CECI n'est pas EXECUTE cems : Soutenance de Nathalie Plouchard

Soutenance de Nathalie Plouchard

Thèse soutenue sous la direction de Nicolas Dodier, le 16 juin 2017, à l’EHESS.

Titre de la thèse

« En “Rave” et contre tout ? Dimensions festives et oppositionnelles du monde des free parties »

Les membres du jury

  • M. Antoine Hennion, Professeur à Mines-Paristech,
  • Mme Marie Jauffret-Roustide, Chargée de recherches à l’INSERM,
  • Mme Dominique Pasquier, Directrice de recherches au CNRS,
  • M. Christophe Traïni, Professeur à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence.

Résumé de la thèse

Au carrefour de la sociologie de la culture et de la sociologie de la déviance, ce travail porte sur les dimensions festives et oppositionnelles du monde des free parties, qui s’articule autour de manifestations techno clandestines et marginales. À partir d’une enquête ethnographique, il s’agit d’examiner une pratique culturelle et musicale mais aussi de saisir la variété des expressions oppositionnelles que les jeunes engagés dans ce monde y déploient. À la suite d’un travail de clarification théorique, cette recherche s’inspire de la notion de contre-culture, dans laquelle l’idée de conflictualité est centrale. Cet outil conceptuel permet d’explorer diverses facettes de l’univers free, controversé et encore largement méconnu, et notamment sa composante « contre ». On peut ainsi montrer que, si le monde free est loin d’être réductible à ses dimensions oppositionnelles, celles-ci peuvent donner un relief particulier à la fête – et réciproquement. La pertinence du croisement entre l’objet « free parties » et l’outil conceptuel « contre-cultures » est due en partie à la double déviance, sociale et légale, qui caractérise les fêtes techno étudiées. Les différents aspects oppositionnels mis en évidence dans ce monde juvénile, ainsi que la distinction entre non-conformité et contestation qui en émane, permettent d’analyser le rapport entre déviance, illégalité, conflictualité/illégalité à la lumière du cas des free parties.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Camilo León-Quijano a remporté la quatrième édition du prix du diaporama sonore

Prix et distinctions - Doctorant en sociologie à l’EHESS, Camilo León-Quijano a remporté le prix du diaporama sonore 2017 avec son travail consacré à des adolescentes joueuses de rugby à Sarcelles. Le prix est décerné par Diapéro, Libération et Fisheye Magazine. Le diaporama sonore est consultab (...)(...)

Lire la suite

Health, Reproduction and Sexuality: Neoliberal-Authoritarian Modes of Governing the Woman’s Body in Turkey

Appel à communication - Mercredi 06 décembre 2017 - 20:00Neoliberalism has been hegemonic for the last three decades in many parts of the world, with its consequences of dismantling of welfare states, imposition of austerity measures, restructuring of health systems, and rising conservatism and (...)(...)

Lire la suite

Design graphique et recherches en sciences sociales

Exposition - Lundi 13 novembre 2017 - 19:00À l'occasion du cinquantième anniversaire de la publication de la Sémiologie graphique de Jacques Bertin, un projet de recherche a été initié à partir des productions du Laboratoire de Graphique créé et dirigé par le cartographe et sémiologue Jacques Be (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr