Ouvrages parus en 2012 |


	Sociologie de la déviance

Sociologie de la déviance

Albert Ogien
Paris,  Presses Universitaires de France, Licence ,  2012,  320 p.
prix : 15,50 euros

Comment opérer une distinction claire entre normalité et déviance ? Face à une pluralité d’ordres normatifs légitimes, quel type de règles un individu choisit-il de suivre pour ordonner son action ? Ne peut-on pas envisager les conduites déviantes comme un mode de vie plutôt que comme des formes de délinquance ou comme le reflet d’une « crise des valeurs » ? L’essentiel des théories sociologiques de la déviance est retracé dans ce manuel, qu’il s’agisse des théories causales, fondées sur les explications de la criminalité produites par l’analyse quantitative à partir de variables sociales ou psychosociologiques, ou des théories compréhensives, qui envisagent l’infraction à partir de la réaction sociale qu’elle provoque, et le déviant comme un individu normal.

 

Table des matières

I. Crimes et déviance1. L’ordre de la pénalité 2. Le normal et le pathologique 3. Récidive et déviance

 

II. Théories causales de la déviance1. L’individu 2. Le milieu 3. La société 4. La structure sociale 5. La production sociale de la déviance

 

III. Théories compréhensives de la déviance1. Le désajustement 2. L’association différentielle 3. La théorie de l’anomie 4. Les sous-cultures déviantes 5. Les théories de la désignation 6. La construction sociale de l’infraction

 

IV. Rationalité du déviant, rationalités de l’action1. Choix et préférences 2. La morale du déviant 3. Le permis, l’acceptable et le tolérableV. Une certaine idée de la normalité1. Les limites de l’intériorisation 2. Les conditions de la confiance 3. L’attribution de responsabilité 4. Déviance et conformité

Conclusion Bibliographie

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Les chercheurs et leurs pratiques : discours, savoirs, pouvoirs

Journée(s) d'étude - Lundi 11 juin 2018 - 09:00Researchers and their practices: discourses, knowledge, power3rd Workshop organized by Institut Marcel Mauss (IMM), Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS), Groupe Sciences et Technologies (GST) and the ERC DISCONEX team. Organisateurs :Johanne (...)(...)

Lire la suite

"Social Reflexivity and Informalization"

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:00Journée d'étude "Social Reflexivity and Informalization"17 mai 2018 - 9h-18h30Reid Hall. 4 rue de Chevreuse, 75006. Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs Cette journée d'étude, qui se déroulera en anglais, a pour vocation de faire dialoguer la notion (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr