CECI n'est pas EXECUTE cems : Soutenance Florence Eloy

Soutenance Florence Eloy

Thèse de doctorat dirigée par Dominique Pasquier et soutenue par Florence Eloy le 30 novembre 2012 à l’EHESS.

 

Titre de la thèse

« Apprendre à écouter la musique. Culture légitime, culture scolaire et cultures juvéniles ».

 

Membres du jury

  • Mme Anne-Marie Chartier, maître de conférences associée à l’IFÉ

  • M. Philippe Coulangeon, directeur de recherche au CNRS (rapporteur)

  • Mme Christine Détrez, maître de conférences à l’ENS de Lyon (rapporteur)

  • M. Pierre-Michel Menger, directeur de recherche au CNRS, directeur d’études à l’EHESS

  • Mme Dominique Pasquier, directrice de recherche au CNRS (directrice)

  • M. Jean-Yves Rochex, professeur des universités à l’Université Paris 8

Présentation/Résumé de la thèse

Cette thèse de doctorat se propose d’interroger le lien entre culture légitime, culture scolaire et cultures juvéniles sur un terrain très spécifique et pouvant apparaître à première vue comme un "petit objet": l’enseignement de la musique au collège. En effet, ce lien s’est profondément renouvelé du fait d’évolutions concomitantes de ces trois dimensions de la culture, par ailleurs très poreuses les unes par rapport aux autres. Si l’affinité élective entre culture scolaire et culture légitime a été soulignée par Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron, de nombreux travaux ont montré que les savoirs scolaires tendent depuis plusieurs décennies à se décloisonner et à s’ouvrir davantage à l’expérience quotidienne des élèves, tandis que le consensus sur les canons culturels devant être transmis par l’Ecole se fait moins fort.

 

Le cas de l'enseignement scolaire de la musique,  qui occupe à la fois une place dominée dans le curriculum et une position médiane entre « culture libre » et « culture scolaire », permet de saisir sous une forme presque pure les tensions pouvant exister entre cultures juvéniles et culture scolaire dans le cadre du processus de diversification des répertoires culturels mobilisés à l’Ecole. A travers une étude des textes officiels de la discipline depuis 1938, une enquête par observations et entretiens de cours de musique dans des établissements contrastés du point de vue socio-scolaire, et une analyse secondaire des données de l'enquête par panel du Ministère de la culture sur les univers culturels des adolescents, la thèse montre le déplacement et le brouillage des hiérarchies culturelles via l'émergence de la norme de l'éclectisme éclairé.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Les chercheurs et leurs pratiques : discours, savoirs, pouvoirs

Journée(s) d'étude - Lundi 11 juin 2018 - 09:00Researchers and their practices: discourses, knowledge, power3rd Workshop organized by Institut Marcel Mauss (IMM), Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS), Groupe Sciences et Technologies (GST) and the ERC DISCONEX team. Organisateurs :Johanne (...)(...)

Lire la suite

"Social Reflexivity and Informalization"

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:00Journée d'étude "Social Reflexivity and Informalization"17 mai 2018 - 9h-18h30Reid Hall. 4 rue de Chevreuse, 75006. Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs Cette journée d'étude, qui se déroulera en anglais, a pour vocation de faire dialoguer la notion (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr