CECI n'est pas EXECUTE cems : Les Deaf Studies en question

Les Deaf Studies en question

► Andrea Benvenuto, maîtresse de conférences de l'EHESS ( CEMS, PHS )

► Olivier Schetrit, contrat postdoctoral au CNRS ( CEMS, PHS )

► Fabrice Bertin, professeur associé à l'EHESS ( CEMS, PHS )

3e mercredi du mois de 17 h à 19 h (salle A07_51, 54 bd Raspail 75006 Paris), du 16 octobre 2019 au 17 juin 2020.

Nous poursuivons la réflexion entamée depuis deux années autour de la circulation et la réception, dans la sphère francophone, des travaux des Deaf Studies. Se développant en parallèle avec les Disability Studies, les Deaf Studies (expression apparue aux États-Unis au début des années 1970) rassemblent des recherches en sciences humaines et sociales autour des sourds, des langues de signes et de la surdité. Celle-ci, n’étant pas conçue comme une déficience physiologique, mais comme faisant partie de l’identité et la langue des sourds. La dimension anthropologique et collective se substitue ainsi à une approche biomédicale et individuelle qui considère la surdité du seul angle de la déficience faisant l’objet d’une réparation. Bien que la formalisation des Deaf Studies soit relativement récente dans les pays anglo-saxons et diffusée en France notamment par le sociologue Bernard Mottez (par la publication de la revue Coup d'Œil édité par le CEMS entre 1977 et 1984, par l'invitation des chercheurs des Deaf Studies et encore, par l’organisation de séminaires qu'il animera à l'EHESS entre 1977 et 1992), la réalité des études sur les sourds et la langue des signes est ancienne. Dès le début du XIXe siècle, des figures comme celle d’Auguste Bébian et ses études sur la langue des signes, ou celle de Ferdinand Berthier et la création de la première association des sourds au monde (1834), amorcent une réflexion anthropologique et politique sur la place des sourds dans la cité.

Ce séminaire, qui réunit autour de lui un collectif de recherche intégré par Yann Cantin (Université Paris 8), Julie Chateauvert (École d’innovation sociale Elisabeth-Bruyère, Université Saint-Paul), Marie Coutant (EHESS), Tamara Dmitrieva (EHESS), Maati El Hachimi (EHESS), Barbara Fougère (Université Panthéon-Sorbonne), Angelo Frémeaux (EHESS), Mike Gulliver (Université de Bristol), Marie-Thérèse L’Huillier (CNRS), Pierre Schmitt (EHESS), Didier Séguillon (Université Paris Nanterre), Soline Vennetier (EHESS), est conçu comme un espace de partage, de circulation et de traduction de recherches entamées d’une rive et de l’autre de l’Atlantique par des chercheurs sourds et entendants, dans un dialogue interdisciplinaire et international (Amérique du Sud, Amérique du Nord, Europe).

⇒ Renseignements : par courriel à andrea.benvenuto(at)ehess.fr, olivier.schetrit(at)ehess.fr ou fabrice.bertin(at)ehess.fr.

⇒ Direction de travaux d'étudiants : sur rendez-vous.

⇒ Réception : sur rendez-vous.

⇒ Niveau requis : pas de niveau requis.

⇒ Adresse(s) électronique(s) de contact : andrea.benvenuto(at)ehess.fr, olivier.schetrit(at)ehess.fr, fabrice.bertin(at)ehess.fr.

⇒ Page liée sur le site de l’EHESS : https://enseignements-2019.ehess.fr/2019/ue/2390/.

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Penser l'intersectionnalité dans l'espace public

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 octobre 2019 - 09:30« Penser l'intersectionnalité dans l'espace public »18 Octobre 2019 -  9h30–18hCNRS Pouchet – 59-61 Rue Pouchet, 75017 Paris   Préprogramme9h30-9h45 : Accueil9h45-10h : Introduction de la journée par les organisateurs∙trices, Victor Albert Bla (...)(...)

Lire la suite

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 105 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en l'amphithéâtre François Furet. Pr (...)(...)

Lire la suite

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr