Les Membres | Doctorant.e.s

Estelle Filipe

EF

Ingénieure d’études CNRS en sociologie (jusqu’au 31 octobre 2021)

Doctorante en sociologie (à partir du 1er novembre 2021) sous la direction de Marie Jauffret-Roustide (CEMS, Inserm)

Allocation doctorale « Recherches pour lutter contre les usages de substances psychoactives et les addictions » Institut national du cancer (INCa) et Institut de Recherche en Santé Publique (IReSP)
 

Titre de la thèse

“Les trajectoires sociales des femmes ayant un usage de drogue problématique en France (métropolitaine et Guyane) : parcours de vie, usages et prises en charge au prime du genre.”

 

Présentation

Les travaux sociologiques portant sur les consommations féminines de drogues se sont focalisés sur l’exposition aux risques infectieux, le travail du sexe ou la maternité. Plusieurs études féministes, principalement anglo-saxonnes, ont permis de décentrer les analyses proposées jusque-là en repensant les représentations sociales et les stigmates généralement associés aux femmes ayant un usage de drogues problématique. Minoritaires dans le contexte d’usage et de vente de drogues, les femmes subissent des vulnérabilités spécifiques, toutefois, elles peuvent aussi disposer de ressources sociales et mettre en place des stratégies pour pallier ces difficultés.

L’objectif de cette recherche est de saisir la pluralité des trajectoires sociales des femmes usagères de drogues fréquentant les structures de réduction des risques et de soins, en tenant compte du parcours de consommation, des difficultés rencontrées, des ressources déployées et de l’impact des normes de genre. Les autres rapports sociaux discriminants tel que la race, la classe sociale ou l’orientation sexuelle seront mobilisés dans une approche intersectionnelle afin d’éclairer des processus sociaux complexes. Il s’agira aussi d’interroger la spécificité de ces trajectoires en lien avec l’accompagnement sanitaire et social aujourd’hui mis en place pour un public majoritairement masculin, les besoins complexes et améliorations potentielles. Pour répondre à ces objectifs, ce projet s’appuie sur une méthode mixte incluant l’analyse quantitative de l’enquête ANRS-Coquelicot et l’analyse qualitative d’entretiens semi-directifs menés auprès d’usagères en lien avec le projet Gender-ARP (addiction, risk and precarity).

Les résultats attendus sont une meilleure connaissance des trajectoires sociales et des expériences liées à l’accompagnement des usagères de drogues qui fréquentent les services spécialisés. Ce travail permettra de mieux répondre aux besoins de ce public, et proposera in fine des orientations dans l’évolution des dispositifs présents, et de ceux à envisager.

Mots-clés : drogue, usage problématique, genre, trajectoire, prise en charge, méthode mixte.

 

Publications

Article

♦ Jauffret-Roustide M., Coulaud P.J., Jesson J., Filipe E., Bolduc N. & R. Knight, “Santé mentale et bien-être social : les nouveaux défis de la jeunesse française en période pandémique”, Esprit, 2021.

Chapitre d’ouvrage

♦ Bertrand K., Jauffret-Roustide M., Desilets L., Filipe E., Petiau A., Loignon C., Granier J.-M., Olivet F. et le groupe Samuel de Champlain, “Recherche participative dans les domaines des dépendances et des inégalités sociales: échanges de savoirs et production de connaissances entre chercheurs, pairs et praticiens”, in Loignon C. et al.(dir.), Recherches participatives en santé des populations : un levier pour contrer les inégalités sociales de santé et l’exclusion sociale?, Presses Universitaires de Montréal, à paraître 2022.

Contribution à un rapport de recherche

♦ « Salle de consommation à moindre risque en France : rapports scientifiques. Recherche sociologique sur l’impact de la salle de consommation à moindre risque sur la tranquillité publique et son acceptabilité sociale », Inserm, 2021.

 

Communications

♦ « Genre et drogues », Journée scientifique FHU NOR SUD « Network of research in substance use disorders », 24 septembre 2021, Paris.

♦ « Relations de couple, parcours de consommation, rapports de genre : éléments introductifs », 2ème conférence annuelle du projet Gender-ARP (France, Belgique, Québec), 27 Mai 2021.

 

Coordination de projets

Nov. 2019- – Coordinatrice France du projet Gender-ARP (addiction, risk and precarity), France, Belgique, Québec (ANR, IRSC).

Nov. 2019- – Coordinatrice France du projet Samuel-de-Champlain recherche participative France/Québec sur les inégalités sociales et les dépendances (FRQS).

 

Co-organisation d’événements

2020-2022 – Webinaires trimestriels France-Québec sur la recherche participative sur les dépendances et les inégalités sociales dans le cadre du programme Samuel-de-Champlain.

27 Mai 2021 – 2e conférence annuelle Gender-ARP « Genre, diversité, usage de substances psychoactives : résultats préliminaires du projet et implication cliniques ».

17-18 décembre 2019 – 1ère conférence annuelle « Genre et usage de drogues : concepts et méthodes » Gender-ARP et programme EHESS « Sciences sociales, Drogues et Sociétés ».

 

Formation

2017-2019 – Master Sociologie et statistiques, EHESS/ENS.

2016-2017 – Licence sciences sociales parcours sociologie-anthropologie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2014-2016 – Classe préparatoire aux grandes écoles B/L « Lettres et sciences sociales », Lycée Henri-IV, Béziers.
 

Experience professionnelle

2019-2021 – Ingénieure d’études

EHESS
CNRS
INSERM

flux rss  Actualités

Actualité et histoire de l’inceste. Entre occultation et révélation

Colloque - Mercredi 6 octobre 2021 - 14:00Porteur d’une véritable déflagration médiatique, le livre de Camille Kouchner (La Familia grande, 2021) a propulsé l’inceste et le « silence » qui l’entoure sur la scène publique et politique entrainant une accélération du processus de libération de la p (...)(...)

Lire la suite

Penser l'intersectionnalité dans l'espace public

Journée(s) d'étude - Vendredi 18 octobre 2019 - 09:30« Penser l'intersectionnalité dans l'espace public »18 Octobre 2019 -  9h30–18hCNRS Pouchet – 59-61 Rue Pouchet, 75017 Paris   Préprogramme9h30-9h45 : Accueil9h45-10h : Introduction de la journée par les organisateurs∙trices, Victor Albert Bla (...)(...)

Lire la suite

Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire? Ruptures et continuités d'un débat

Journée(s) d'étude - Vendredi 27 septembre 2019 - 08:45Le Brésil a-t-il besoin d'une réforme agraire ? Ruptures et continuités d'un débatLa journée d'études se tiendra à l'EHESS, 105 Boulevard Raspail 75006 Paris, le vendredi 27 septembre 2019, de 8h45 à 18h, en l'amphithéâtre François Furet. Pr (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'étude des mouvements sociaux (CEMS)

54 Boulevard Raspail 75006 Paris
Tel.: +33 (0)1 49 54 24 27
        +33 (0)1 49 54 25 95
cems@ehess.fr