Les Membres | Membres statutaires

Kamel Boukir

KB

maître de conférences EHESS

Coordonnées

54 Bd. Raspail 75006 Paris

(bureau 607)

kamel.boukir[at]ehess.fr

Kamel Boukir a consacré sa thèse de doctorat à La vie morale des « cités ». Il s’est penché sur l’éthique du défi et le sens de la démesure que les jeunes cultivent dans leur entre-soi. Dans le but de comprendre les ressorts des hiérarchies juvéniles, il a suivi pendant plusieurs années des cohortes de jeunes d’une banlieue parisienne, issus pour la plupart de familles de migrants, depuis la bande d’adolescents à l’école et la MJC, au business de stupéfiants et aux « embrouilles », en passant par le terrain de football et la salle de jiu-jitsu brésilien. Il a ainsi dégagé les perspectives de ces jeunes dans leurs milieux de vie le long de leurs trajectoires biographiques, en remontant à la naissance de réseaux de camaraderie depuis l’enfance. Ensuite, un post-doctorat sur La référence à l’islam au quotidien lui a donné l’occasion de prolonger son enquête en se focalisant sur les différentes expériences religieuses auquel l’islam donne lieu, à la fois dans ses manifestations matérielles, rituelles et spirituelles, aussi bien dans les gestes du quotidien en contexte liturgique (prières, récitations, formules de politesse, etc.) que dans les espaces domestiques. Il a été lauréat de plusieurs bourses (Bourse d’accomplissement de la Caisse des Dépôts, Bourse de recherche contre l’antisémitisme et la xénophobie) et de prix (Prix de mobilité à UCLA, Los Angeles). En 2018, son article sur le deal de stupéfiants a été primé au concours jeunes chercheurs de la revue Déviance et société.

Thèmes de recherche

Sociologie urbaine, déviance, vie morale, expérience religieuse.

 

Publications

Articles à comité de lecture

♦ « “On est des mecs de cité ” Genèse écologique de l’expérience morale : l’esprit de localité des bandes de jeunes en banlieue parisienne », in D. Cefaï, M. Berger, L. Carlier & O. Gaudin (dir.), Écologie humaine. Une science sociale des milieux de vie, Ivry-sur-Seine, Creaphis, 2021.

♦ Boukir Kamel, « Les ruses de la transgression juvénile. Défier les adultes : style de déviance et engagement existentiel », Déviance et société, 44, 2020, p. 249-276.

♦ Boukir Kamel, « Encaisser l’horreur. Corps affectés et communautés d’enquête dans la publicisation d’un homicide en banlieue parisienne », Sociologie et sociétés, LI (1 et 2), 2019, p. 225-248.

♦ Boukir Kamel, « Le politique au bout de la matraque. Fuir la police, obéir, résister : entre déviance et citoyenneté », Politix, 32 (125), 2019, p. 135-159.

♦ Boukir Kamel, « “Nique sa mère la justice”. Le soupçon de déni de justice entre défi et colère », Monde commun. Des anthropologues dans la cité, Paris, Puf, n°1, 2019, p. 36-53.

♦ Boukir Kamel, « Le “four”. Se faire confiance entre dealer et client », Déviance et société, 42 (1), 2018, p. 73-111.

♦ Boukir Kamel, « Les ambiances de la mort. Frayer une voie à la vengeance entre les cris, le sang et les larmes », Communications, 1 (102), 2018, p. 169-184.

♦ Boukir Kamel, « “Délire de ouf”. La vie interne d’un groupe de “casseurs” durant les manifestations politiques de jeunes à Paris en 2006 », in A. Cottereau, S. Baciocchi & M.-P. Hille (dir.), Le pouvoir des gouvernés. Ethnographies de savoir-faire politiques, du Mexique à la Chine, Bruxelles, Peter Lang, 2017, p. 267-298.

♦ Boukir Kamel, « “Les Maghrébins seront Maltais”. L’ethnographe à la merci de ses “origines” », Tracés, 30, 2016, p. 147-162.

♦ Boukir Kamel, « “Le vrai coupable”. Un regard ethnométhodologique sur la déviance : des fumeurs de marijuana de Becker aux sorciers d’Evans-Pritchard », SociologieS [en ligne], 2016.

 

Enseignements

♦ L’expérience ethnographique : de la méthode expérimentale à l’écriture sociologique

♦ Entre l’amitié et l’inimitié : l’échange, l’alliance et la complicité (avec Alain Mahé)

♦ Enquêter sur le 11/09. Enquêter sur le politique (avec Alain Mahé et Cédric Terzi)
 

Activités complémentaires de recherche

♦ Membre du conseil pédagogique du master de sociologie

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Actualité et histoire de l’inceste. Entre occultation et révélation

Colloque - Mercredi 6 octobre 2021 - 14:00Porteur d’une véritable déflagration médiatique, le livre de Camille Kouchner (La Familia grande, 2021) a propulsé l’inceste et le « silence » qui l’entoure sur la scène publique et politique entrainant une accélération du processus de libération de la p (...)(...)

Lire la suite

Penser l'intersectionnalité dans l'espace public

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 octobre 2019 - 09:30« Penser l'intersectionnalité dans l'espace public »18 Octobre 2019 -  9h30–18hCNRS Pouchet – 59-61 Rue Pouchet, 75017 Paris   Préprogramme9h30-9h45 : Accueil9h45-10h : Introduction de la journée par les organisateurs∙trices, Victor Albert Bla (...)(...)

Lire la suite

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 105 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en l'amphithéâtre François Furet. Pr (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr