CECI n'est pas EXECUTE cems : Axe 4: Évaluer, gouverner, instituer

Axe 4: Évaluer, gouverner, instituer

Axe 4. Évaluer, gouverner, instituer

Le dernier axe, enfin, s’efforce de décrire les multiples assemblages, dispositifs et institutions dans lesquels se coule l’invention démocratique – ou qui la contrent. La vie collective et publique, même quand elle est orientée par des processus d’autogestion et d’autogouvernement, ne se déploie, ne se stabilise et ne se viabilise que grâce à de tels assemblages, dispositifs et institutions – dont la nature est à décrire et à discuter.

Là, l’attention se déplace vers toutes sortes d’agencements matériels, d’arrangements écologiques, d’arsenaux législatifs, de réseaux technologiques, d’outils gestionnaires, d’instruments statistiques, qui peuvent correspondre à des moments de traduction des propositions des mouvements sociaux dans l’action publique, mais qui peuvent aussi créer des situations d’emprise, de contrôle ou de domination, aux mains d’entreprises financières, de l’agro-business, de l’industrie chimique ou pharmaceutique, des corporations ingénieuriale ou médicale, d’organismes de politiques publiques ou du complexe militaro-industriel…

Les questions des autres axes sont alors déplacées, reprises et enrichies. Quels sont les dispositifs d’action publique qui soutiennent ou empêchent la formation de problèmes publics ? Quelles sont les conséquences de la financiarisation généralisée de l’économie, et au-delà, du fonctionnement des institutions civiles et politiques, sinon des ONG transnationales ? Quelles techniques d’évaluation et de mesure, de gestion et de comptabilité sont mises en œuvre pour administrer et gouverner, inciter et empêcher, punir et contrôler ? Quelles techniques de reproduction et d’enfantement sont imposées aux femmes, quelles violences institutionnelles aux SDF, aux réfugiés ou aux migrants ? Et quelles alternatives sont inventées dans les batailles contre de nouvelles formes de rationalité technique, bureaucratique ou capitaliste ?

Quelle place est accordée aux publics dans le fonctionnement des pouvoirs publics ? Comment des pratiques de participation, d’expérimentation et de délibération trouvent-elles des ancrages institutionnels, en contrepoint des institutions de la démocratie représentative ? Comment ces formes d’expérience et d’action de « publics » sont-elles outillées ou équipées ? Quelles traductions trouvent-elles ou non dans des dispositifs d’action publique ? Comment certaines organisations travaillent-elles à produire de la défiance, du soupçon, de la surveillance, de la censure, du blocage – la « contre-démocratie » ? Quelles techniques d’information et de communication sont mises au service de la fabrique du consensus et du consentement ? Et comment certains usages des institutions démocratiques en viennent-ils à mettre en péril les libertés publiques et privées ? Comment réinterpréter un espace public dans lequel les stratégies de la production de fake news, de doute et d’ignorance, de mensonge et de manipulation sont devenues aussi massives ?
 

 

* * *

Projet scientifique

Axe 1. Vivre, participer, expérimenter

Axe 2. Problématiser, publiciser, médiatiser

Axe 3. Se mobiliser, protester, revendiquer


 

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Débats participatifs « les discriminations LGBTQI dans le milieu professionnel ». Volume I

Débat - Jeudi 27 juin 2019 - 13:30Ces débats participatifs ont vocation à réfléchir collectivement sur la réalité des discriminations dans le milieu professionnel (notamment les institutions européennes, les organisations internationales, la diplomatie, l’enseignement supérieur, la recherche…), (...)(...)

Lire la suite

Mobilités sociales et migrations internationales

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 09:00Mobilités sociales et migrations internationalesColloque international organisé avec le soutien de l’Institut Convergences Migrations et du Labex Transfers,13 et 14 juin 2019, PSE (Paris).Ce colloque, invitant à penser les liens entre migrations international (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr