L'équipe | Doctorant.e.s

Benjamin Gizard

BG

Doctorant sous la direction de Geneviève Pruvost

Coordonnées

b.gizard4[at]gmail.com

Titre de la thèse

Les limites du naturalisme :
actualité de l’anthropologie de la modernité.

 

Présentation

Les débats autour du concept d’Anthropocène ont discrètement mais significativement affecté les sciences sociales. Ce fut notamment l’occasion pour elles de tenter d’entrer en dialogue avec les sciences « naturelles » sur un de leur thème de prédilection : les théories de la modernité.

Mais ce fut aussi l’occasion d’une mise en cause : si l’ontologie moderne est une des causes de l’Anthropocène et que les sciences sociales participent de cette ontologie, comment peuvent-elles rendre compte de la modernité de façon non-complaisante ? À partir de quel point de vue peuvent-elles continuer ce travail qui a marqué leur naissance, à savoir la caractérisation de la modernité par contraste avec les autres formes de vie collectives connues ? La réponse aujourd’hui majoritaire, formulée par Philippe Descola, est de qualifier l’ontologie moderne de naturaliste et d’y situer les sciences sociales tout en précisant que le naturalisme est constitutivement ouvert au débat et à la remise en cause. Mais cette réponse a suscité d’autres questions : est-ce que le naturalisme est vraiment le trait majeur de la pensée moderne ? Comment s’articule-t-il aux actes de domination des modernes ? Peut-on vraiment trouver aux modernes une ontologie ?

Cette thèse restitue les termes et les enjeux de ces débats tout en les contrastant avec des problématisations apparentées qui ont marqué l’histoire de la théorie sociale occidentale. L’objectif est de comprendre les limites du naturalisme, en tant que réalité historique et en tant que concept. Par l’étude des travaux anthropologiques, philosophiques et historiques qui mettent en jeu ce concept, on cherchera par extension à qualifier plus adéquatement le maillage moderne de la pensée et à rendre compte des façons efficaces de s’en distancier. La restitution des débats et la démonstration seront présentés en trois temps : 1) enjeux méthodologiques, 2) transformations conceptuelles, 3) potentiel de re-description de la modernité.

 

Publications et Interventions

♦ Février 2020 – Intervention au séminaire "Ethnographie des alternatives" à l'EHESS, organisé par Geneviève Pruvost et Stéphane Tonnelat.

♦ Novembre 2019 – "Solipsisme social et scènes du Capital", intervention au séminaire « Paradigmes de la division politique » au Collège International de Philosophie, sur la place des sciences sociales dans les nouvelles théories critiques (http://ladivisionpolitique.toile-libre.org/seance-3-scenes-du-capital-et-solipsisme-social/).

♦ Octobre 2019 – "Goody et la disparition de l'histoire", Ccompte-rendu de lecture du Vol de l’histoire de Jack Goody, dans le n°8 de la revue Terrestres (https://www.terrestres.org/2019/10/13/goody-et-la-disparition-de-lhistoire/).

♦ Octorbe 2019 – Entretien avec Bernard Aspe sur son livre Les Fibres du temps (2018) en compagnie d’Élise Creully, Romain Huët et Vivian Petit, publié sur le site de la revue Lundi matin, n°213 (https://lundi.am/Les-fibres-du-temps).

♦ Septembre 2019 – Soutenance d’un mémoire de recherche d’ethnographie sur l’occupation comme tehcnique de lutte dans un collectif de militant.e.s autonomes.

♦ Décembre 2018 – Participation à l’organisation et l’animation au « Samedi du Livre », pour le Collège International de Philosophie, avec Bernard Aspe, Patrizia Atzei et Armel Campagne, sur le thème de l’Anthropocène.

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Penser l'intersectionnalité dans l'espace public

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 octobre 2019 - 09:30« Penser l'intersectionnalité dans l'espace public »18 Octobre 2019 -  9h30–18hCNRS Pouchet – 59-61 Rue Pouchet, 75017 Paris   Préprogramme9h30-9h45 : Accueil9h45-10h : Introduction de la journée par les organisateurs∙trices, Victor Albert Bla (...)(...)

Lire la suite

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 105 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en l'amphithéâtre François Furet. Pr (...)(...)

Lire la suite

Migrations et espaces publics

Colloque - Jeudi 13 juin 2019 - 10:30ProgrammeJeudi 13 juin10h30 – 11h : Accueil et introduction du séminaire11h – 13h : Axe 1 - Définir la situation migratoire. Discours et expériences d'un problème publicHélène Mazin (Max Weber / Lyon 2) : « Accueillir chez soi : entre discrétion et publicisat (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr