L'équipe | Doctorants

Constance Rimlinger

RC
Doctorante contractuelle

Doctorante sous la co-direction de Geneviève Pruvost et de Léonore Le Caisne

Allocataire de recherche doctorale PSL de 2017 à 2020

Titre provisoire de la thèse

« Ecoféminisme et retour à la terre.
Enquête sur la construction d’alternatives rurales intersectionnelles. »

 

Présentation de la thèse

À travers l’ethnographie de lieux ruraux alternatifs dans différents pays occidentaux, j’explore les liens entre l’élaboration d’une pensée écoféministe systémique, et l’adoption de modes de vie engagés. Alors que les recherches sur les revendications féministes, lesbiennes et queers se sont peu emparées de la question de la ruralité, je cherche à déplacer le regard, en analysant des formes de vie et de lutte inventives expérimentées par des acteurs/actrices ayant une forte réflexivité et établissant des ponts entre leur identité, leur position sociale et leur positionnement vis-à-vis de différentes luttes.

Mes recherches s’attachent aussi bien à décrire le caractère pluriel, hétérogène et fluide de l’écoféministe, qu’à rendre compte de controverses, de points de confluence ou de dialogue avec d’autres mouvements (décroissant, néo-rural, nouveaux mouvements religieux, mouvements de justice sociale...). Les relations qu’entretiennent les acteurs/actrices avec leur environnement, avec le non-humain m’intéressent particulièrement, de même que les dynamiques de transmission et de circulation des savoirs, des pratiques.
 

Thèmes de recherche

⇒ Sociologie des mouvements sociaux, du genre, de la ruralité, ethnographie des modes de vie, écologie, spiritualité.

 

Communications

5 octobre 2018, Université de Silésie à Katowice, Pologne

« Des lesbiennes voyageuses aux paysannes queers : une quête de sororité dans de nouveaux espaces des possibles », colloque international « Feminisms in Motion : Migrations, Upheavals, Relocations ».

9 mars 2018, EHESS Marseille

Journée d’études « Écologies et Féminismes. Différentiels d’attachement et philosophies de la nature », dans le cadre du séminaire « Controverses environnementales et anthropologies de la nature ».
Objet de l’intervention : « Premiers éléments d’une cartographie des formes concrètes d’engagement écoféministe en milieu rural. »
 

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Jeudi 22 novembre 2018 - 09:00La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle Cub (...)(...)

Lire la suite

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Vendredi 23 novembre 2018 - 09:30La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle (...)(...)

Lire la suite

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr