cardon Dominique, « Scrivere all’amica delle onde: le lettere alla trasmissione radiofonica di Menie Gregroire (1967-1981) » (avec Smaïn Laacher), Archivio trentino. Rivista di studi sull’eta moderna e contemporanea, 1, 2007, p. 333-346.

♦ Cardon Dominique, « Le renouveau des pratiques médiatiques alternatives » (avec Fabien Granjon), Contretemps, 18, février 2007, p. 89-98.

2006

♦ Cardon Dominique, « La production de soi comme technique relationnelle. Un essai de typologie des blogs par leurs publics » (avec Hélène Delaunay-Teterel), Réseaux, 138, juillet-août 2006, p. 15-71.
À lire : l’article au format pdf.

♦ Cardon Dominique, « Autopublication(s) » (avec Valérie Jeanne-Perrier, Florence Le Cam, Nicolas Pélissier), Réseaux, 137, mai-juin 2006, p. 9-25.
À lire : l’article en ligne

♦ Cardon Dominique, « La trajectoire des innovations ascendantes : inventivité, coproduction et collectifs sur Internet », communication au colloque Innovations, Usages, Réseaux, Université de Montpellier, 17-18 novembre 2006.
Accessible en ligne

2003

♦ Cardon Dominique, « Droit au plaisir et devoir d’orgasme dans l’émission de Menie Grégoire », Le Temps des Médias, n° 1, automne 2003, p. 77-94.
À lire : l’article en ligne.

♦ Cardon Dominique, « Le mouvement alter-mondialiste et ses médias. Créer pour résister, nouvelles structures d’information, d’édition et de production » (avec Fabien Granjon), L’œil électrique, 30, 2003, p. 42-45.

♦ Cardon Dominique, « Peut-on se libérer des formats médiatiques ? Le mouvement alter-mondialisation et l’Internet » (avec Fabien Granjon), Mouvements, 25, janvier-  2003, p. 67-73.

♦ Cardon Dominique, « Coopération électronique et changement organisationnel », Travail et emploi, 94, avril 2003, p 45-50.

2001

♦ Cardon Dominique, « De clic en clic. Rationalisation et créativité dans les usages de l’intranet »  (avec Valérie Beaudouin et Alexandre Mallard), Sociologie du travail, 43-3, 2001.

♦ Cardon Dominique, « Usages radiophoniques de la psychologie » (avec Smaïn Laacher), L’école des parents, hors série n°1, 2001, p. 40-43.

2000

♦ Cardon Dominique, « La production coopérative des factures. Cas de mise en place d’un outil de groupware », Réseaux, 104, 2000, p.95-118.

1999

♦ Cardon Dominique, « Les formats de la générosité. Trois explorations du Téléthon » (avec Jean-Philippe Heurtin, Olivier Martin, Anne-Sylvie Pharabod et Sabine Rozier), Réseaux, n°95, volume 17, 1999, p. 15-105.
À lire : l’article en ligne.

♦ Cardon Dominique, « Le courrier de Menie Grégoire », Dossier de l’audiovisuel, INA/La documentation française, « Radio et télévision. Les archives écrites », n° 70, 1999, p. 29-31.

1998

♦ Cardon Dominique, « Mais qui fait bouger le compteur du Téléthon ? La sensibilité humanitaire et sa critique » (avec Jean-Philippe Heurtin, Anne-Sylvie Pharabod et Sabine Rozier), Sciences sociales et santé, 1998, vol. 16, n3, septembre 1998, p. 17-40.
À lire : l’article en ligne.

1997

♦ Cardon Dominique, « Les sciences sociales et les machines à coopérer », Réseaux, 85 septembre-octobre 1997.

1995

♦ Cardon Dominique, « Les confidences des Françaises à Menie Grégoire » (avec Smaïn Laacher), Sciences humaines, n° 53, août-septembre 1995, p. 10-15.

♦ Cardon Dominique, « “Chère Menie…” Émotions et engagements de l’auditeur de Menie Grégoire », Réseaux, n° 70, mars-avril 1995, p. 41-78.
À lire : l’article en ligne.

♦ Cardon Dominique, « Comment se faire entendre ? Les prises de parole des auditeurs de RTL », Politix, n° 31, 3ème trimestre 1995, p. 145-186.
À lire : l’article en ligne.

♦ Cardon Dominique, « Parler en public » (avec Jean-Philippe Heurtin et Cyril Lemieux), Politix, n° 31, 3ème trimestre 1995, p. 5-19.
À lire : l’article en ligne.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Internationalisaton de la recherche scientifique

Débat - Mardi 18 octobre 2016 - 14:00

La Revue française de sociologie, les Presses de Sciences Po, le Centre d’Etude des Mouvements Sociaux et le Groupe Sciences et Technologies de l’Institut Marcel Mauss (UMR CNRS-EHESS) sont heureux de vous convier à assister à une table ronde qui se déroulera le 18 octobre 2016, de 14h à 16h, à l’EHESS, 190 avenue de France à Paris (salles 640-641 au 6e étage), à l’occasion de la parution du dernier numéro de la Revue française de sociologie consacré à l’internationalisaton de la recherche scientifique, coordonné par Michel Dubois, Yves Gingras et Claude Rosental.

Lire la suite

“Medicalized” Childbirth as a Public Problem

Journée(s) d'étude - Jeudi 29 septembre 2016 - 09:00

Obstetrical knowledge, technologies and practices have dramatically transformed women’s reproductive experiences worldwide. Medicalization of childbirth was accelerated in the 20th century by the displacement of childbirth from home to the hospital, and by the generalization of surgical techniques and pharmaceutical products. Medical interventionism took multiple, situated forms. Some countries (Brazil, China, Mexico, Turkey, Italy) normalized C-sections as a no-risk and no-pain alternative to “natural” birth; others, like France and Québec, generalized the use of epidural anesthesia; in many contexts, the induction of labor, its acceleration by oxytocin, and episiotomy became routinely employed techniques.

Lire la suite

Frontières

Journée(s) d'étude - Vendredi 03 juin 2016 - 09:00

Quand la demande d’abolition des frontières se fait pressante, qu’elle vienne des pouvoirs économiques ou de la société civile, que de multiples frontières et murs se recréent dans toutes les régions du monde, que des guerres sont à la fois localisées et déterritorialisées, il paraît nécessaire de revenir aux origines, lorsque le concept n’existait pas encore, aux raisons d’être qui ont été avancées pour les constituer, aux fonctions qui leur sont dévolues. Nous le ferons en examinant d’emblée le sens de la revendication contemporaine de leur abolition. Munis de ce bagage, nous cheminerons, depuis la pluralité des concepts utilisés par les historiens grecs jusqu’au sillon de Romulus, fondateur pour la mythologie juridique. Le mot frontière s’imposa lentement pour acquérir son sens actuel, et sa représentation – un trait sur une carte qui crée dans le même temps, des espaces séparés et des zones d’échanges. En droit constitutionnel, ce trait délimite un territoire, où vit un peuple, éventuellement avec des minorités ou/et des peuples autochtones, peuple sur lequel s’exerce, ou cherche à s’exercer, un pouvoir souverain. De l’autre côté du trait s’exerce un autre pouvoir souverain. Il y a donc un rapport spécifique entre le trait abstrait, sa matérialisation par des postes-frontières, check-points, murailles, la surface à l’intérieur du trait et l’institutionnalisation de formes de pouvoir et de gouvernement impliquant une administration, une justice, une fiscalité, un drapeau, une ou des monnaies, etc. Ces traits peuvent être contestés – ce sont les conflits frontaliers, chauds ou froids, qui se règlent par la force ou par le droit –, déplacés – que ce soit par la force ou par accord entre les parties, renforcés par des murs, coordonnés avec d’autres lorsque se forme une entité régionale comme l’Union européenne. Sans ce rapport entre le trait, la surface, le peuple et un pouvoir de jurisdictio, une politique consentie est-elle possible ?

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

190-198 Avenue de France 75013 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 86
        +33 (0)1 49 54 25 95
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr