CECI n'est pas EXECUTE cems : Axe 4 – CEMS

Axe 4 – CEMS

4. L’espace public démocratique et ses fractures

Un certain nombre de situations observables semblent mettre en danger la pertinence de la notion d’espace public démocratique, au sens où elles posent un défi à la forme d’ouverture de la société sur elle-même que cette notion suppose. Tel est le cas des expériences limites du lien social, par lesquelles toute mise en récit est difficile si ce n’est empêchée ; où le silence est intimé ; où la mémoire est interdite.

4.1 – Violence et silence

Véronique Garros traite de l’apport des égo-documents pour explorer des expériences-limites du lien social. Il s’agit de s’interroger sur la manière dont l’événement politique décrété peut être l’objet d’une réappropriation subjective, ce qui conduit à une analyse du discours autoritaire et de la notion de « langue de bois ». Léonore Le Caisne développe une anthropologie morale qui la conduira à enquêter sur les situations de violence et le silence qui les entoure (maltraitance à enfant, crimes divers, inceste), de manière à comparer les modes de déni et de justifications morales avec ou sans médiatisation, à différents moments de ces violences.

4.2 – Mémoire, histoire et identités

Dans une perspective qui met l’accent sur les phénomènes de mémoire individuelle et collective et de narration de situations dramatiques, Johann Michel engagera, dans le cadre de son affectation à l’Institut Universitaire de France pour les cinq prochaines années, l’étude comparée des transformations des régimes mémoriels de l’esclavage et des mobilisations des « descendants d’esclavages » en France et en Grande-Bretagne depuis l’Après-guerre. Gérôme Truc achèvera sa recherche doctorale sur les réactions aux attentats de New-York, Madrid et Londres en relation aux processus d’identification à l’Europe, événements qu’il regroupe sous la locution de « 11 septembre européen ». Etude qui se prolongera par une analyse, à la fois théorique et empirique, de la problématique du « concernement », c’est-à-dire la propension des acteurs sociaux à se sentir touchés par un événement qui n’a pas directement lieu dans leur sphère d’activité quotidienne, qui ne les affecte ni ne les engage directement, qui implique donc un dépassement de leurs frontières sociales ordinaires et contribue à développer un sentiment de « responsabilité pour le monde ». César Correa Arias poursuivra ses travaux sur l’Histoire conçue non pas comme le récit universel des historiens mais comme un processus thérapeutique des pathologies de la mémoire. P. Sombra achèvera sa recherche doctorale consacrée au parcours de la mémoire militante et à continuité d’un rêve révolutionnaire en Argentine, de 1960 à nos jours. La recherche doctorale sur la transformation des pratiques maritales dans les communautés villageoises du Sud du Mexique sur trois générations est l’occasion pour I. Ramos Gil de conduire une réflexion plus large au sujet de la « présence du passé » dans le cadre d’une ethnographie contemporaine et de la mondialisation.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Le droit dans les sciences sociales / Les sciences sociales dans le droit

Journée(s) d'étude - Mercredi 19 décembre 2018 - 09:3019 décembre 2018 - 9h30-17h30Institut protestant de théologie - 83 boulevard Arago 75014 Paris Métro ligne 6 – station Saint-Jacques / RER B – station Denfert RochereauCette journée d'étude est la première d'une série qui se renouvellera tous (...)(...)

Lire la suite

Capacités et pauvreté dans les pays émergents

Rencontre - Jeudi 29 novembre 2018 - 15:30Rencontre avec Sayonara LEAL et Sophie MITRAProfesseures invitées à l’EHESSJeudi 29 novembre 2018 - 15h30 à 18hEHESS, 54 bd Raspail 75006 – salle AS1-24 Penser les régimes de capacités et la justice sociale dans le cadre de la fracture numérique chez les (...)(...)

Lire la suite

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Jeudi 22 novembre 2018 - 09:00La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle Cub (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr