Agenda |

 

Les limites de l'inclusion démocratique

Journée d'étude/24 novembre 2014

Journée d'étude

autour du numéro 9 (2014/2) de Participations

Les limites de l'inclusion démocratique

coordonné par Mathieu Berger et Julien Charles

Lundi 24 novembre 2014, 15h-19h,

EHESS (salle 8) – 105 Bd Raspail 75006 Paris

 

Introduction

Daniel Cefaï et Loïc Blondiaux

 

Intervenants

Mathieu Berger, Julien Charles, Matthieu de Nanteuil, Joan Stavo-Debauge, Marion Carrel, Julien Talpin

 

Organisation

CEMS-EHESS, Participations, CriDIS-UCL

 

* * *

 

Présentation du dossier

 

LES LIMITES DE L’INCLUSION DEMOCRATIQUE

Ce dossier de Participations part d'un constat : si la plupart des études empiriques portant sur les dispositifs de démocratie participative se montrent critiques quant aux dynamiques d'exclusion à l'oeuvre dans ces dispositifs, peu d'entre elles prennent le soin de préciser positivement ce que seraient à leurs yeux les formes, les degrés et les critères d'une juste inclusion. De ce fait, les chercheurs engagent en sous main dans leurs descriptions, leurs analyses et leurs critiques des idéaux démocratiques non explicités. Dans leur introduction au dossier, Mathieu Berger et Julien Charles remarquent que la conception tacite et intuitive de la "vraie démocratie" qui sous-tend nombre de recherches sociologiques et politologiques sur la participation est généralement celle de l’inclusion généralisée et inconditionnelle. Mais une aspiration à l'inclusion démocratique qui ne se donnerait pour contrainte de penser la circonscription de la communauté participante, de considérer des principes de non inclusion ou de juste exclusion, a-t-elle un sens?

Pointant la nécessité pour ces recherches empiriques de se référer plus systématiquement à la philosophie politique et à la multiplicité des perspectives à partir desquelles les principaux théoriciens de la sphère publique (Dewey, Habermas, Luhmann, Arendt, Young, Rancière) ont pensé les plans d'exigence de la participation, Berger et Charles proposent les linéaments d'une « grammaire de l'inclusion démocratique ». Insistant sur les risques encourus par les pratiques et théories de la participation faisant l’impasse sur une spécification des rapports entre ouverture et inclusion, ils esquissent ensuite un programme d'enquête proprement sociologique centré sur la notion de « seuil » ; sur l'observation rapprochée des « cas limites » (discours borderline, prises de parole malvenues, participants indésirables, etc.), des différentes manières d'être et de communiquer maintenues à distance ou en marge des scènes officielles de la participation.

Les différentes contributions qui composent le dossier proposent alors un ensemble d'éclairages empiriques et théoriques sur le problème complexe des limites de l'inclusion démocratique et certains de ses impensés. Au cours des articles, la problématique du seuil de la participation apparaît tour à tour sous l’angle de la marginalité (dans les contributions de J. Stavo-Debauge et de A. Motta), de l'incapacité (M. Breviglieri, A. Pecqueux) et de la subjectivité (M. de Nanteuil, F. Tarragoni). Espace-limite, le seuil représente également un espace critique de prédilection pour les recherches sur la participation prêtes à s’équiper à la fois de connaissances plurielles en philosophie politique et d’une pratique rigoureuse de l’enquête de terrain.  

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Monothéisme et politeia

Colloque - Vendredi 16 mars 2018 - 09:30Monothéisme et politeiaLe Dieu-Un, l’ordre politique, la vie collective 16-17 mars 2018Organisation : Fethi Benslama – Julia Christ – Anoush GanjipourInstitut Humanités, Sciences et Sociétés [Université Paris Diderot] - Laboratoire interdisciplinaire d’étu (...)(...)

Lire la suite

Penser le soin à travers ses tensions

Colloque - Vendredi 09 mars 2018 - 09:00Le soin est aujourd’hui un thème fédérateur de divers enjeux (médical, environnemental, parental, amical, politique, climatique) qui ont pour point commun de chercher à prendre en charge la fragilité de la vie. Ainsi que l’ont montré les éthiques du care, (...)(...)

Lire la suite

Call for abstract : Financialization and development policies : Critical perspectives on new financial circuits for international development projects

Appel recherche - Mardi 06 mars 2018 - 17:00Call for abstract for an academic conference on financialization and international development in Hamburg, Germany.Financialization and development policies : Critical perspectives on new financial circuits for international development projects.A conf (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr