L'équipe | Membres statutaires

Marine Al Dahdah

MA

Chargée de recherche au CNRS depuis 2019, j’étudie la construction de programmes de développement par le numérique et leurs effets sur les institutions et les citoyens « du Sud ». Mon projet de recherche : « Le numérique au chevet du monde. Politiques digitales de développement, nouveaux marchés et résistances » s’intéresse à deux zones ciblées par ces politiques digitales, l’Afrique Subsaharienne et l’Inde, et à un secteur majeur du développement : la santé. M’intéressant aux patients et aux professionnels de santé comme aux concepteurs des politiques digitales, j’aborde ces dispositifs comme des lieux d’appropriation et de résistances, comme des instruments de gouvernement qui agissent sur les individus et les institutions, mais aussi comme des outils géopolitiques qui modèlent l'image des Suds à l'international. J’analyse les réassignations, portées par le numérique, des responsabilités entre acteurs publics et privés, entre institutions et individus, dans un contexte où les frontières entre la santé comme droit fondamental et comme produit de consommation sont entièrement redéfinies. Plus qu’un retrait de l’aide au développement, ce projet examine l’hypothèse de son redéploiement vers des produits conçus par les industriels du numérique pour répondre aux besoins des plus pauvres à travers la construction de nouveaux marchés.

♦ Études sociales du numérique ;

♦ Technologies numériques de développement et de santé ;

♦ Usages du numérique ;

♦ Inégalités de santé et impact des technologies.
 

Coordonnées

54, Boulevard Raspail 75006 Paris (Bureau 627)

marine.aldahdah[at]gmail.com

Parcours universitaire et professionnel

Chercheure statutaire au CEMS-Cnrs (depuis 2019) ; Membre associé associée du Ceped (IRD-Paris Descartes) et du CSH-Delhi depuis 2013.

Qualifiée (CNU) en section 19 (sociologie) et 71 (sciences de l’information et de la communication).

Docteur en Sociologie de l’Université Paris Descartes (2017).
Doctorat soutenu en janvier 2017 : “Les mobiles du développement : santé maternelle par téléphone portable au Ghana et en Inde”. Sous la direction d’Annabel Desgrées du Loû (IRD/CEPED) et de Cécile Méadel (Paris 2/CARISM). Jury : Maurice Cassier (CNRS), Isabelle Guérin (IRD), Josiane Jouët (Paris2), Vinh-Kim Nguyen (Univ.Montréal).

De 2005 à 2013 : 8 ans comme consultante en communication dans le secteur sanitaire. Stratégie de communication externe, politiques de communication numérique, lobbying.

2004-2005: Master 2 en communication publique et politique, CELSA–Paris 4-Sorbonne. 

 

Responsabilités scientifiques actuelles ou récentes

Je coordonne, avec Mathieu QUET (IRD/Ceped), le Groupement de recherche international « Digitization and Society in Asia and Africa ». Ce GDRI-Sud DiSAA est le fruit de quatre années de coopération scientifique autour du numérique depuis les Suds. 10 laboratoires en France, en Afrique du Sud, en Allemagne, en Inde, au Kenya, au Népal et aux Pays-Bas participent à ce réseau et portent le projet de recherche commun intitulé « Digital Empire(s) », financé pour quatre ans (2019-2023) par l’IRD.

Dans le cadre de l’ANR-EqUIP « Challenging Inequalities: An indo-European perspective » pilotée par le CSH-Delhi, je suis en charge de la partie sur les inégalités numériques du workpackage « Inequality in health and access to digital technologies » au sein d’une équipe de recherche Indo-Franco-Norvégienne financée pour trois ans (2019-2021).

Membre du comité de rédaction d’Anthropologie et santé.

Membre de l’Institut Francilien Recherche Innovation Société (IFRIS).

Membre de la 4S, Society for Social Studies of Science.

Membre de l’Association Française de Sociologie.

Membre de l’Association des Jeunes Études Indiennes.
 

Publications

Articles

♦ AL DAHDAH Marine (2019), « Intersections technologiques : la santé maternelle par téléphone portable au Ghana et en Inde », Critique Internationale, n° 83 avril-juin 2019.

♦ AL DAHDAH Marine (2019), « Digitalisation de la santé au Sud : quand les firmes du numérique décident de l’accès au soin », Mouvements, n°98, « Santé : la fin du grand partage. Crises, néolibéralisme et politique des besoins », juin 2019.

♦ AL DAHDAH Marine (2019), « Between philanthropy and big business, how mHealth becomes a new technical device for global health », Development and Change, March 2019. DOI: 10.1111/dech.12497.

♦ AL DAHDAH Marine (2019), « From evidence-based to market-based mHealth: itinerary of a mobile (for) development project », Science, Technology, & Human Values, janvier 2019. DOI: 10.1177/0162243918824657.

♦ AL DAHDAH Marine, Alok KUMAR & Mathieu QUET (2018), « Empty stocks and loose paper. Governing access to medicines through informality in Northern India », International Sociology, Volume 33, Issue 6.

♦ AL DAHDAH Marine & Alok KUMAR (2018), « Mobile Phones for Maternal Health in Rural Bihar. Reducing the Access Gap?», Economic and political weekly, Vol. 53, Issue No. 11, 17 mars 2018.

♦ AL DAHDAH Marine & Mathieu QUET (2017), « Activité militante et dynamiques de globalisation d'une cause. L’accès aux médicaments face à la lutte anti-contrefaçon », Sociologie du travail, 59 (4), octobre-décembre 2017.

♦ AL DAHDAH Marine (2017), « “Health at her fingertips”: development, gender and empowering mobile technologies », Gender, Technology and Development, 21, no 1 2 (25 oct 2017), p.135-151.

♦ AL DAHDAH Marine, DESGREES DU LOU Annabel & Cécile MEADEL (2015), « Mobile Health and Maternal Care: A Winning Combination for Healthcare in the Developing World? », Health Policy and Technology, 4, no 3 (septembre 2015), p. 225-231.

♦ AL DAHDAH Marine (2014), « Health : l’information de santé ubique ? », Le Temps des médias, 2 (23) (janv.), p. 52-65.

 

Chapitres d’ouvrage

♦ AL DAHDAH Marine (2019), « Nouvelles technologies de développement et inégalités Nord-Sud », in E. Gérard et N. Hénaff (dir.), Inégalités en perspective, Paris, Éditions des archives contemporaines.

♦ AL DAHDAH Marine (2016), « Santé au Ghana : analyse sociotechnique d’un dispositif de santé maternelle par téléphone portable », in Alain Kiyindou & Etienne Damome (dir.), Terminaux et environnements numériques mobiles dans l’espace francophone, Paris, L'Harmattan (“Communication et Civilisation”). ISBN : 978-2-343-09352-9.

♦ AL DAHDAH Marine & Mathieu QUET  (2010), « Sélectionner, organiser, diffuser le savoir sur la santé pour les patients », in Cédric Routier & Agnès D'Arripe (dir.), Approches de la communication en santé : spécificités et défis, Villeneuve-d'Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, p. 163-172. ISBN : 2757401777.
 

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 54 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en salles BS1-28 et BS1-05. Présentat (...)(...)

Lire la suite

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Débats participatifs « les discriminations LGBTQI dans le milieu professionnel ». Volume I

Débat - Jeudi 27 juin 2019 - 13:30Ces débats participatifs ont vocation à réfléchir collectivement sur la réalité des discriminations dans le milieu professionnel (notamment les institutions européennes, les organisations internationales, la diplomatie, l’enseignement supérieur, la recherche…), (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr