CECI n'est pas EXECUTE cems : OP12 / Les fondements sensibles de l’expérience publique

OP12 / Les fondements sensibles de l’expérience publique

Texte publié en portugais in V. R. Veiga França & L. De Oliveira(eds), Acontecimento: reverberações, Belo Horizonte, Autêntica Editora LTDA, 2012, p. 295-308.

Les fondements sensibles de l’expérience publique

 

Louis Quéré et Cédric Terzi

 

« Il faut qu’un problème soit senti pour pouvoir être énoncé »(Dewey, 1993, p. 132). On peut penser que cette observation s’applique aussi aux problèmes publics, et donc supposer que leur institution et leursolution ont des fondements d’ordre sensible. En effet, pour John Dewey, lappréhension sensible du caractère problématique d’une situation précède l’élaboration cognitive du problème dans l’enquête : « Formuler la nature dun problème signifie que la qualité sous-jacente (…) est devenue l’objet dune pensée articulée. Mais quelque chose se psente comme problématique avant que l’on reconnaisse quel est le problème. Le problème est eu, ou bien on en a lexpérience, avant qu’il puisse être énoncé ou mis en avant ; mais il est eu en tant que qualité immédiate d’une situation globale. Sentir que quelque chose fait problème, que quelque chose laisse perplexe et demande à être résolu, indique la psence de quelque chose qui pénètre tous les éléments et toutes les considérations. La pensée est l’opération par laquelle cette chose est convertie en des termes pertinents et cohérents »(Dewey, 1931, p. 249). L’enquête, qui est une opération intellectuelle, transforme ainsi une apphension directe et immédiate, de lordre d’un « avoir »ou d’un sentir, en une perception réfléchie de relations, et notamment de relations entre conditions et conséquences. Dewey prend soin de préciser que la situation n’est pas pour autant un sentiment ou une émotion : « Au contraire, le sentiment, la sensation et lémotion doivent eux-mêmes être identifiés et décrits en fonction de la psence immédiate d’une situation qualitative totale » (Dewey, 1993, p. 129). En quoi consiste cet « en fonction de » ? Comment se fait la conversion évoquée ? Quel rôle jouent sentiments et émotions dans la pensée qui articule un problème ? Quel travail effectuent-ils ? Nous n’allons pas entrer dans une discussion des théories de lémotion, ni du rôle des émotions dans les mobilisations collectives. Nous allons simplement considérer un événement récent en France, qui nous permettra d’une part dévaluer la pertinence du jugement de Dewey – « Il faut qu’un problème soit senti pour pouvoir être énoncé » , d’autre part de commencer à saisir le travail du sentiment et de l’émotion dans l’institution et lasolution des problèmes publics.

  • Pour accéder à l’article et lire la suite, cliquez ici

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

De la démocratie-régime à la démocratie-société

Colloque - Jeudi 27 avril 2017 - 08:45Colloque organisé par le Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS-IMM) et la mention Études politiques (EHESS). Organisateurs : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega. ProgrammeJeudi 27 (...)(...)

Lire la suite

La construction sociale du lait. Du lait de femme au lait de vache

Journée(s) d'étude - Mercredi 10 mai 2017 - 08:30Cette journée d’étude repose sur la confrontation des différentes perspectives développées par les sciences humaines et sociales sur le lait afin d’appréhender les relations réciproques du politique et du social qui se développent autour de cette (...)(...)

Lire la suite

Finance as a response to global environmental crises? Critical analysis of the ‘economicization’ of carbon emissions and biodiversity

Appel à communication - Lundi 22 mai 2017 - 20:00A conference hosted by theCentre for Globalisation and Governance, Universität Hamburg, GermanyDates: 29 Nov-1 Dec 2017Conveners: Eve Chiapello (EHESS Paris) and Anita Engels (Universität Hamburg)Submission deadline for paper proposals: 22 May 201 (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr