L'équipe | Membres statutaires

Laurence Tessier

LT
Chargée de recherche au CNRS

Membre statutaire

Chargée de recherche au CNRS

Après une formation en sciences médicales, je me suis orientée vers l’anthropologie dans le cadre d’un doctorat à UC Berkeley. Ma thèse a consisté en une ethnographie du savoir à partir des paradoxes et des tensions observés dans les pratiques cliniques. Mon travail de terrain auprès des équipes médicales dans deux cliniques de renom (une américaine et une française) spécialisées dans le diagnostic des maladies neurodégénératives, permet de saisir l’indécidabilité comme aiguillon de la connaissance plutôt que comme obstacle. Il permet également de décrire l’intuition et l’expertise médicale à partir de la place faite aux affects, aux sentiments et aux émotions dans le travail diagnostique. Je documente aussi comment les conceptions de l’homme proposées par les neurosciences sont mises en évidence par des “styles” cliniques différents qui révèlent, grâce à la comparaison entre ces deux centres d’expertise, deux manières de comprendre le social et l’individu. Je me suis attelée par la suite à décrire le rôle complexe et ambivalent du proche – un “informateur” qui parle pour et à la place de la personne malade – dans la connaissance médicale.

J'étudie maintenant les formes de vie qui émergent des pratiques de soin pour les personnes atteintes d’une maladie crérébrale grave (Alzheimer, AVC, coma) et qui vivent pour cela en institutions. L’enjeu, pour des affections que la médecine ne peut traiter aujourd’hui comme des maux guérissables, est de documenter toutes les dimensions du soin qui cherchent à répondre à la perte de la personne.
 

ACTUELLEMENT

♦ Chargée de recherche CNRS, Centre d’Étude des Mouvements Sociaux.

♦ Post-PhD Research Grant (2018-2019) Wenner-Gren Foundation for Anthropological Research.

♦ Co-pilotage du projet ANR VitalMortel (2018-2021) avec Anthony Stavrianakis,  Analyse comparative des manières de vivre et de mourir avec une maladie neurodégénérative en France et en Californie.

 

AUPARAVANT

♦ Postdoctorante au Centre de Sociologie de l’Innovation (École des Mines, Paris). Projet financé par la Fondation Plan Alzheimer, 2015-2017.

♦ Thèse de doctorat en Anthropologie Without Thinking: An Ethnography of the Diagnosis of Dementia, Soutenue le 19 Décembre 2014, University of California at Berkeley.

 

ARTICLES

♦ 2018. « Social Brains: On two neuroscientific perspectives on human sociality », BioSocietieshttps://doi.org/10.1057/s41292-018-0117-0

♦ 2018. « Qu’est-ce que la démence ? Topique de faits cérébraux et sociaux, », in Nicolas Dodier & Anthony Stavrianakis (dir.), Assemblages, Paris, Editions de l'EHESS (« Raisons Pratiques », 28). À paraître.

♦ 2018. « From Evidence to Experience: The Diagnosis of Dementia in a US Clinic », in Nina Nissen & Mette Risor (eds), MAAH IX Anthology, “Diagnostic Fluidity: Working with Uncertainty and Mutability”,  Publications URV, Tarragona, Spain, p. 105-128.

♦ 2017. « Seeing a Brain through an Other: The Informant’s Share in the Diagnosis of Dementia », Culture, Medicine, and Psychiatry, 41 (4), p. 541-563.

♦ 2017. « A Flavour of Alzheimer’s », Journal of the Royal Anthropological Institute, 23 (2), p. 249-266.

♦ 2016. « Devenir un informateur : le soupçon dans le diagnostic par l’entremise d’autrui. » Tracés. Revue de sciences humaines, 31, p. 109-128.


COMPTE-RENDU DE LECTURE

♦ 2018. Witch-Hunt and Conspiracy, the Ninja Case in East Java by Nicholas Herriman. Asian Journal of Social Science, 46 (1-2), p. 223-225.
 

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Jeudi 22 novembre 2018 - 09:00La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle Cub (...)(...)

Lire la suite

Minimising Risks, Selling Promises?

Séminaires et conférences dans le monde - Vendredi 23 novembre 2018 - 09:30La conférence internationale est organisée par l'Université de Lausanne (UNIL) et l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS Paris). Elle se tiendra les 22 et 23 novembre 2018 à l'Université de Lausanne, salle (...)(...)

Lire la suite

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss

CEMS–IMM/UMR-8178

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 25 95
        +33 (0)1 49 54 25 82
Fax: +33 (0)1 49 54 26 70
cems@ehess.fr