Les membres | Membres affiliés

Laurence Kaufmann

LK

Professeure ordinaire en Sociologie – Université de Lausanne / Membre affiliée

Recherche

Description des recherches effectuées

Mes recherches et mes publications suivent trois directions, toutes complémentaires entre elles, dont le fil conducteur est la question de la communication et de la culture au sens large de l’ensemble des croyances, des récits et des pratiques en vigueur dans une communauté donnée. Communication et culture sont bien entendu des phénomènes indissociables. L’interaction de face-à-face et l’interaction à distance, ainsi que les différentes techniques de communication et leur mode d’usage, vertical ou horizontal, jouent en effet un rôle essentiel dans le procès de production, de diffusion et de « maintenance » culturelles. D’une part, la condition de possibilité de toute communication est l’existence d’un monde mental conjointement habitable, meublé par des croyances et des significations culturelles que leur mise en commun contribue, à son tour, à renforcer. D’autre part, la communication permet à des individus de produire de nouveaux « objets » culturels, que ce soit des artefacts matériels (i.e. des outils), des « entités » sociales (i.e. l’opinion publique) ou des fictions imaginaires (i.e. Frankenstein). Mes différentes recherches explorent théoriquement et empiriquement les multiples facettes de cette mise en commun en procédant, d’une part, à une enquête historiques sur la sociogenèse de l’opinion publique et sur le changement social et politique de grande envergure auquel son émergence a contribué, et, d’autre part, à des recherches expérimentales sur les compétences qui permettent aux agents ordinaires de construire « le sens des structures sociales ».

 

(1) Ma première direction de recherche se penche sur la généalogie historique et les propriétés intrinsèques du concept d’opinion publique et sur les raisons, sociologiques, argumentatives et sémantiques, qui permettent d’expliquer l’efficacité politique et symbolique dont elle bénéficie actuellement. Cela m’a conduit à être particulièrement attentive à la structure des récits publics et des pratiques culturelles, aux différentes modalités de communication, savantes et populaires, et au lien de société particulier qui ont contribué à sa consécration comme principe générique de gouvernement.

 

(2) Ma deuxième direction de recherche porte sur les modes d’existence et de constitution des institutions et des collectifs en adoptant une perspective analytique transversale qui vise à mettre en évidence les différences et les similitudes entre des collectifs aussi hétérogènes que les publics médiatiques, les collectifs politiques et les communautés religieuses.

 

(3) Ma troisième direction de recherche utilise les apports de la psychologie du développement, de la psychologie comparative et de l’anthropologie pour analyser les compétences indispensables que requiert l’adaptation à la vie sociale et culturelle, telles que l’interprétation de l’action, la compétence narrative, la compréhension des règles et l’acquisition des croyances culturelles apparemment irrationnelles

 

Publications

Ouvrages, direction d'ouvrages et de revues

2014

♦ Kaufmann L., Kneubühler M. (dir.), Dossier « Affecter, être affecté. Autour des travaux de Jeanne Favret-Saada », SociologieS [En ligne], p. nn, 2014.

2011

♦ Kaufmann L., Clément F. (eds.), La sociologie cognitive. Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 2011.

2010

♦ Kaufmann L., Direction de l’ouvrage collectif Qu’est-ce qu’un collectif ? Du commun au politique (avec D. Trom), Raisons pratiques, n°20, Paris, Éditions de l’EHESS.

2008

♦ Kaufmann L., Direction du double numéro spécial de la revue Réseaux, Médiations (en collaboration avec O. Voirol).

2007

♦ Kaufmann L., Direction du double numéro spécial de la revue Intellectica, Cognition, Society and Culture. What Cognitive scientists have to say to Social Scientists (en collaboration avec F. Clément).

2006

♦ Kaufmann L., À la croisée des esprits. Esquisse de l’ontologie d’un fait social : l’opinion publique, Lille, ANRT.

2005

♦ Kaufmann L., Le monde selon John Searle(en collaboration avec F. Clément), Paris, Cerf.

2003

♦ Kaufmann L., Direction de l’ouvrage collectif L’invention de la société. Nominalisme politique et science sociale au XVIIIe siècle (en collaboration. avec J.Guilhaumou), Raisons Pratiques, n°14, Paris, Éditions de l’EHESS.

 

Articles dans journaux expertisés

2015

♦ Bernard S., Clément F., Kaufmann L., « Rules Trump Desires in Preschoolers' Predictions of Group Behavior », Social Development.

♦ Corradi-Dell'Acqua C., Turri F., Kaufmann L., Clément F., Schwartz S., « How the brain predicts people's behavior in relation to rules and desires. Evidence of a medio-prefrontal dissociation », Cortex.

♦ Kaufmann L., Clément F., « Must cognitive anthropology be mentalistic? Moving towards a relational ontology of social reality », Social Anthropology 23(2), 2015, pp. 201-203.  

♦ Charafeddine R., Mercier H., Clément F, Kaufmann L., Berchtold A, Reboul A, Van der Henst J-B., « How Preschoolers use cues of dominance to make sense of their social environment », Journal of Cognition and Development, 2015.

♦ Malbois F., Kaufmann L., « De l’espace public comme organisation. L’architecture feuilletée des énonciations publiques », Revue française en sciences de l’information et de la communication, 2015.

2014

♦ Kaufmann L., « Pouvoir des mots, effet des sorts : quelques réflexions sur l’entrée en action sorcellaire », SociologieS,[En ligne], p. nn, 2014.

♦ Kaufmann L.,  Kneubühler M, « Affecter, être affecté. Introduction au dossier “Autour des travaux de Jeanne Favret-Saada” » , SociologieS [En ligne], p. nn, 2014.

♦ Kaufmann L., Clément F., Harris P., Bernard S., Antonietti J-P., « Rousseau's Child: Preschoolers Expect Strangers to Favor Prosocial Actions », Swiss Journal of Psychology 73(2), p. 105-110, 2014.

♦ Kaufmann L., Clément F.,« Wired for Society: Cognizing Pathways to Society and Culture », Topoi: An International Review of Philosophy 33(2), p. 20-45, 2014.

2013

♦ Kaufmann L., « Les médiations de l'expérience. Retour sur l'oeuvre de Dorothy Smith », EspacesTemps.net [en ligne], p. nn, 2013.

♦ Kaufmann L., « Le silence des agneaux. L'hospitalité libérale à l'épreuve du fondamentalisme », SociologieS [En ligne] (mis en ligne le 19 novembre 2013), p. 1-10, 11-2013.

2012

♦ Kaufmann L., Cordonier L.,« Les sociologues ont-ils perdu l'esprit ? À la recherche des structures élémentaires de la vie sociale », SociologieS [En ligne] (Débats, Le naturalisme social, mis en ligne le 27 janvier 2012), p. 1-35, 2012.

♦ Kaufmann L., « Agir en règle. Le pari grammatical de la sociologie pragmatique à l'épreuve de la critique », Raison publique 16, p. 227-263, 2012.

♦ Kaufmann L., Gonzalez P., « The social scientist, the public, and the pragmatist gaze. Exploring the critical conditions of sociological inquiry », European Journal of Pragmatism and American Philosophy 4(1), pp. 55-83, 2012.

2011

♦ Kaufmann L., « Vers un naturalisme social. À la croisée des sciences sociales et des sciences cognitives » (en collab. avec Laurent Cordonier), SociologieS [En ligne], Débats, mis en ligne en septembre 2011.

♦ Kaufmann L., « Social Cognition is not Reducible to Theory of Mind When Children use Deontic Rules to Predict Other’s Behaviors », (en collab. avec F. Clément et S. Bernard), British Journal of Developmental Psychology.

2010

♦ Kaufmann L., « Faire collectif : de la constitution à la maintenance », Raisons Pratiques, n° 20, Paris, EHESS, p. 240-282.

2008

♦ Kaufmann L., « La société de déférence. Médias, médiations et communication », Réseaux, 148/149, p. 79-116.

♦ Kaufmann L., « Esquisse d’une sociologie de la première personne », in A. Giovannoni, A et J. Guilhaumou (eds.) Histoire et subjectivation, ( avec K.Skuza), Paris, Kimé, p. 57-100.

♦ Kaufmann L., « Paths for a Naturalistic Approach of Culture », (avec F. Clément), Intellectica, 46-47, p. 7-24. 

♦ Kaufmann L., « How culture comes to mind. From Social Affordances to Cultural Analogies » (en collab. avec F. Clément), Intellectica, 46-47, p. 221-250. 

2007

♦ Kaufmann L., « Les formes élémentaires de la vie sociale » (en collab. avec F. Clément), Enquête, 6, p. 241-269.

2006

♦ Kaufmann L., « Les voies de la déférence. De la nature des concepts sociopolitiques », Langage et Société, 117, p. 89-116. 

2005

♦ Kaufmann L., « Self-in-a-Vat. On John Searle’s Ontology of Reasons for Acting », Philosophy of the Social Sciences, 35 (4), p. 447-479. 

2003

♦ Kaufmann L., « Le Dieu Social. Vers une socio-logie du nominalisme en Révolution », Raisons Pratiques, 14, p. 123-161. 

♦ Kaufmann L., « Entre ficcion y realidad. La opinion publica en la Francia del siglo XVIII », Historia Contemporanea, 27, p. 81-600.

♦ Kaufmann L., « La sociologie est-elle un savoir infus? De la nature sociale de l’architecture cognitive » (en collab. avec F.Clément), Intellectica,36-37, p. 421-457.

♦ Kaufmann L., « L’opinion publique: oxymoron ou pléonasme? », Réseaux, 117 (21), p. 257-288.

♦ Kaufmann L., « In Search of a Cultural “Common Denominator”. Metaphors, Historical Change and Folk Metaphysics », Social Science Information, 42 (1), p. 107-142.

2002

♦ Kaufmann L., « La prédication “nostrologique”. Quelques réflexions sur la nature du politique », Revue Européenne des Sciences Sociales, Tome XL, 124, p. 283-308. 

♦ Kaufmann L., « L’opinion publique ou la sémantique de la normalité », Langage et Société, 100, p. 49-79.

1999

♦ Kaufmann L., « Esprit, es-tu là? Le sociologue et l’autorité de la première personne », Information sur les Sciences Sociales, 38 (2), p. 203-248. 

♦ Kaufmann L., « Les faits sociaux sont-ils des choses ? », Critique, 630, p. 890-911. 

1998

♦ Kaufmann L., « New Trends in French Communication Research » (en collab. avec P.Beaud), Javnost-The Public, 5 (1), p. 3-34. 

1996

♦ Kaufmann L., « Esquisse d’une ontologie des faits sociaux. La posologie de John Searle » (en collab. avec F.Clément), Réseaux, 79, p. 123-161. 

 

Chapitres de livres

2016

♦ Kaufmann L., « La norme du “semblable” : entre moralité, socialité et politique », in Heintz M, Rivoal Isabel (eds.), Morale et cognition : l'épreuve du terrain, Paris, CNRS Editions, 2016.

♦ Kaufmann L., Gonzalez P., « Ces événements qui nous affectent », in Amiotte-Suchet L., Salzbrunn M. (eds.), L'événement en religion : ruptures historiques, constructions biographiques et mobilisations collectives, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2016.

2015

♦ Kaufmann L., Malbois F,« “S'éprouver” en public. L'arc affectif de l'indignation dans la controverse “Iacub-DSK” », in Rabatel A., Monte M. & das Graças Soares Rodrigues M. (eds.), Comment les médias parlent des émotions. L'affaire Nafissatou Diallo contre Dominique Strauss-Kahn, Limoges, Lambert Lucas, 2015.

2012

♦ Kaufmann L., « Le Devoir de Cité », in Gonzalez P., Monnot C. (eds.) Le religieux entre Science et Cité. Religions en perspectives 26, Labor et Fides, Genève, p. 181-184, 2012.

2011

♦ Kaufmann L., Clément F., « Ouvertures. Vers une sociologie cognitive “intégrative” ? », in Clément F., Kaufmann L. (eds.) La sociologie cognitive. Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris, p. 355-368, 2011.

♦ Kaufmann L., «Clément F.,« L'esprit des sociétés. Bilan et perspectives en sociologie cognitive », in Clément F., Kaufmann L. (eds.) La sociologie cognitive. Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris, p. 7-42, 2011.

♦ Kaufmann L., « Social minds », Handbook of Philosophy of Social Science, London, Sage.

2010

♦ Kaufmann L., « Qu’est-ce qu’un collectif ? Présentation » (avec D. Trom), in Raisons pratiques, n° 20, Paris, EHESS, p. 1-20.

♦ Kaufmann L.,  « Faire collectif : de la constitution à la maintenance. », in Raisons pratiques, n° 20, Paris, EHESS, p. 331-372.

2009

♦ Kaufmann L., « L'être humain se cache dans les détails », Postface à A. Piette, L'acte d'exister. Une phénoménographie de la présence, Socrate Éditions Promarex, p. 187-199.

2008

♦ Kaufmann L., « Médiations. Présentation », (avec O. Voirol), Réseaux, p. 11-24.

2006

♦ Kaufmann L., « Opinion publique », in Patrick Savidan et Sylvie Mesure (dir.), Le Dictionnaire des Sciences Humaines, Paris, PUF, p. 833-835. 

2004

♦ Kaufmann L., « Entre réalité et fiction. L’opinion publique dans la France du XVIIIe siècle », in J. Fernandez Sebastian et J. Chassin (coord.), L’avènement de l’opinion publique. Europe et Amérique XVIIIe et XIXe siècle, Paris, L’Harmattan, p. 91-108. 

2001

♦ Kaufmann L., « Policying opinions. Elites, science and popular opinion » (avec P. Beaud), in S. Splichal (éd.), Public Opinion and Democracy: Vox Populi-Vox Dei?, Hampton Press, p. 55-84.

♦ Kaufmann L., "Comment analyser les collectifs et les institutions ? Ethnométhodologie et holisme anthropologique » (avec L. Quéré), in M. de Fornel et al. (éds.) L’Ethnométhodologie. Une sociologie radicale, Paris, La Découverte, p. 361-390.

1994

♦ Kaufmann L., « Voulez-vous enregistrer ? Splendeurs et misères des réseaux de communication », Proceedings of European Conference on Computer Science, Communications & Society: a technical and cultural challenge, Université de Neuchâtel, Suisse. 

 

Publications de notes critiques

2006

♦ Kaufmann L., À propos du livre d’E. Négrel et J.-P. Sermain (dir.), « Une expérience rhétorique. L’éloquence de la Révolution », Les Annales. Histoire, Sciences Sociales, 4, p 966-969.

♦ Kaufmann L., À propos du livre de J. Guilhaumou,« Sieyès et l’ordre de la langue », Les Annales. Histoire, Sciences Sociales, 4, p. 963-966.

♦ Kaufmann L., À propos du livre de J. Garrisson,« L’affaire Calas. Miroir des passions françaises », Les Annales. Histoire, Sciences Sociales, 4, p. 945-947.

2005

♦ Kaufmann L., À propos du livre d’H. Duccini, « Faire voir, faire croire. L’opinion publique sous Louis XIII », Les Annales. Histoire, Sciences Sociales, 5, p. 1118-1120.

2002

♦ Kaufmann L., À propos du livre de D. Gordon, « Citizens without Sovereignty. Equality and Sociability in French Thought », Réseaux, 111/112.

1998

♦ Kaufmann L., À propos d’E. Bourdieu, « Savoir Faire. Contribution à une théorie dispositionnelle de l’action », Réseaux, 90.

♦ Kaufmann L., À propos du livre de P. Pharo, « Sociologie de l’esprit. Conceptualisation et vie sociale », Réseaux, 88.

♦ Kaufmann L., À propos du livre de S. Maza, « Vies privées, affaires publiques », Réseaux, 87.

1997

♦ Kaufmann L., À propos du livre de V. Descombes, « Les institutions du sens », Réseaux, 85.

♦ Kaufmann L., À propos du livre d’A. Semprini, « Analyser la communication », Réseaux, 85.

1996

♦ Kaufmann L., À propos du livre de P. Lévy, « Qu’est-ce que le virtuel », Réseaux, 76.

1995

♦ Kaufmann L., À propos du livre d’H. Merlin, « Public et littérature en France au XVIIIe siècle », Réseaux, 72-73.

♦ Kaufmann L., À propos du livre de P. Livet, « La communauté virtuelle », Réseaux, 72-73.

 

Traductions

2003

♦ Kaufmann L., Traduction de l’article en anglais de D. Gordon (2003) « Le principe de dématérialisation : Sociabilité et circulation au 18e siècle » (The Dematerialization Principle: Sociability and Circulation in the Eighteenth Century),Raisons Pratiques, 14, Paris, Éditions de l’EHESS.

♦ Kaufmann L., Traduction de l’article en anglais de D. Colman (2003) « De la Révolution à la Raison : les Sciences Morales et Politiques dans la République Thermidorienne » (From Revolution to Reason: The Moral and Political Sciences in the Thermidorian Republic), Raisons Pratiques, 14, Paris, Éditions de l’EHESS.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Camilo León-Quijano a remporté la quatrième édition du prix du diaporama sonore

Prix et distinctions -Doctorant en sociologie à l’EHESS, Camilo León-Quijano a remporté le prix du diaporama sonore 2017 avec son travail consacré à des adolescentes joueuses de rugby à Sarcelles. Le prix est décerné par Diapéro, Libération et Fisheye Magazine. Le diaporama sonore est consultabl (...)(...)

Lire la suite

Health, Reproduction and Sexuality: Neoliberal-Authoritarian Modes of Governing the Woman’s Body in Turkey

Appel à communication - Mercredi 06 décembre 2017 - 20:00Neoliberalism has been hegemonic for the last three decades in many parts of the world, with its consequences of dismantling of welfare states, imposition of austerity measures, restructuring of health systems, and rising conservatism and (...)(...)

Lire la suite

Design graphique et recherches en sciences sociales

Exposition - Lundi 13 novembre 2017 - 19:00À l'occasion du cinquantième anniversaire de la publication de la Sémiologie graphique de Jacques Bertin, un projet de recherche a été initié à partir des productions du Laboratoire de Graphique créé et dirigé par le cartographe et sémiologue Jacques Be (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr